Taïga du nord du Bouclier canadien


Taïga du nord du Bouclier canadien
Écorégion des Taïga du nord du Bouclier canadien
UtsingiPoint-GreatSlaveLake.JPG
La pointe Utsingi à l'est du Grand Lac des Esclaves
Caractéristiques Répartition géographique
Superficie : 613 700 km2
Climat : Bas, moyen et haut subarctique
Type de végétation : Forêts boréales, taïga
Latitudes : élevées
Northern Canadian Shield taiga map.svg

La taïga du nord du Bouclier canadien (Northern Canadian Shield taiga) est une écorégion terrestre nord-américaine du type forêts boréales, taïga du World Wildlife Fund[1]

Sommaire

Répartition

La taïga du nord du Bouclier canadien occupe le sud du Nunavut, l'est des Territoires du Nord-Ouest, le nord-est de l'Alberta et le nord de la Saskatchewan et du Manitoba[1].

Climat

La température moyenne annuelle varie entre -5 °C et -8 °C. La température estivale moyenne varie entre °C et 11 °C, et la température hivernale moyenne oscille entre -24,5 °C et -21,5 °C. Le taux de précipitations annuel se situe entre 200 mm 400 mm[1].

Géomorphologie

Les affleurements rocheux sont fréquents dans cette écorégion. L'élévation maximale atteint 490 m d'altitude. Le pergélisol est discontinu et les coins de glace se rencontrent de temps à autre[1].

Caractéristiques biologiques

La limite nord de cette écorégion marque la limite nord des arbres. L'écorégion elle-même constitue une zone de transition entre la taïga et la toundra. Les forêts, très clairsemées, sont composées principalement d'épinettes noires et de mélèzes laricins chétifs auxquels s'associent des épinettes blanches, des bouleaux rabougris, des éricacées, des Eriophorums, du lichen et de la mousse. Les zones humides sont parsemées de tussacks de carex, d'Eriophorum et de sphaignes. Dans certains secteurs, s'établit aussi des peuplements plus matures de peupliers faux-tremble, de peupliers baumiers, d'épinettes noires et blanches et de sapins baumiers[1].

Conservation

On estime qu'environ 90% à 95% de la superficie de cette écorégion est toujours intact. Les activités minières représentent la principale cause de perturbation[1].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e et f (en)Northern Canadian Shield taiga (NA0612), World Wildlife Fund, 14.10.2010



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Taïga du nord du Bouclier canadien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: