Solar Dynamics Observatory


Solar Dynamics Observatory
SDO en orbite
Lancement de SDO par une fusée Atlas V(401) (11 février 2010)

Solar Dynamics Observatory (SDO) est un observatoire solaire développé par l'agence spatiale américaine, la NASA, dont le lancement a eu lieu le 11 février 2010[1]. Sa mission qui s'inscrit dans le programme Living With a Star (« Vivre avec une étoile »), consiste à développer notre connaissance du Soleil, en particulier ses caractéristiques qui affectent la Terre et l'espace proche de celle-ci, et les changements de son activité. À cet effet l'observatoire étudie de petites zones de l'atmosphère solaire en l'analysant sur un grand nombre de longueurs d'ondes.

Sommaire

Objectifs de la mission SDO

SDO doit permettre de comprendre comment et pourquoi le champ magnétique du Soleil change. Il doit contribuer à répondre aux questions suivantes :

  • Quel mécanisme est à l'origine du cycle solaire de 11 ans.
  • Comment le flux magnétique des régions actives apparait, se concentre puis se disperse à la surface du Soleil.
  • Comment les reconnexions du champ magnétique à petite échelle se traduisent par des modifications de la topologie du champ magnétique à grande échelle; dans quelle mesure contribuent-elles à réchauffer la couronne et à accélérer le vent solaire.
  • Où surviennent les variations d'irradiance dans l'ultraviolet lointain et dans quelle mesure celles-ci sont liées aux cycles de l'activité magnétique.
  • Quelles configurations du champ magnétique aboutissent aux éjections de masse coronale et éruptions solaires à l'origine des particules énergétiques et des radiations.
  • Est-ce que la structure et la dynamique du vent solaire près de la Terre découlent de la configuration du champ magnétique et de la structure de l'atmosphère à proximité de la surface du Soleil.
  • Dans quelles circonstances l'activité solaire s'accroit-elle et est-il possible d'effectuer des prévisions précises et fiables de la météorologie spatiale et du climat[2].

Lancement

Le satellite a été lancé le 11 février 2010 par une fusée Atlas V depuis la base de Cape Canaveral en Floride. Le lanceur doit injecter l'observatoire solaire sur une orbite de transfert géosynchrone. Le satellite est pourvu d'un moteur-fusée utilisant des ergols hypergoliques qui permettra de circulariser l'orbite une fois l'apogée atteint. Ce propulseur est aussi utilisé pour corriger l'orbite au cours de la mission. Celle-ci doit durer 5 ans[3].

Conception du satellite

SDO est un satellite de 4,5 mètres de haut sur 2 mètres de largeur et de profondeur pesant 3,1 tonnes dont 270 kg pour la charge utile. Le satellite est placé sur une orbite géosynchrone inclinée ce qui permet à la fois un transfert à haut débit pratiquement continu des données collectées vers une station terrestre unique et une observation du soleil presque continue, interrompue seulement par des éclipses périodiques durant 2 à 3 semaines lors du passage aux équinoxes. Le satellite est stabilisé sur 3 axes avec ses instruments pointés en permanence vers le Soleil[3].

Instruments

Résolution comparée des différentes générations d'observatoires solaires

Les instruments scientifiques embarqués à bord du satellite permettent de :

  • mesurer à une fréquence élevée l'irradiance du spectre du Soleil dans l'ultraviolet lointain
  • mesurer l'effet Doppler dû aux variations de vitesse sur l'ensemble du disque visible
  • effectuer des mesures à haute résolution du champ magnétique sur l'ensemble du disque
  • réaliser des photos à fréquence élevée de la chromosphère et de la couronne interne à différentes températures
  • effectuer ces mesures durant une fraction significative du cycle solaire pour disposer de données sur les variations qui affectent le Soleil à différents moments de son cycle[4].

Ces instruments sont :

Helioseismic and Magnetic Imager (HMI)

HMI est un instrument aux capacités améliorées par rapport à celui embarqué sur SoHO/MIDI.

Atmospheric Imaging Assembly (AIA)

AIA permet de prendre des photos de l'atmosphère solaire sur 10 longueurs d'ondes toutes les 10 secondes. Ces mesures permettent d'établir la relation entre les modifications à la surface du Soleil et en profondeur.

Extreme Ultraviolet Variablity Experiment (EVE)

EVE mesure l'irradiance dans l'ultraviolet lointain avec une précision et à une fréquence inédites. Les données obtenues doivent permettre de comprendre les variations dans le temps de l'activité solaire[4].

La résolution du capteur est grandement améliorée par rapport aux missions précédentes d'études du Soleil SOHO et STEREO. Le capteur utilisé par les instruments AIA et EVE permet de prendre des images d'une résolution native de 4096x4096[5].

Résultats

Les premières images ont permis d'obtenir des détails intéressants de l'activité solaire. L'étude des différences de températures à la surface du soleil est étudiée en utilisant le rayonnement dans l'ultraviolet.

Soleil photographié dans l'ultraviolet

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solar Dynamics Observatory de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solar Dynamics Observatory — Telescopio espacial Solar Dynamics Observatory Organización NASA / Centro de vuelo espacial Goddard …   Wikipedia Español

  • Solar Dynamics Observatory — SDO Typ: Sonnenforschungssatellit Land: Vereinigte Staaten …   Deutsch Wikipedia

  • Solar Dynamics Observatory — The Solar Dynamics Observatory (SDO) is a NASA mission under the Living With a Star (LWS) program. The goal of the LWS program is to develop the scientific understanding necessary to effectively address those aspects of the connected Sun Earth… …   Wikipedia

  • Solar Probe Plus — Artist s concept of NASA s Solar Probe Plus Operator NASA / Applied Physics Laboratory Mission type Orbiter …   Wikipedia

  • Solar Orbiter — Caractéristiques Organisation ESA Domaine Observation du Soleil Type de mission orbiteur Masse 1 666 kg Lancement 2017 …   Wikipédia en Français

  • Solar orbiter — est un satellite d observation du Soleil, actuellement développé par l Agence Spatiale Européenne. Son lancement est prévu en mai 2015, par un lanceur de type Atlas 5 au Centre spatial Kennedy, aux États Unis. Il réalisera des observations à… …   Wikipédia en Français

  • Solar Sentinels — The Solar Sentinels is a space mission to study the Sun during its solar maximum, the last before the beginning of the Orion program. Six spacecraft will be launched, which will separate into three groups. The Solar Sentinels are part of the NASA …   Wikipedia

  • Solar telescope — The Swedish 1 m Solar Telescope at Roque de los Muchachos Observatory, La Palma in the Canary Islands. A solar telescope is a special purpose telescope used to observe the Sun. Solar telescopes usually detect light with wavelengths in, or not far …   Wikipedia

  • Solar and Heliospheric Observatory — Pour les articles homonymes, voir Soho. SoHO …   Wikipédia en Français

  • Solar and Heliospheric Observatory — SOHO wird für den Start vorbereitet SOHO steht für „Solar and Heliospheric Observatory“ (Sonnen und Heliosphären Observatorium) und ist eine Raumsonde bzw. ein Weltraumobservatorium von ESA und NASA …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.