Sublimation (psychanalyse)


Sublimation (psychanalyse)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sublimation.

La sublimation est une notion conceptualisée par Sigmund Freud dès 1895 et en particulier depuis 1905[1]pour rendre compte d'un type particulier d'activité humaine (la création littéraire, artistique et intellectuelle) sans rapport apparent avec la sexualité mais tirant sa force de la pulsion sexuelle en tant qu'elle se déplace vers un but non sexuel en investissant des objets socialement valorisés[2]. À partir de la seconde topique, la sublimation sera vue comme la transposition du but pulsionnel sexuel mais aussi agressif. Freud la définissait ainsi dans une lettre à Marie Bonaparte du 25 mai 1937, il s'y référait notamment à l'agressivité : '

« La sublimation est un concept qui comprend un jugement de valeur. Elle fait, elle signifie une application à un autre domaine où des réalisations socialement plus valables sont possibles. (...)Toutes les activités qui organisent ou affectent des changements sont, dans une certaine mesure, destructrices et redirigent ainsi une portion de l'instinct ("trieb") loin de son but destructeur original. Même l'instinct sexuel, comme nous le savons, ne peut agir sans une certaine dose d'agression. Par conséquent, il y a dans la combinaison normale des deux instincts une sublimation partielle de l'instinct de destruction. »

Le but de la pulsion est dévié : à la différence du symptôme névrotique, loin d'impliquer angoisse et culpabilité, elle est associée à une satisfaction esthétique, intellectuelle et sociale. Freud a ouvert la voie vers ce type d'analyse explicitant le contenu latent d'œuvres aussi diverses que Hamlet, ou le Moïse de Michel-Ange. À la fonction cathartique de l'acte de création s'ajoute un bénéfice narcissique. « Souvent citée, en retenant essentiellement la désexualisation de but et la valorisation sociale de l'objet, la sublimation constitue une notion indispensable pour la psychanalyse en même temps qu'un questionnement[3]. »

Pour Mélanie Klein et les psychanalystes kleiniens, le concept d'épistémophilie recouvre en partie celui de sublimation.

Sommaire

Notes

  1. Sigmund Freud : Trois essais sur la théorie sexuelle (1905), Gallimard, coll. « Folio », 1989 (ISBN 2-07-032539-3)
  2. Dictionnaire de la psychanalyse. E. Roudinesco et M. Plon, p 1038. ISBN|782213 604244
  3. Sophie de Mijolla-Mellor: Sublimation in "Dictionnaire international de la psychanalyse", coll. sous la direction de Alain de Mijolla, Ed.: Hachette, 2005, ISBN 2-01-279145-X

Voir aussi

Bibliographie

Lien externe


QuickiWiki Look Up


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sublimation (psychanalyse) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sublimation (psychologie) — Pour les articles homonymes, voir Sublimation. Psychologie …   Wikipédia en Français

  • SUBLIMATION — Invoquer la « capacité de sublimation » pour expliquer en quoi tel individu a échappé à la névrose, comment tel grand homme s’est trouvé produire telle œuvre géniale, n’est ce point une façon bien dérisoire de répéter la question du pourquoi de… …   Encyclopédie Universelle

  • PSYCHANALYSE DES ŒUVRES — La livraison inaugurale de la revue Imago , publiée par Freud en 1912 avec le concours d’Otto Rank et de Hans Sachs, nous permet de situer avec précision le projet systématique d’une psychanalyse des œuvres. Dans la bibliographie établie par… …   Encyclopédie Universelle

  • PSYCHANALYSE — La psychanalyse n’aurait pas occupé la place qui lui revient, non seulement dans le progrès des disciplines médicales et des sciences humaines, mais dans le développement général de la civilisation, si la préoccupation la plus intime de Freud… …   Encyclopédie Universelle

  • Psychanalyse des enfants — Psychanalyse de l enfance Psychologie Approches et courants Psychodynamique • Humanism …   Wikipédia en Français

  • Psychanalyse en france — En France, c est en 1911 que le Dr Morichau Beauchant, professeur de médecine à Poitiers dans la Gazette des hôpitaux militaires a écrit un premier texte sur la psychanalyse. Pierre Janet, à l époque très présent dans les universités, a sans… …   Wikipédia en Français

  • Psychanalyse en Grande-Brettagne — Psychanalyse en Grande Bretagne Dès 1893, Frederick Myers présente les vues de Sigmund Freud dans un exposé à la Society for Psychical Research. Plus connu, Havelock Ellis présenta aux médecins anglais les opinions freudiennes dans des revues de… …   Wikipédia en Français

  • Psychanalyse en grande-bretagne — Dès 1893, Frederick Myers présente les vues de Sigmund Freud dans un exposé à la Society for Psychical Research. Plus connu, Havelock Ellis présenta aux médecins anglais les opinions freudiennes dans des revues de neurologie. Ernest Jones… …   Wikipédia en Français

  • Psychanalyse — Dans la définition qu en donnait Sigmund Freud, la psychanalyse est le nom donné à : un procédé d investigation des processus psychiques, qui autrement sont à peine accessibles ; une méthode de traitement des troubles névrotiques, qui… …   Wikipédia en Français

  • Psychanalyse de l'enfance — La psychanalyse de l enfance est la psychanalyse axée sur l enfance. Il y est question de la possibilité pour les enfants de pratiquer une cure psychanalytique (on parle aussi de psychanalyse des enfants), de la compréhension des mécanismes… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.