Thomas Hales


Thomas Hales
Thomas Hales
Naissance 1958
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Champs Mathématicien
Renommé pour Preuve de la conjecture de Kepler

Thomas Callister Hales (né le 4 juin 1958) est un mathématicien américain. Il est connu pour sa preuve de la conjecture de Kepler.

Sommaire

Biographie

Il reçut son doctorat à l'université de Princeton.

Il fut professeur à l'université du Michigan et l'est maintenant à l'université de Pittsburgh.

Travaux

  • En 1998, Thomas Hales a annoncé avoir démontré la conjecture de Kepler. Cette conjecture formulée par le physicien, astronome et mathématicien Johannes Kepler en 1611 énonce que, pour un empilement de sphères égales, la densité maximale est atteinte pour un empilement cubique à faces centrées. Cette densité vaut environ 74 %. Hales démontra cette conjecture par calculs sur ordinateur. Les mathématiciens chargés de valider l'article de Hales ont affirmé être « certains à 99 % » que cette démonstration était valide, mais Hales s'est engagé dans le cadre du projet Flyspeck d'établir une preuve formelle de son théorème[1].
  • En 1999, Thomas Hales travailla sur le Théorème du nid d'abeille. Cette conjecture énonce que le pavage hexagonal régulier est la partition du plan en surfaces égales ayant le plus petit périmètre. S'appuyant sur les travaux de divers mathématiciens comme Frank Morgan[2], Frederick J. Almgren Jr[3]., ou Jean Taylor[4], il trouva une preuve en 1999 qu'il révisa en 2001.

Articles connexes

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « Thomas Hales » (voir la liste des auteurs)

  1. http://code.google.com/p/flyspeck/wiki/FlyspeckFactSheet
  2. (en) F. Morgan, Soap bubbles in \R² and in surfaces, Pacific J. Maths, 1994
  3. (en) F. J. Almgren Jr., Existence and regularity of almost everywhere of solutions to elliptic variational problems with constraints, Mem. AMS, 1976
  4. (en) J. Taylor, The structure of singularities in soap-bubble-like and soap-film-like minimal surfaces, Annals of Mathematics, 1976

Lien externe

Homepage de Thomas Hales


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thomas Hales de Wikipédia en français (auteurs)