Bilan Radiatif De La Terre


Bilan Radiatif De La Terre

Bilan radiatif de la Terre

Le bilan radiatif de la Terre dresse la quantité d'énergie reçue par le système climatique Terre-atmosphère et la quantité d'énergie réémise vers l'espace. Lorsque le bilan est nul, la température moyenne de la planète est stable.

L'apport d'énergie provient principalement du Soleil, celle produite au centre de la Terre représente à peine 0,01 % de l'énergie totale reçue par la surface de la Terre. Le rayonnement solaire reçu par les couches les plus élevées de l'atmosphère est d'environ 340 W.m-2 en moyenne annuelle. Le Soleil étant une étoile de type G2, son spectre d'émission s'étend de 0,2 à 4 micromètres, c'est-à-dire de l'ultraviolet à l'infrarouge en passant par le visible.

L'albédo moyen du système Terre-atmosphère est de 30 %[réf. nécessaire]. C'est-à-dire que pour 100 W reçus par le sommet de l'atmosphère, 30 W sont réfléchis par l'atmosphère, les nuages ou la surface de la Terre (océans, neige, etc.), sans changement de longueur d'onde. 70 W restant sont effectivement absorbés par la Terre ou l'atmosphère sous forme de chaleur.

Sur les 70 W absorbés :

  • 20 W sont absorbés directement dans l'atmosphère par les molécules d'air et les nuages. Les ultraviolets sont absorbés en grande partie grâce à l'ozone O3, et les infrarouges avec la vapeur d'eau et le dioxyde de carbone CO2. La lumière visible est absorbée en partie par les nuages mais elle atteint majoritairement la surface de la Terre[réf. nécessaire].
  • 50 W[réf. nécessaire] sont absorbés au sol (terre et mers). La manière dont cette énergie est réémise est complexe en raison des interactions avec l'atmosphère. Sur ces 50 W :
  • 20 W sont directement réémis par la Terre sous forme de rayonnement dans le proche infrarouge, dont 5 W sont émis vers l'espace et 15 W sont absorbés par les gaz à effet de serre de l'atmosphère supérieure (stratosphère)[réf. nécessaire].
  • 20 W[réf. nécessaire] sont absorbés par l'évaporation de l'eau. L'énergie correspondante est convertie en chaleur latente d'évaporation, et libérée dans l'atmosphère lorsque la vapeur d'eau se condense pour former des nuages.
  • 10 W[réf. nécessaire] sont transmis à l'atmosphère par conduction. Cet apport d'énergie constitue l'essentiel de l'apport de chaleur de la troposphère, c'est le flux de chaleur sensible[réf. nécessaire]. En effet, les infrarouges et les ultraviolets sont absorbés en grande partie dans la stratosphère, et le visible n'est presque pas absorbé par les molécules d'air.

Sur les 50 W absorbés, ce sont donc 45 W qui partent vers l'atmosphère et s'ajoutent aux 20 W qu'elle absorbe directement.

Toute l'énergie absorbée par l'atmosphère, directement ou indirectement, est ensuite réémise aux longueurs d'ondes d'émission des molécules d'air ou de l'eau, principalement aux alentours de 15 micromètres (infrarouge lointain)[réf. nécessaire]. Cette énergie est réémise dans toutes les directions : vers l'espace, mais aussi vers la surface de la Terre. Ce phénomène de forçage est responsable de l'effet de serre, mais sur une année, le bilan radiatif de la Terre est globalement nul, c'est-à-dire que la quantité d'énergie absorbé est égale à la quantité d'énergie réémise, si bien que la température moyenne est sensiblement constante.

Le phénomène de réchauffement climatique récemment découvert est dû à l'augmentation de la concentration en gaz à effet de serre qui accentue à la fois l'absorption directe de la lumière infrarouge émise par le Soleil, et le forçage consécutif à l'absorption de l'énergie provenant de la Terre. Ce phénomène entraîne un léger déséquilibre du bilan radiatif : la quantité d'énergie absorbée par le système Terre-atmosphère devient supérieure à celle réémise vers l'espace, si bien que la température moyenne augmente tant que perdure ce déséquilibre. Ce forçage est évalué à 1,5W/m² par le quatrième rapport du GIEC[1].

Voir aussi

Liens externes

  • Realclimate Blog de commentaire des résultats scientifiques récents animé par des scientifiques.

Notes et références

  1. Voir le rapport 2007 du GIEC, p.48
  • Portail de la météorologie Portail de la météorologie
Ce document provient de « Bilan radiatif de la Terre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bilan Radiatif De La Terre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BILAN RADIATIF DE LA TERRE — L’état thermique de l’enveloppe externe de notre planète (surfaces, océans, atmosphère) dépend de nombreux processus au sein du «système climatique», mais les échanges d’énergie dans le vide de l’espace se font entièrement par rayonnement. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • Bilan radiatif de la terre — Le bilan radiatif de la Terre dresse la quantité d énergie reçue par le système climatique Terre atmosphère et la quantité d énergie réémise vers l espace. Lorsque le bilan est nul, la température moyenne de la planète est stable. L apport d… …   Wikipédia en Français

  • Bilan radiatif de la Terre — Le bilan radiatif de la Terre dresse la quantité d énergie reçue par le système climatique Terre atmosphère et la quantité d énergie réémise vers l espace. Lorsque le bilan est nul, la température moyenne de la planète est stable. L apport d… …   Wikipédia en Français

  • Bilan radiatif — de la Terre Le bilan radiatif de la Terre dresse la quantité d énergie reçue par le système climatique Terre atmosphère et la quantité d énergie réémise vers l espace. Lorsque le bilan est nul, la température moyenne de la planète est stable. L… …   Wikipédia en Français

  • radiatif — radiatif, ive [ radjatif, iv ] adj. • 1928; du rad. de radiation ♦ Phys. Qui concerne les radiations. Théorie de l équilibre radiatif dans les atmosphères stellaires. ● radiatif, radiative adjectif Qui concerne les radiations. Se dit d un… …   Encyclopédie Universelle

  • Forçage radiatif — En climatologie, le forçage radiatif est approximativement défini comme la différence entre l énergie radiative reçue et l énergie radiative émise par un système climatique donné. Un forçage radiatif positif tend à réchauffer le système (plus d… …   Wikipédia en Français

  • Forcage radiatif — Forçage radiatif En climatologie, le forçage radiatif est approximativement défini comme la différence entre l énergie radiative reçue et l énergie radiative émise par un système climatique donné. Un forçage radiatif positif tend à réchauffer le… …   Wikipédia en Français

  • Forçage Radiatif — En climatologie, le forçage radiatif est approximativement défini comme la différence entre l énergie radiative reçue et l énergie radiative émise par un système climatique donné. Un forçage radiatif positif tend à réchauffer le système (plus d… …   Wikipédia en Français

  • Transfert radiatif — Transfert de rayonnement Le transfert de rayonnement est le domaine de la physique décrivant l interaction du rayonnement électromagnétique et de la matière. Cette discipline permet notamment d analyser la propagation de la lumière à travers un… …   Wikipédia en Français

  • radiative — ● radiatif, radiative adjectif Qui concerne les radiations. Se dit d un phénomène au cours duquel est émise une radiation. ● radiatif, radiative (expressions) adjectif Bilan radiatif de la Terre, bilan de l énergie que le système Terre atmosphère …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.