Bibliotheque Inguimbertine


Bibliotheque Inguimbertine

Bibliothèque Inguimbertine

Détail d'une salle de l'Inguimbertine

La bibliothèque Inguimbertine est la bibliothèque municipale classée de Carpentras.

Sommaire

Avant l'Inguimbertine

Il y eut deux tentatives pour constituer une bibliothèque à Carpentras avant l'Inguimbertine :

  • Georges d'Ornos, évêque de Carpentras, mort en 1452, avait voulu que ses livres soient vendus afin d'aider à la construction d'une nouvelle cathédrale. Mais on préféra bientôt suspendre cette vente pour former une bibliothèque publique. Ceci fut fait en 1460 dans la cathédrale. Cependant, cette bibliothèque cessa d'exister pour des raisons encore mal connues.

La bibliothèque de l'évêque d'Inguimbert

Aussi le véritable fondateur de la bibliothèque publique de Carpentras est-il l'évêque Joseph-Dominique d'Inguimbert. Ce dernier, avant d'être nommé évêque de Carpentras, fut le bibliothécaire du cardinal Corsini. Il conseilla l'achat de la bibliothèque du cardinal Filippo Antonio Gualterio et participa au classement de cette bibliothèque, rendue publique en 1754. Parmi les bibliothécaires fameux en Italie à cette époque, citons Antonio Magliabechi et Prospero Lambertini, qui succèda au pape Clément XII sous le nom de Benoît XIV.

Nommé évêque de Carpentras en 1735, Joseph-Dominique d'Inguimbert rapporta de Rome environ 4000 volumes, des tableaux, des estampes... La mise en vente de la bibliothèque du président de Mazaugues lui donna l'occasion d'enrichir sa bibliothèque : environ 15 000 volumes, 4 000 médailles, divers objets d'art et de curiosité prirent le chemin de Carpentras en 1745. En 1747 il acheta au baron de Trimond, neveu et héritier des Mazaugues, les dossiers et minutes de correspondance de Peiresc qui participent grandement à la renommée de l'Inguimbertine. D'Inguimbert acheta et aménagea l'hôtel de Grandis-Pomerol à côté du palais épiscopal pour y placer ses collections. Il sollicita auprès de Benoît XIV l'autorisation de léguer sa fondation, et en 1746 une bulle confirma la fondation de cette « maison des muses » (pour reprendre un rébus imagé placé au-dessus de la porte, un roseau entre deux rats : mus - arondo - mus / musarum domus).

Ce modèle italien transposé dans l'ancienne capitale de l'État pontifical du Comtat Venaissin est une des originalités de la bibliothèque Inguimbertine.

De la Révolution française à l'évolution des bibliothèques

Une autre originalité de la bibliothèque Inguimbertine, à la fois conséquence de la première et liée à l'histoire de la Révolution en Comtat Venaissin, est la faiblesse de l'apport des saisies révolutionnaires. Si la plupart des bibliothèques municipales classées doivent leur richesse aux saisies des bibliothèques des congrégations religieuses, tel n'est pas le cas de l'Inguimbertine.

La municipalité déménage en 1847 les collections en un hôtel particulier dans lequel la bibliothèque, avec ses rayonnages et son classement du dix-huitième siècle, se trouve encore. Des dons - comme celui de Casimir-François-Henri Barjavel avec ses 10 000 volumes, tableaux et objets d'art -, des dépôts de l'Etat, des acquisitions, l'enrichissent.

Cette bibliothèque publique créée avant l'essor de la lecture publique, cette « maison des muses » rassemblant divers supports avant les médiathèques, a accompagné la création des bibliothèques populaires dans le dernier quart du dix-neuvième siècle, a accueilli les archives municipales, a constitué des musées à partir de certaines des œuvres conservées (Musée Comtadin, Musée Duplessis, Musée Sobirats, Musée Lapidaire), et fait le pari de tenir ensemble ce qui ailleurs a pu être scindé, voire opposé : fonds patrimonial et lecture publique, bibliothèques, archives et musées.

Depuis quelques années, la municipalité a lancé un projet de transfert des collections au sein d'un pôle culturel localisé dans l'ancien Hôtel-Dieu de Carpentras, actuellement en cours de réhabilitation.

Association des Amis de l'Inguimbertine et du Musée de Carpentras

L'Association des Amis de l'Inguimbertine et du Musée de Carpentras a pour vocation de faire connaître les entités de cette seule et même institution municipale et d'organiser des manifestations pour récolter des fonds afin de financer des restaurations ou, le cas échant, des acquisitions.

Pour tout renseignement: contact.aaimc@gmail.com

Bibliographie sélective

  • Jean-François Delmas, L'Inguimbertine : maison des muses, Éditions Nicolas Chaudun, Paris, 2008, 170 p. (ISBN 978-2-35039-038-3).
    Chapitre I : une histoire pluriséculaire ; Chapitre II : des collections protéiformes ; Chapitre III : un projet pour le 3e millénaire. Environ 150 photographies.
     
  • Bulletin des Bibliothèques de France, vol. 52, no 1 : Dossier : Construire la bibliothèque, ENSSIB, Paris, 2007, p. 52-56 : Delmas, Jean-François, « Le pôle culturel de l'Hôtel-Dieu de Carpentras : bilan et prespectives du projet de transfert de l'Inguimbertine » 
Catalogues des manuscrits
  • Labande, Léon-Honoré, Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France : départements : Carpentras, vol. XXXIV-XXXVI (3 tomes en 4 volumes), Plon-Nourrit, Paris, 1899-1903.
    Contient au début du premier volume une table de concordance avec les anciens numéros du catalogue de 1862. Quatrième volume : index nominum et rerum.
     
  • Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, vol. LVIII, Paris, 1971, p. 43-112 : Carpentras, supplément.
    Les 117 volumes sur papier du C.G.M. sont progressivement mis en ligne sur le portail du Catalogue collectif de France. Cf. le lien suivant :
     


Catalogues des imprimés
  • Bibliothecae Domini Malachiae d'Inguimbert, archiepiscopi, episcopi Carpentoracti catalogus.
    Au dix-huitième siècle a été rédigé un catalogue d'environ 35 000 volumes imprimés. Il est encore utilisé aujourd'hui, le classement méthodique d'origine n'ayant pas été modifié.
     
Catalogues de reliures
  • Robert Caillet, La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras : son histoire, ses reliures, Imprimerie Batailler, Carpentras, 1929.
    420 reliures décrites
     
Catalogues des oeuvres les plus remarquables
  • Jean-François Delmas, Trésors de l'Inguimbertine, Association internationale de bibliophilie, Paris, 2006.
    Catalogue de l'exposition organisée par la bibliothèque Inguimbertine et les musées de Carpentras, 350 notices.
     

Webliographie sélective

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
  • Portail des sciences de l’information et des bibliothèques Portail des sciences de l’information et des bibliothèques
Ce document provient de « Biblioth%C3%A8que Inguimbertine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bibliotheque Inguimbertine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bibliothèque Inguimbertine — Détail d une salle de l Inguimbertine Sur les autres projets Wikimedia : « Bibliothèque Inguimbertine », sur Wikiquote (recueil de citations) La …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque de Carpentras — Bibliothèque Inguimbertine Détail d une salle de l Inguimbertine La bibliothèque Inguimbertine est la bibliothèque municipale classée de Carpentras. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque municipale de Carpentras — Bibliothèque Inguimbertine Détail d une salle de l Inguimbertine La bibliothèque Inguimbertine est la bibliothèque municipale classée de Carpentras. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Bibliotheque — Bibliothèque Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, livre  ; thêkê, place ) est une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y… …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque — Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, « livre » ; thêkê, « place ») est le lieu où est conservée et lue une collection organisée de livres.… …   Wikipédia en Français

  • Poste de bibliothèque — Bibliothèque Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, livre  ; thêkê, place ) est une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y… …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèques — Bibliothèque Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, livre  ; thêkê, place ) est une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y… …   Wikipédia en Français

  • Centres de documentation — Bibliothèque Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, livre  ; thêkê, place ) est une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y… …   Wikipédia en Français

  • Mediatheque — Bibliothèque Pour les articles homonymes, voir bibliothèque (homonymie). Une bibliothèque (du grec ancien βιβλιοθήκη : biblio, livre  ; thêkê, place ) est une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y… …   Wikipédia en Français

  • BATAILLE (Georges) — Georges Bataille Pour les articles homonymes, voir Bataille (homonymie). Georges Bataille Georges Bataille en 1949 à Carpentras Autres noms Lord Auch, Pierre Angélique et Louis Trente. Activité(s) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.