Bidarray


Bidarray

43° 16′ 03″ N 1° 20′ 38″ W / 43.2675, -1.34388888889

Bidarray
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Bayonne
Canton Saint-Étienne-de-Baïgorry
Code commune 64124
Code postal 64780
Maire
Mandat en cours
Jean-Bernard Berhouet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Garazi-Baïgorri
Démographie
Population 635 hab. (2007)
Densité 17 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 16′ 03″ Nord
       1° 20′ 38″ Ouest
/ 43.2675, -1.34388888889
Altitudes mini. 61 m — maxi. 935 m
Superficie 38,20 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bidarray est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Bidarraitar[1].

Le pont Noblia sur la Nive
Église de l'Assomption - Détail du campenard

Sommaire

Géographie

Situation

Bidarray est une commune du sud ouest de la France. Située en Aquitaine, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, ce village fait partie de la province basque de Basse-Navarre. La commune est limitrophe avec l'Espagne à l'ouest.

Accès

Bidarray est desservie par la route départementale D918.

La gare de Pont-Noblia-Bidarray se situe du côté est de la Nive, face au centre, sur la ligne Bayonne - Saint-Jean-Pied-de-Port.

Hydrographie

Les terres de la commune sont arrosées[2] par la Nive, affluent de l'Adour, et par les tributaires de celle-ci, le torrent le Bastan, l'Arantko erreka et l'Asketako erreka.
Bidarray est également traversée par le Regata Urrizate.

Lieux-dits et hameaux

  • Adarre
  • Arnate
  • Garbelania
  • Garbelabeheria
  • Hanchordokia
  • Marmaroa
  • Mendikoenea

Communes limitrophes

Toponymie

Son nom basque est Bidarrai. Il s'interprète généralement par bide 'chemin' gar(r)ai 'haut'.

Le toponyme Bidarray apparaît sous la forme La encomienda de Vidarray (1621[3], Martin Biscay[4]).

Adarré désigne un mont entre Macaye et Bidarray (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[3]).

Histoire

Paul Raymond[3] note qu'au XVIIe siècle, la commanderie de Bidarray appartenait à l'évêque de Bayonne.
Bidarray devint une paroisse indépendante en 1723 et fut érigée en commune en 1790[5].

Héraldique

Blason Blasonnement
De gueules à la crosse croisée de Roncevaux d'or accostée de deux coquilles du même[6].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Jean Lambert    
2001 2008 Jean-Bernard Berhouet    
2008 2014 Jean-Bernard Berhouet    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Intercommunalité

La commune de Bidarray participe à cinq structures intercommunales :

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
  827 1 203 1 229 1 417 1 302 1 348 1 321 1 255
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 241 1 165 1 142 1 000 1 026 1 056 1 121 1 036 1 175
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 127 1 019 962 879 894 859 828 810 751
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
745 714 673 631 585 645 637 635  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

La commune fait partie de la zone de production du vignoble d'Irouléguy. L'activité est principalement agricole. Bidarray fait partie de la zone d'appellation de l'ossau-iraty.

La pureté des eaux de la Nive a permis l'établissement d'une activité de pisciculture.

Culture et patrimoine

Langues

D'après la Carte des Sept Provinces Basques éditée en 1863 par le prince Louis-Lucien Bonaparte, le dialecte basque parlé à Bidarray est le bas-navarrais occidental.

Patrimoine civil

  • La ferme Gastetto[7] date de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe siècle ;
  • La ferme Antxordokia[8] date du XVIIIe siècle, tout comme les fermes Garbelania[9], Topene Zaharra[10] et Marmaroa[11] ;

Patrimoine religieux

  • L'église de l'Assomption[12], d'origine médiévale (XIIe siècle) a été reconstruite en 1625. C'est une église à campenard ;
  • La grotte de Zelharburu et sa stalagmite donnait lieu à un pèlerinage dédié à Harpeko Saindua.

Patrimoine environnemental

Randonnées

Le mont Baïgura est accessible à partir de Bidarray.

Le GR 10 au petit matin
Cairn sur le GR 10
L'Artzamendi (926 m) vu des crêtes d'Iparla

Bidarray est le point de départ d'un tronçon du GR 10 qui rejoint Saint-Étienne-de-Baïgorry en passant par les crêtes d'Iparla, aux quatre sommets principaux :

  • Aintziaga (905 m)
  • Astate (1 022 m)
  • Buztanzelai (1 029 m)
  • Iparla (1 044 m)

Ce trajet chevauche la frontière franco-espagnole (borne frontière n° 90). Il est emprunté par des troupeaux de brebis, de chèvres et de pottokak, à demi sauvages, et est fréquenté par l'une des plus importantes colonies de vautours fauves d'Europe.

Il offre également un beau point de vue sur l'Artzamendi (montagne des ours en basque) qui domine Itxassou, Espelette, Souraïde et Louhossoa du haut de ses 926 m (plus haut sommet du Labourd, et qui abrite une intéressante nécropole protohistorique de l'âge de fer, constituée d'un ensemble de cromlechs, notamment au col de Meatxe.

Faune et flore

La commune de Bidarray possède un patrimoine remarquable d'espèces animales et végétales. Sur les contreforts de l'Artzamendi, au massif de Zerkambide, on trouve des habitats protégés comme des landes humides à bruyère à quatre angles Erica tetralix et bruyère ciliée Erica ciliaris ainsi que de vastes étendues de bruyère Saint Daboec Daboecia cantabrica.

Sur ce même site s'est développée une des plus importantes colonies de vautours fauves d'Europe qui nichent en grand nombre sur une ceinture de falaises. De mars à novembre, on peut également y observer quelques vautours percnoptères.

Équipements

Enseignement

La commune dispose d'une école primaire.

Personnalités liées à la commune

  • Jean-Baptiste Oxalde, né à Bidarray au XIXe siècle, est une poète basque qui se distingua dans les jeux floraux ; il y gagna de nombreux prix de poésie. Son poème dédié à l'impératrice Eugénie, Enperatrizari, remporta le concours de Sare en 1868.

Notes

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bidarray de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bidarray — Saltar a navegación, búsqueda Bidarray Bidarrai …   Wikipedia Español

  • Bidarray — French commune nomcommune=Bidarray frontoi in Bidarray région=Aquitaine département=Pyrénées Atlantiques arrondissement=Bayonne canton=Saint Étienne de Baïgorry insee=64124 cp=64780 maire=Jean Bernard Berhouet mandat=2001 2008… …   Wikipedia

  • Gare de Bidarray-Pont-Noblia — Bidarray Pont Noblia La gare fin mai 2010. Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Bidarrai — Bidarray Bidarray Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Ossès — 43° 14′ 34″ N 1° 17′ 01″ W / 43.2428, 1.28361111111 …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port — Ligne Bayonne Saint Jean Pied de Port En arrière plan, la ligne encore électrifiée à Itxassou, en août 2007. Pays …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques des Pyrénées-Atlantiques — Cet article recense les monuments historiques des Pyrénées Atlantiques, en France. Généralités Au 31 décembre 2009, les Pyrénées Atlantiques comptent 379 immeubles protégés au titre des monuments historiques, soit 94 classés et 285 inscrits[1].… …   Wikipédia en Français

  • Ossès — Road to Ossès …   Wikipedia

  • Artzamendi — L Artzamendi vu des crêtes d Iparla (Bidarray) Géographie Altitude 926 m Massif P …   Wikipédia en Français

  • Baigorri — Saint Étienne de Baïgorry Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). Saint Étienne de Baïgorry …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.