Saint-Glinglin

Saint-Glinglin

La Saint-Glinglin est un jour fictif du calendrier liturgique catholique, utilisé pour renvoyer à plus tard voire à jamais l'accomplissement d'un événement indésirable. L'origine de l'expression vient de la déformation de seing (le signe) et glin, le son des cloches : cela voudrait donc dire, à l'origine, quand les cloches sonneront. « Avoir lieu à la saint-glinglin » est synonyme de « remettre aux calendes grecques », « à la semaine des quatre jeudis », « à Pâques ou à la Trinité » ou « quand les poules auront des dents ».

Sommaire

Droit

En France, les étudiants en droit apprennent[1] l'anecdote suivante : un débiteur particulièrement astucieux s'était engagé à rembourser son créancier le jour de la saint-glinglin. Le créancier ne voyant rien venir avait fini par porter l'affaire en justice. Le tribunal avait, non sans humour, rendu le jugement suivant :

« Attendu que la saint-glinglin ne figure pas dans le calendrier, mais qu'il existe à la date du 1er novembre une fête collective de tous les saints qui n'ont pu y trouver place ;
Attendu, en conséquence, qu'il y a lieu de fixer au 1er novembre la date de la Saint-Glinglin ;
Par ces motifs, contradictoirement et en dernier ressort, condamne le débiteur à payer la somme réclamée avant le 1er novembre. »

En droit, la saint-glinglin est donc reportée à la Toussaint.

La célébration de la Saint-Glinglin

En matière de fêtes populaires, c'est le rapprochement de deux villes de Belgique (Glain (Liège) et Ghlin (Mons)) ; on connait donc la date de la Saint Glain-Ghlin : d'après les organisateurs, il s'agit du 3e week-end de juin[2].

Toujours en matière de fêtes populaires, à Prenay, village de la commune de Josnes, en France, est célébrée la saint-glinglin, en principe, le dernier samedi du mois d'août. Au cours de cette fête, saint-glinglin, représenté par un mannequin empaillé, est promené en charrette à travers tout le village, puis, à la nuit, après que l'on a dansé autour d'un grand feu, saint-glinglin est brûlé au-dessus de ce feu. Cette fête correspond à la fin des moissons, nous sommes en Beauce, et donc à une prochaine rentrée d'argent : « Je te paierai à la saint-glinglin ! » (et plus sûrement jamais).

Étymologie

Ce « seing glin » (signal d'un bruit) serait plutôt celui des trompettes de l'Apocalypse que le son des cloches qui était un événement quotidien.[réf. nécessaire]

Culture

Raymond Queneau a écrit un roman onirique et humoristique intitulé Saint-Glinglin, paru en 1948.

Articles connexes

Notes

  1. M. Rat, Dictionnaire des locutions françaises, p. 352
  2. www.glain.be

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Glinglin de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Saint Glinglin — La Saint Glinglin est un jour fictif du calendrier liturgique catholique, utilisé pour renvoyer à plus tard voire à jamais l accomplissement d un événement indésirable. L origine de l expression vient de la déformation de seing (le signe) et glin …   Wikipédia en Français

  • saint-glinglin (à la) — ⇒SAINT GLINGLIN (À LA), loc. adv. Fam. À une date indéterminée; jamais. Mme Parpalaid: Ici, les clients vous payent à la Saint Michel. Knock: Mais... quel est le sens de cette expression? Est ce un équivalent des calendes grecques, ou de la Saint …   Encyclopédie Universelle

  • Saint Glinglin — is a fictional French saint. The name probably represents humorous onomatopoeia. The exact origin is unknown, but there are various fanciful theories. The expression dates back to the year 1897.The French expression À la Saint Glinglin (on Saint… …   Wikipedia

  • saint-glinglin — (à la) [ alasɛ̃glɛ̃glɛ̃ ] loc. adv. • 1897; probablt altér. de seing (lat. signum « signal », puis « sonnerie de cloche », d où « cloche ») et du dial. glinguer « sonner » (all. klingen ) ♦ Fam. Jamais. Avec lui, il faut s attendre à être payé à… …   Encyclopédie Universelle

  • saint-glinglin\ à\ la — saint glinglin (à la) [ alasɛ̃glɛ̃glɛ̃ ] loc. adv. • 1897; probablt altér. de seing (lat. signum « signal », puis « sonnerie de cloche », d où « cloche ») et du dial. glinguer « sonner » (all. klingen ) ♦ Fam. Jamais. Avec lui, il faut s attendre …   Encyclopédie Universelle

  • Saint-Glinglin (à la) — loc.adv. Jamais, à une date indéterminée …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • à la saint-glinglin — ● à la saint glinglin locution adverbiale Familier. À une date indéterminée ; à un moment qui n arrivera jamais : Renvoyer une réponse à la saint glinglin …   Encyclopédie Universelle

  • saint — saint, sainte [ sɛ̃, sɛ̃t ] adj. et n. • XIe; sancz fin Xe; lat. sanctus « consacré, vénéré » I ♦ Adj. A ♦ (Personnes) 1 ♦ (S emploie devant le nom d un saint, d une …   Encyclopédie Universelle

  • Saint (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Saint (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • saint-martin-sur-arve — nv. (fusionné avec Sallanches en 1977). nhab. San Martinô. Sh. lou Glin (de grelin <lambin> ou glinglin, onom. du bruit des cloches) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»