Ruben Saillens


Ruben Saillens

Ruben Saillens (1855-1942), chantre, auteur et pasteur protestant, est la principale figure du protestantisme évangélique français.

alternative textuelle
Ruben Saillens (1855-1942), chantre, auteur, pasteur et évangéliste protestant français.

L'historien Émile-Guillaume Léonard, longtemps directeur d'études à la section des sciences religieuses de l'EPHE (Sorbonne) rapporte que sa génération était fascinée par les « pasteurs “revivalistes”, tels » que « Ruben Saillens, si diversement doué », qui « étaient entourés d’une sorte d’espoir, comme des hommes capables d’attirer le feu du Ciel »[1].

Sommaire

Biographie

Né à Saint-Jean-du-Gard le 24 juin 1855, issu du milieu des églises libres, attaché à l'héritage de Calvin, il s'est reconnu dans l'identité du baptisme, où il s'illustre par ses talents de prédicateur et d'évangéliste. "Orateur brillant, fondateur d'églises, chantre prolifique, écrivain et poète, ce Cévenol d'origine réformée a marqué son temps"[2].

Il se marie avec Jeanne Crétin le 1er août 1877.

Consacré pasteur le 18 août 1879, collaborateur et bras droit du révérend Mac All, fondateur de l'église baptiste parisienne de la rue Saint-Denis (devenue plus tard Eglise et Mission du Tabernacle), "sa trop grande facilité de travail" [3] le conduit à une crise personnelle, en 1886. C'est un tournant. Après cette date, il s'investit beaucoup dans l'expansion baptiste en France à laquelle il apporte une "impulsion décisive" [4].

À partir de 1905, las des divisions et querelles internes aux églises baptistes françaises, il prend du champ et se tourne vers l'ensemble des publics protestants.

Il se consacre alors en priorité à la prédication évangélique, dans un cadre interconfessionnel, comme dans les conventions de Nîmes (France), Chexbres et Morges (Suisse).

Auteur ou traducteur de plus d'une cinquantaine de cantiques, il est aussi le compositeur de "La Cévenole", chant emblématique que les protestants français entonnent chaque année à l'Assemblée du Désert (Mas Soubeyran).

Avec son épouse Jeanne, il a fondé en octobre 1921 l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne, pépinière de pasteurs et de missionnaires. Père de cinq enfants, dont Madeleine Blocher-Saillens, première pasteur(e) femme du protestantisme français, il est aussi l'auteur de nombreux opuscules, articles et ouvrages, dont le The Soul of France (1916) et le Mystère de la foi (1931).

Publications

  • Nos droits sur Madagascar et nos griefs contre les Hovas examinés impartialement, Paris, P. Monnerat, 1885
  • Dieu protège la France, Alençon, Impr. A.Lepage, 1885
  • A demi-voix, poèmes, Paris, P.Monnerat, 1886
  • Environ 60 chants publiés séparément, comme, en particulier:
  • La Cévenole illustrée, paroles de R.Saillens, musique de L.Roucaute, Valence, Impr. Réunies, Ducros et Lombart, 1926
  • The Soul of France, London, Morgan & Scott, 1916
  • Le mystère de la foi, Nogent-sur-Marne, Institut Biblique, 1931
  • Contes du dimanche, Paris, 1904. 2e ed., Nogent-sur-Marne, Institut Biblique, 1937
  • Le mystère de l’Église, Nogent-sur-Marne, Institut Biblique, 1938
  • Grâce et Vérité, Valence, Imprimeries Réunies, 1939

Références

  1. Émile-G.Léonard, Le Protestant français, Paris, PUF, deuxième édition, 1955, p.258.
  2. Cf. Sébastien Fath, Les baptistes en France (1810-1950), Faits, dates et documents, Cléon d'Andran, Excelsis, 2002, p.167.
  3. Cf. Marguerite Wargenau-Saillens, Jeanne et Ruben Saillens évangélistes, Paris, Les Bons Semeurs, 1947, p.101.
  4. Cf. Sébastien Fath, Une autre manière d'être chrétien en France, Socio-histoire de l'implantation baptiste (1810-1950), Genève, Labor et Fides, 2001, p.248 et suivantes.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ruben Saillens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Madeleine Blocher-Saillens — (1881 1971) est un pasteur protestant français. Elle est la fille de Ruben Saillens, la mère de Jacques Blocher et la grand mère d Henri Blocher, trois figures importantes du Protestantisme français, tous baptistes. Madeleine Blocher Saillens… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités d'origine protestante ou liées au protestantisme — Cet article fournit une liste de personnalités d origine protestante ou liées au protestantisme. Sommaire 1 Méthodologie 2 Personnalités protestantes francophones [modifier] 2.1 Grandes figures de l’histoire et de la politique …   Wikipédia en Français

  • École du dimanche — L’École du dimanche (Sunday school en anglais) est une institution typiquement protestante et anglo saxonne, qui ne correspond pas à l’enseignement du catéchisme. Ce dernier était la responsabilité des pasteurs pour les adolescents. Les écoles du …   Wikipédia en Français

  • Félix Neff — Naissance 8 octobre 1798 Genève, Suisse Décès 12 avril 1829 (à 30 ans) Genève, Suisse Nationalité Suisse …   Wikipédia en Français

  • Houves — Hova Portrait de Hova par Eugène Trutat (1896) …   Wikipédia en Français

  • Hova — Portrait de Hova par Eugène Trutat (1896) Orch …   Wikipédia en Français

  • Hovas — Hova Portrait de Hova par Eugène Trutat (1896) …   Wikipédia en Français

  • Paul Passy — Pour les articles homonymes, voir Passy. Paul Passy (1859 1940], phonéticien et figure du christianisme social protestant Paul Édouard Passy (1859 1940) est un …   Wikipédia en Français

  • Théologie évangélique — Étant donné que le christianisme évangélique n’est pas constitué en Église et n’a pas de hiérarchie statuant sur la doctrine, on ne peut lui reconnaître de profession de foi qui serait officiellement représentative. Néanmoins, on observe parmi… …   Wikipédia en Français

  • Association évangélique d’Églises baptistes de langue française — Convention AEEBLF 1985 à Mulhouse L association évangélique d Églises baptistes de langue française (AEEBLF) est une des principales unions d Eglises baptistes en France. Elle est née en 1921, au moment où le baptisme français, progressivement… …   Wikipédia en Français