Sylvain Doussau


Sylvain Doussau
Sylvain Doussau
Sylvain Doussau à Maubourguet en août 2011
Sylvain Doussau à Maubourguet en août 2011

Naissance 19 novembre 1941
Maubourguet
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de France France
Profession chef de chantier
Activité principale archéologue autodidacte

Sylvain Doussau, né le 19 novembre 1941 à Maubourguet, est un archéologue autodidacte spécialisé dans l'archéologie des périodes de la Préhistoire, de la Protohistoire, de l'Antiquité gallo-romaine et du Moyen Âge de la région de la Bigorre[1]. Ses principaux domaines d'investigations sont la période gallo-romaine, la numismatique antique et l'archéologie du paysage.

Sommaire

Biographie

Issu d'une famille d'agriculteurs de Maubourguet, Sylvain Doussau s'intéresse dès son adolescence à l'archéologie. En 1953, il découvre dans des champs environnants divers objets antiques tels que des tuiles romaines et des tessons de céramique.

Sa profession de chef de chantier dans les travaux publics pendant vingt-cinq ans (de 1965 à 1989), lui permet d'élargir son champ d'investigations sur différents sites.

Ses activités professionnelles et ses recherches personnelles, le conduisent à multiplier prospections, fouilles et découvertes dans l'ensemble de sa région, la Bigorre. Il publie des articles de presse et des ouvrages sur ses découvertes, anime ou participe à des conférences locales sur l’archéologie de la région et expose ses collections d’objets antiques.

Sylvain Doussau est élu en 1977 au conseil municipal de la ville de Maubourguet et est nommé adjoint au maire en charge des travaux en 1989.

Découvertes archéologiques

Découvertes locales

La mosaïque du Dieu Ocean exposée dans l'espace muséographique de Maubourguet.

Sylvain Doussau débute ses recherches archéologiques en 1966. Il enchaine ensuite : prospections de surface, sondages et fouilles, avec un intérêt particulier pour le site de l'église de Maubourguet. Ses découvertes lui permettent d'identifier le vicus de Saint-Martin de Celle, premier nom du bourg. A partir de l'étude de documents des archives nationales, Sylvain Doussau retrouve, en 1978, des colonnes du cloître roman du monastère de Saint-Martin de Celle, réutilisées dans différentes édifices de la région. Il convainc la commune de Maubourguet de les acquérir pour une reconstitution partielle.

Ses prospections de surface, aux alentours de la ville de Maubourguet, lui permettent d'identifier des sites de villae gallo-romaines, dont le domaine de Saint-Girons en 1971. Ainsi, suite à la découverte de la mosaïque du dieu Océan du domaine de Saint-Girons en 1979, il est chargé des premières fouilles et participe au dégagement et à l’étude de la mosaïque[2],[3].

Ses recherches et fouilles locales lui permettent de découvrir d'autres objets archéologiques tels que des pièces de monnaie antiques, une hache en bronze, des haches en pierre polie et un biface moustérien.

Découvertes régionales

Sylvain Doussau s’efforce d’allier vie professionnelle et passion pour l’archéologie. Ses chantiers de construction, principalement à Tarbes durant vingt ans, lui permettent de faire de nombreuses découvertes dans le chef-lieu de la Civitas des Bigerri pendant le Haut Empire romain.

En 1968, il découvre lors de travaux à Tarbes, rue Victor Hugo, des céramiques sigillées et, en 1969, des constructions gallo-romaines et des sarcophages mérovingiens dans un chantier à la préfecture du département. Au début des années 80, ce sont des fibules et poteries gallo-romaines, suivies de vestiges du Haut Empire romain et enfin d’un balnéaire gallo-romain d’une villa antique.

Sylvain Doussau participe aussi à des fouilles officielles sous la direction du correspondant des Antiquités Historiques de Midi-Pyrénées (Roland Coquerel, puis Robert Vié). En 1970 et 1971, il contribue aux fouilles d’une villa gallo-romaine à Izaux. En 1983, il participe aux fouilles du Castrum Bigorra à Saint-Lézer et à celles des tumuli protohistoriques d’Avezac-Prat. En 1984, les fouilles de tumuli sur le plateau de Ger précèdent celles de la villa gallo-romaine de Pouzac entre 1987 à 1990.

Archéologie du paysage

Depuis 1975, Sylvain Doussau poursuit un travail d’exploration continue dans le domaine de l’archéologie du paysage. Il concentre ses recherches sur le cadastre romain de la vallée de l’Adour, territoire des Bigerriones et publie un premier état des lieux en 1996[4]. Il complémente sa panoplie d’outils d’archéologue par l’acquisition et le pilotage d’un ULM trois axes, lui ouvrant la voie de l’archéologie aérienne à partir de 1998. En 2008, Sylvain Doussau identifie et obtient la conservation in-situ d’une borne cadastrale romaine de type Gamma, découverte à l’occasion du chantier de la déviation routière (D935) de Maubourguet.

L'espace muséographique de Maubourguet

Sylvain Doussau dans l'espace muséographique de Maubourguet en août 2011.

De par sa fonction de maire-adjoint aux travaux, Sylvain Doussau supervise, de 2009 à 2011, la construction d'un musée d'archéologie municipale à Maubourguet. Ce musée est destiné à accueillir la mosaïque du dieu Océan ainsi que des pièces archéologiques de la région.

Le 17 juin 2011, la ville Maubourguet inaugure son espace muséographique, Sylvain Doussau en est le principal concepteur et il y apporte ses propres découvertes[5],[6].

Publications

  • La mosaïque au dieu Océan et le domaine de Saint-Girons. Sylvain Doussau. 2010. ISBN: 2-913781-62-4. Publié par la ville de Maubourguet et diffusé par l’office du tourisme du Val d’Adour.Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • La mosaïque à l'Océan trouvée à Maubourguet (Hautes-Pyrénées). Sylvain Doussau , Catherine Balmelle. Gallia. 1982. Numéro 40-1. pp. 149-170. Lire en ligne.
  • La mosaïque du dieu Océan à Maubourguet (Hautes-Pyrénées). C. Balmelle, S. Doussau. Magazine Dossiers d'Archéologie n° 120, octobre 1987. Page : 76 [1]
  • Recherches archéologiques sur le site et l'église du prieuré de Saint Martin de Celle, à Maubourguet, Hautes-Pyrénées . Sylvain Doussau . Revue: Archéologie du Midi Médiéval. T 6, pp. 65-89.
  • Découverte de la centuriation romaine du territoire des Bigerriones. La Civitas Turba démystifiée, Hautes-Pyrénées . Sylvain Doussau . Revue: Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes n° 15, 1996. pp. 139-168.
  • Sylvain Doussau, Histoire de la mairie de Maubourguet, 1846-2007, Conseil Imprim, Tarbes, 2007, 39 p. 
  • Sylvain Doussau, Le "trésor" des fontaines de Maubourguet, Imprimerie carret-Vene, Lourdes, 1980, 24 p. 
  • Sylvain Doussau, Église de Maubourguet, Imprimerie carret-Vene, Lourdes, coll. « Histoire Archéologie », 1979, 72 p. 

Notes et références

  1. Maubourguet, Sylvain Doussau fouilleur d'histoires. Article du journal La Dépêche du 26/06/2011. Consulté le 24/11/2011.
  2. Dossiers histoire et archéologie, n°120, octobre 1987. Page 76. Sommaire en ligne.
  3. Balmelle Catherine, Doussau Sylvain. La mosaïque à l'Océan trouvée à Maubourguet (Hautes-Pyrénées). In: Gallia. Tome 40 fascicule 1, 1982. pp. 149-170.lire en ligne.
  4. Découverte de la centuriation romaine du territoire des Bigerriones. La Civitas Turba démystifiée, Hautes-Pyrénées . Sylvain Doussau . Revue: Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes n° 15, 1996. pp. 139-168.
  5. Présentation de l'espace muséographique de Maubourguet sur le site internet de l'office du tourisme de Maubourguet. Consulté le 8/8/2011.
  6. Maubourguet, le Dieu Océan a son musée. Sur le site internet du journal La Dépêche du 13/06/2011. Consulté le 8/8/2011.

Voir aussi

Articles Connexes

Liens externes

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sylvain Doussau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mosaïque du dieu Océan du domaine de Saint-Girons — La mosaïque du dieu Océan dans l espace muséographique de Maubourguet Présentation Période ou style Gallo romain …   Wikipédia en Français

  • Maubourguet — 43° 28′ 09″ N 0° 02′ 11″ E / 43.4691666667, 0.0363888888889 …   Wikipédia en Français

  • Église de l'Assomption de Maubourguet — Église de l Assomption Présentation Période ou style médiéval Date de construction XIe  …   Wikipédia en Français

  • Domaine de Saint-Girons — Présentation Date de construction IVe siècle Propriétaire privé Protection  Classé …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sélectionnés En Équipe De France De Rugby À XV — Liste des 1016 sélectionnés en équipe de France de rugby à XV (équipe fanion seulement) comptabilisés au 27 juin 2009. Les joueurs signalés par un astérisque (*) disposent d un numéro d international sans avoir toutefois joué en match officiel.… …   Wikipédia en Français

  • Liste des selectionnes en equipe de France de rugby a XV — Liste des sélectionnés en équipe de France de rugby à XV Liste des 1016 sélectionnés en équipe de France de rugby à XV (équipe fanion seulement) comptabilisés au 27 juin 2009. Les joueurs signalés par un astérisque (*) disposent d un numéro d… …   Wikipédia en Français

  • Liste des sélectionnés en équipe de France A de rugby — Liste des sélectionnés en équipe de France de rugby à XV Liste des 1016 sélectionnés en équipe de France de rugby à XV (équipe fanion seulement) comptabilisés au 27 juin 2009. Les joueurs signalés par un astérisque (*) disposent d un numéro d… …   Wikipédia en Français

  • Liste des sélectionnés en équipe de France de rugby à XV — Liste des 1026 sélectionnés en équipe de France de rugby à XV (équipe fanion seulement) comptabilisés au 20 novembre 2010. Les joueurs signalés par un astérisque (*) disposent d’un numéro d’international sans avoir toutefois joué en match… …   Wikipédia en Français

  • Liste des sélectionnés en équipe de france de rugby à xv — Liste des 1016 sélectionnés en équipe de France de rugby à XV (équipe fanion seulement) comptabilisés au 27 juin 2009. Les joueurs signalés par un astérisque (*) disposent d un numéro d international sans avoir toutefois joué en match officiel.… …   Wikipédia en Français

  • 2e bataillon de dragons portés — 2e régiment de dragons – nucléaire, biologique et chimique 2e régiment de dragons Insigne régimentaire Période 1556 Pays …   Wikipédia en Français