Saint Riok


Saint Riok

Saint Riok est un saint breton plus ou moins mythique de l'Armorique, mais reconnu officiellement par l'Église catholique romaine.

Hagiographie

Sa vie est peu connue, la source unique étant la Vie des Saints de la Bretagne Armorique d'Albert Le Grand[1].

Vivant au VIe siècle, fils du comte Élorn, qui possédait un château sur les rives du Dourdun (fleuve côtier qui a pris par la suite le nom d'Élorn) près de La Roche-Maurice, Riok, alors âgé de deux ans, fut sauvé des griffes d'un dragon qui s'apprêtait à le dévorer par Derrien et Néventer, deux chevaliers originaires de l'île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle) qui rentraient de Terre Sainte en remontant ce fleuve et qui sauvèrent d'abord son père, le comte Élorn qui, désespéré, tentait de se noyer[2].

Convertissant le comte, sa femme et son fils Riok à la religion catholique, les deux saints Derrien et Néventer, fondèrent l'église de Plounéventer.

Article détaillé : saint Néventer.

Par la suite, Riok se retira près de Camaret où il vécut en ermite pendant 41 ans et devint un disciple de saint Guénolé. Il aurait ressuscité sa mère avec de l'eau bénite que ce dernier lui avait fourni[3].

Article détaillé : Camaret-sur-Mer.

Riok a été déclaré "saint" officiellement en 633 par saint Budoc, troisième archevêque de Dol, métropolitain de Bretagne Armorique.

Cette tradition est contestée et serait pour certains infondée[4]. C'est la thèse défendue par exemple par Jean-Claude Even-Kernivinenn dans son livre "Genèse de la Bretagne Armoricaine", publié en 1993[5]. Pour lui par exemple, Tolente (où saint Néventer et saint Derrien auraient, après la libération de Riok, accompagné le dragon afin qu'il s'y noie), ne doit pas être assimilé à Landéda (Finistère), mais à Talentia, situé en Baie de Somme près d'Abbeville (lieu-dit actuel "Pont de Talence").

Ses traces dans la Bretagne actuelle

  • Riec-sur-Belon : le toponyme provient de ri ("roi" en langue bretonne). "Riok" serait donc en fait le "roi Ok".

Notes et références

  1. Vies des saints de la Bretagne Armorique par Alber Le Grand (1636), 5ème édition de 1901, Quimper
  2. http://www.gwiler.net/saints/sriog.htm
  3. http://www.grandterrier.net/wiki/index.php?title=Sant_Neventer
  4. http://academia-celtica.niceboard.com/t415-vie-de-saint-riok-un-plagiat
  5. Jean-Claude Even-Kernivinenn, ""Genèse de la Bretagne Armoricaine", 1993, consultable http://marikavel.org/genese/genese-titre.htm

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint Riok de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint Néventer — est un saint breton plus ou moins mythique de l Armorique, non reconnu officiellement par l Église catholique romaine. Sommaire 1 Hagiographie 2 Ses traces et son culte dans la Bretagne actuelle 3 La gwerz de saint Néventer …   Wikipédia en Français

  • Saint Budoc — Statue de saint Budoc au portail d entrée du petit cimetière devant l église de Trégarvan (Finistère) Saint Budoc ou Budocus ou Budeaux ou Bothmael est un saint breton, originaire du Pays de Galles, qui aurait établi une école monastique sur l… …   Wikipédia en Français

  • Saint-riquier — 50° 08′ 02″ N 1° 56′ 49″ E / 50.134, 1.947 …   Wikipédia en Français

  • Saint Derien — (VIIe siècle) ou saint Derrien est un saint de l Église catholique romaine, lié à saint Néventer ; tous deux furent au service du seigneur de La Roche Maurice en Léon, qu’ils délivrèrent des tourments d’un dragon. Il fait partie des… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Riquier — Pour les articles homonymes, voir Riquier. 50° 08′ 01″ N 1° 56′ 53″ E …   Wikipédia en Français

  • Camaret-sur-Mer — Pour les articles homonymes, voir Camaret. 48° 16′ 36″ N 4° 35′ 44″ W …   Wikipédia en Français

  • Liste des saints bretons — Pour les articles homonymes, voir Liste des saints …   Wikipédia en Français

  • Projet:Bretagne/Index — Cette page recense toutes les pages sur la Bretagne. Elle est mise à jour automatiquement par un robot. Sommaire Articles : 0 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • basilic — 1. basilic [ bazilik ] n. m. • 1120; lat. basiliscus, gr. basiliskos « petit roi » 1 ♦ Myth. Reptile auquel les Anciens attribuaient le pouvoir de tuer par son seul regard. 2 ♦ Reptile saurien d Amérique (lacertiliens), grand lézard à crête… …   Encyclopédie Universelle

  • Drugy — Saint Riquier 50° 08′ 02″ N 1° 56′ 49″ E / 50.134, 1.947 …   Wikipédia en Français