Biais Cognitif


Biais Cognitif

Biais cognitif

Un biais cognitif est une erreur dans la prise de décision et/ou le comportement adopté face à une situation donnée résultant d'une faille ou d'une faiblesse dans le traitement des informations disponibles. L'étude des biais cognitifs fait l'objet de nombreux travaux en psychologie cognitive, en psychologie sociale et plus généralement dans les sciences cognitives. Le terme biais fait référence au fait que l'erreur ainsi commise présente un caractère relativement systématique dont les déterminants sont à rechercher dans les mécanismes mis en jeu dans le traitement cognitif appliqué à la situation.

Les travaux en psychologie ont identifié de nombreux biais cognitifs propres à l'esprit humain à travers de multiples domaines : perception, statistiques, logique, causalité, interactions sociales, etc. Ces biais cognitifs ne sont généralement pas conscients. Leur caractérisation est importante aussi bien dans les domaines judiciaire que scientifique. Par exemple, ils impliquent d'analyser avec soin les témoignages avant de conclure à leur véracité.

La publicité exploite souvent des biais cognitifs pour faire passer ses messages (raisonnement fallacieux, oubli de la fréquence de base).

Sommaire

Liste de biais cognitifs

Biais sensori-moteurs

S'agissant des processus sensori-moteurs, on parle par habitude plutôt d'illusions que de biais.

Biais attentionnels

  • Défaut d'attention

Biais mnésique

Biais de jugement

  • Ancrage mental — influence laissée par la première impression
  • Biais d'attribution — façon d'attribuer la responsabilité d'une situation à soi ou aux autres
  • Biais d'autocomplaisance — se croire à l'origine de ses réussites mais pas de ses échecs
  • Biais d'immunité à l'erreur — ne pas voir ses propres erreurs
  • Biais égocentrique — se juger sous un meilleur jour qu'en réalité
  • Biais rétrospectif ou l'effet « je le savais depuis le début »
  • Effet de halo — une caractéristique positive chez une personne rend positifs ses autres traits
  • Effet de simple exposition — avoir préalablement été exposé à quelqu'un ou à une situation le/la rend plus positive
  • Illusion de savoir

Biais de raisonnement

Biais liés à la personnalité

  • Biais culturel — biais lié au fait d'appartenir à un type de culture donné.
  • Biais linguistique — ou hypothèse Sapir-Whorf selon laquelle les caractéristiques d'une langue influent sur la cognition de ceux qui la parlent
  • Conformisme — chercher à ressembler à la majorité

Autres biais du processus de décision, et aspects liés aux comportements sociaux

À noter, au-delà du cognitif, lié à l'intellect, l'interférence inconsciente ou consciente de facteurs émotionnels (biais émotionnel) ou instinctifs. En fait, certains biais cognitifs résultent de biais émotionnels qui perturbent la cognition. Toute prise de décision mettant en jeu, pour prendre une image, la tête, le cœur et/ou les tripes, autant en être conscient et surveiller ces trois « organes ».

L'individu n'étant pas isolé dans ses décisions, la psychologie sociale (phénomènes de groupe et de foule) apporte aussi un éclairage. Le biais cognitif est, selon les cas, exclusivement dû à l'individu, ou lié à la pression sociale sur cet individu. Certaines techniques de persuasion, propagande et manipulation mentale cherchent à exploiter ce travers.

Économie et finance, domaines phares de recherche des biais cognitifs

Les divers types de biais cognitifs (ancrage, représentativité, cadrage...) ont particulièrement été mis en lumière par la finance comportementale comme étant source de diverses anomalies affectant les comportements économiques et l'efficience des marchés.

C'est du fait de ces travaux que le psychologue Daniel Kahneman a obtenu le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 2002.

Biblographie

Les références suivantes couvrent certains biais cognitifs.

Articles connexes

  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie
Ce document provient de « Biais cognitif ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Biais Cognitif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Biais cognitif — Un biais cognitif est un schéma de pensée erronné qui apparaît dans un type de situation donnée. L étude des biais cognitifs fait l objet de nombreux travaux en psychologie cognitive, en psychologie sociale et plus généralement dans les sciences… …   Wikipédia en Français

  • Biais De Confirmation D'hypothèse — Le biais de confirmation d hypothèse est un biais statistique décrivant la tendance d une personne à chercher, ou à interpréter, une information de manière qu elle confirme les préconceptions de cette personne. En inférence inductive, le biais de …   Wikipédia en Français

  • Biais de confirmation d'hypothese — Biais de confirmation d hypothèse Le biais de confirmation d hypothèse est un biais statistique décrivant la tendance d une personne à chercher, ou à interpréter, une information de manière qu elle confirme les préconceptions de cette personne.… …   Wikipédia en Français

  • Biais de confirmation d'hypothèse — Le biais de confirmation d hypothèse est un biais statistique décrivant la tendance d une personne à chercher, ou à interpréter, une information de manière qu elle confirme les préconceptions de cette personne. En inférence inductive, le biais de …   Wikipédia en Français

  • Biais Culturel — Un biais culturel est un biais cognitif lié à un type ou niveau de culture. C est le fait pour une personne de juger et interpréter les choses, les phénomènes, les évènements, les problèmes ou opportunités, les prises de position ou de décision… …   Wikipédia en Français

  • Biais Rétrospectif — En psychologie du raisonnement, le biais rétrospectif désigne la tendance à juger a posteriori qu un événement était probable ou prévisible, alors même que ce n était pas le cas avant qu il ait eu lieu. Ce phénomène correspond à l impression… …   Wikipédia en Français

  • Biais retrospectif — Biais rétrospectif En psychologie du raisonnement, le biais rétrospectif désigne la tendance à juger a posteriori qu un événement était probable ou prévisible, alors même que ce n était pas le cas avant qu il ait eu lieu. Ce phénomène correspond… …   Wikipédia en Français

  • Biais D'autocomplaisance — La notion de biais d auto complaisance désigne la tendance des gens à attribuer la causalité de leur réussite à leurs qualités propres (causes internes) et leurs échecs à des facteurs ne dépendant pas d eux (causes externes), afin de maintenir… …   Wikipédia en Français

  • Biais De Représentativité — Ce biais consiste à baser son jugement sur des informations personnalisantes plutot que statistiques. L illustration la plus flagrante a été faite par Tversky et Kahneman (1982)[1]. Une version en français se présenterait ainsi : Linda a 31… …   Wikipédia en Français

  • Biais de representativite — Biais de représentativité Ce biais consiste à baser son jugement sur des informations personnalisantes plutot que statistiques. L illustration la plus flagrante a été faite par Tversky et Kahneman (1982)[1]. Une version en français se… …   Wikipédia en Français