RC Strasbourg en Coupe de France


RC Strasbourg en Coupe de France
Le RC Strasbourg
en Coupe de France

Le RC Strasbourg (short blanc) s'incline 2-1 en finale de la Coupe de France 1937 contre le FC Sochaux.
Le RC Strasbourg (short blanc) s'incline 2-1 en finale de la Coupe de France 1937 contre le FC Sochaux.

Palmarès
Première participation 1921
Vainqueur 1951, 1966 et 2001
Finaliste 1937, 1947 et 1995
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours, voir :
Coupe de France 2011-2012

Cette page présente les résultats du Racing Club de Strasbourg en Coupe de France. Le club remporte la compétition à trois reprises.

Le club est éliminé cinq fois de la compétition avant le stade des trente-deuxièmes de finale, à savoir lors des éditions 1923, 1928, 1939, 1992 et 2009.

Sommaire

Histoire

Première finale en 1937

Article détaillé : Coupe de France 1936-1937.
Le président du club Charles Belling présente l'équipe strasbourgeoise au président de la République française Albert Lebrun avant la finale de 1937.
Finale 1937

FC Sochaux-MontbéliardRC Strasbourg 2-1[1] ,[2] ,[3].

Date : dimanche 9 mai 1937.

Lieu : stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes, 39 538 spectateurs.

Buts : Rohr 32e (0-1), Lauri 40e (1-1), Williams 88e (2-1).

FC Sochaux-Montbéliard : Di Lorto - Lalloué, Mattler (cap.) - Hug, Szabó, Lehmann - Lauri, Abegglen, Courtois, Bradáč, Williams. Entraîneur : Ross.

RC Strasbourg : Mayer - Lohr, Schwartz - Halter (cap.), Humenberger, Roessler - Heisserer, Hoffmann, Keller, Rohr, Waechter. Entraîneur : Blum.

Arbitre : Olive.

Légende : cap. = capitaine.

[4],[5],[6]

Défaite en finale en 1947

Article détaillé : Coupe de France 1946-1947.
Finale 1947

Lille OSCRC Strasbourg 2-0[7] ,[8] ,[9].

Date : dimanche 11 mai 1947.

Lieu : stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes, 59 852 spectateurs.

Buts : Vandooren 1e (1-0), Lang (csc) 66e (2-0).

Lille OSC : Germain - Jadrejak, Prévost, Somerlinck - Dubreucq, Bigot (cap.) - Tempowski, Carré - Vandooren, Baratte, Lechantre. Entraîneur : Cheuva.

RC Strasbourg : Lergenmuller - Pascual, Mateo, Braun - Heiné, Lang - Heisserer (cap.), Vanags - Heckel, Woehl, Rolland. Entraîneur : Veinante.

Arbitre : Tranchon.

[10],[11],[v 1]

Premier titre en 1951

Article détaillé : Coupe de France 1950-1951.
Aleksandr Vanags remporte la coupe 1951 avec Strasbourg.
Finale 1951

RC StrasbourgUS Valenciennes-Anzin 3-0[12] ,[13] ,[14].

Date : dimanche 6 mai 1951.

Lieu : stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes, 61 492 spectateurs.

Buts : Bihel 24e (1-0), Krug 34e (2-0), Nagy 87e (3-0).

RC Strasbourg : Schaeffer - Hauss, Vavriniac (cap.), Démaret - Krug, Vanags - Nagy, Jacques - Battistella, Bihel, Haan. Entraîneur : Nicolas.

US Valenciennes-Anzin : Witkowski (cap.) - Pazur, Blaczyk, Gaillard - Izidorzyk, Wassmer - Verdeal, Leturgeon - Vrand, Rozé, Goffart. Entraîneur : Pérus.

Arbitre : Oliva.

[15],[16],[17],[v 2]

Deuxième Coupe de France en 1966

Article détaillé : Coupe de France 1965-1966.
Finale 1966

RC StrasbourgFC Nantes 1-0[18] ,[19] ,[20].

Date : dimanche 22 mai 1966.

Lieu : Parc des Princes, Paris, 36 285 spectateurs.

Buts : Sbaïz 51e (1-0).

RC Strasbourg : Schuth - Hauss (cap.), Devaux, Sbaïz - Stieber, Kaelbel - Gress, Merschel, Farías, Szczepaniak, Hausser. Entraîneur : Frantz.

FC Nantes : Eon (cap.) - Grabowski, Le Chenadec, Budzynski, De Michèle - Muller, Suaudeau, Blanchet, Gondet - Simon, Touré. Entraîneur : Arribas.

Arbitre : Tricot.

[21],[22],[v 3]

Demi-finale de 1979

Article détaillé : Coupe de France 1978-1979.
Rencontres
Tour Rencontre Rés.
1/32 RCS-CS Sedan 3-0
1/16 aller US Valenciennes-RCS 0-4
1/16 retour RCS-US Valenciennes 3-1
1/8 aller SEC Bastia-RCS 0-2
1/8 retour RCS-SEC Bastia 4-1
1/4 aller FC Gueugnon-RCS 0-6
1/4 retour RCS-FC Gueugnon 2-0
1/2 aller AJ Auxerre-RCS 0-0
1/2 retour RCS-AJ Auxerre 2-2
Légende : Rés. = Résultat

Le trente-deuxième de finale de la Coupe de France se joue en une rencontre disputée sur terrain neutre. À ce stade de la compétition, le RC Strasbourg rencontre le samedi 10 février 1979 à Thionville le club du CS Sedan Ardennes. Le Racing est favori face à des Ardennais pensionnaires du championnat amateur de Division 3 Groupe Nord[23], et s'impose logiquement sur le score de 3-0[24],[25].

À partir des seizièmes de finale, la compétition se déroule en matchs aller-retour. Le Racing est opposé à l'US Valenciennes-Anzin, club qui se bat pour ne pas descendre de Division 1 et qui se sauvera in extremis en fin de saison au bénéfice d'une meilleure différence de buts que le Paris FC. Valenciennes ne fait pas le poids face au leader du championnat est s'incline largement 4-0 à domicile puis 3-1 à la Meinau[24],[26].

Les Strasbourgeois s'inclinent en Coupe de France contre l'AJ Auxerre et son gardien polonais Maryan Szeja, ici en 2007.

En huitième de finale, les Strasbourgeois retrouvent le club du SEC Bastia, qui avaient éliminé le Racing en seizième de finale lors de la précédente édition de la Coupe de France[27]. Le match aller en Corse a lieu dans une « ambiance électrique » devant un public « hostile »[28]. Le Racing remporte une victoire à l'arraché 2-0 en marquant deux buts dans les dix dernières minutes par Raymond Domenech et Roger Jouve[m 1]. Le match retour quatre jours plus tard est une formalité pour les Strasbourgeois qui mènent 2-0 à la 20e minute[m 2] et gagnent finalement 4-1[24],[29].

L'adversaire en quart de finale s'appelle alors FC Gueugnon, qui vient d'éliminer l'AS Saint-Étienne au tour précédent[24] et qui obtient en fin de saison le titre de champion de Division 2. Au stade Jean-Laville de Gueugnon, les joueurs locaux dominent le début de rencontre[30] mais le Racing prend ensuite la rencontre à son compte et gagne largement 6-0. Le match retour est également remporté 2-0 et les Strasbourgeois se qualifient pour le prochain tour[24],[31].

La demi-finale aller a lieu le 5 juin 1979, soit quatre jours après la fin du championnat et la victoire strasbourgeoise dans le championnat de France de Division 1[32]. Le Racing est opposé à l'AJ Auxerre, équipe de Division 2 au statut amateur. Au stade de l'Abbé-Deschamps, les deux équipes se séparent sur un score de parité 0-0[32]. Les deux équipes disputent le match retour trois jours plus tard à la Meinau. Albert Gemmrich inscrit un premier but pour Strasbourg en début de match. Dés l'entame de la deuxième mi-temps, le milieu défensif auxerrois Dominique Cuperly égalise à 1-1. Un penalty transformé par Francis Piasecki redonne l'avantage aux locaux à la 78e mais l'attaquant de l'AJA André Truffaut parvient à nouveau à égaliser à 2-2 quatre minutes plus tard[33],[m 3]. Sans avoir perdu une seule rencontre dans la compétition, Le RC Strasbourg est éliminé en application de la règle des buts marqués à l'extérieur. C'est la première fois depuis 1933 qu'un club amateur se qualifie pour la finale et la première fois depuis 1959 qu'un club de deuxième division atteint ce niveau[34]. Le 16 juin 1979, en finale au Parc des Princes, Auxerre s'incline contre le FC Nantes, 4 buts à 1 après prolongation[24],[35].

Finaliste de l'édition 1995

Article détaillé : Coupe de France 1994-1995.
Le PSG de l'entraîneur Luis Fernandez remporte le titre en 1995.
Finale 1995

Paris SGRC Strasbourg 1-0[36] ,[37] ,[38].

Date : samedi 13 mai 1995.

Lieu : Parc des Princes, Paris, 46 698 spectateurs.

Buts : Le Guen 49e (1-0).

Paris SG : Lama - Cobos (Llacer 10e), Kombouaré, Roche (cap.), Colleter - Guérin, Bravo, Le Guen, Raí (Nouma 90e) - Weah, Ginola. Entraîneur : Fernandez.

RC Strasbourg : Vencel - Baills, Régis, Lebœuf, Pouliquen (cap.) - Djetou, Sauzée, Garde (Gohel 83e), Mostovoï - Keller (Bouafia 72e), Gravelaine. Entraîneur : Duguépéroux.

Arbitre : Leduc.

[39]

Victoire en 2001

Article détaillé : Coupe de France 2000-2001.
Finale 2001

RC StrasbourgAmiens SC 0-0 (5-4 t.a.b.)[40] ,[41] ,[42].

Date : samedi 26 mai 2001.

Lieu : stade de France, Saint-Denis, 78 641 spectateurs.

RC Strasbourg : Chilavert - Njanka, Fischer, Ismaël, Bertin - Johansen, Amzine (Remy 55e), Luyindula - Camadini (Ljuboja 104e), Martins (cap.), Beye. Entraîneur : Pouliquen.

Amiens SC : Lachuer - Leroy, Abalo, Strzelczak (cap.), Darbelet - Duchemin, Lebrun, Sampil - Rivenet (Adjali 102e), Coquelet (Chalier 76e). Entraîneur : Troch.

Arbitre : Duhamel.

Légende : t.a.b. = tirs au but.

Pascal Camadini en pleurs au cours d'une interview sur le terrain à l'issue de la rencontre : « On a tellement souffert cette saison. On s'est fait tapés dessus tout le temps. C'est vrai on est derniers, on descend. Mais il faut nous pardonner. Laissez-nous profiter ce soir, on est tellement émus. »[43]

Statistiques

Parcours par saison

Le tableau suivant liste les rencontres du RC Strasbourg à partir des trente-deuxièmes de finale. Sauf indication spécifique, l'équipe indiquée en premier joue à domicile.

Part.
Saison
32e de finale
16e de finale
8e de finale
Quart de finale
Demi-finale
Finale
1 1920-1921 S-AS Française 0-2
2 1921-1922 S-US Suisse 0-2
3 1922-1923 -
4 1923-1924 S-CA Vitry 3-0 SC Nîmes-S 2-1
5 1924-1925 S-FC Lyon 3-0 US Boulogne-S 3-1
6 1925-1926 Red Star Club-S 1-2 S-Ol. lillois 1-0 Stade français-S 2-0[n 1]
7 1926-1927 SC Nîmes-S 3-2[n 2]
8 1927-1928 -
9 1928-1929 Excelsior Roubaix-S 1-0
10 1929-1930 SC Nîmes-S 7-1
11 1930-1931 RC Calais-S 1-2 S-RC Roubaix 1-0[n 3] CS Jean Bouin-S 6-1[n 4]
12 1931-1932 S-US Annemasse 1-2
13 1932-1933 S-SC Fives 1-0 S-Amiens AC 4-3[n 1] OGC Nice-S 4-1[n 5]
14 1933-1934 S-UL Moyeuvre Grande 3-0 RC Paris-S 4-1[n 6]
15 1934-1935 AS Lorraine-S 0-2 US Valenciennes-A.-S 1-0[n 1]
16 1935-1936 S-Ol. Dunkerque 6-1 AS Cannes-S 3-1[n 7]
17 1936-1937 FC Nancy-S 0-1 S-OGC Nice 0-0[n 7]/1-0[n 8] S-Excelsior Roubaix 2-0[n 9] S-Red Star Ol. 3-1[n 10] S-FC Rouen 3-1[n 11] FC Sochaux-M.-S 2-1[n 12]
18 1937-1938 RCFC Besançon-S 1-7 FC Sète-S 2-0[n 10]
19 1938-1939 -
20 1939-1940 S-SVA Ruelle 4-2[n 13] S-Gir. Bordeaux 3-2[n 13] FC Sète-S 8-1
21 1944-1945 Stade lorrain-S forfait[n 14]
22 1945-1946 RCFC Besançon-S 1-2 SR Colmar-S 3-2[n 3]
23 1946-1947 S-RCFC Besançon 5-0[n 15] S-AS Troyenne et Savinienne 3-1[n 16] S-AS Cannes-Grasse 5-0[n 7] Stade français-S 1-2 S-AS des Charentes 6-0[n 10] Lille OSC-S 2-0[n 12]
24 1947-1948 SO Montpelliérain-S 2-1[n 10]
25 1948-1949 SA Douai-S 3-1[n 3]
26 1949-1950 S-USA Limoges 3-0[n 17] FC Sète-S 3-2[n 18]
27 1950-1951 S-Nîmes Olympique 5-3[n 8] S-ES Thaonnaise 2-1[n 19] S-FC Annecy 3-0[n 20] S-OGC Nice 5-3[n 10] S-FC Nancy 3-1[n 8] S-US Valenciennes-A. 3-0[n 12]
28 1951-1952 S-RC Lens 3-1[n 21] S-Ol. lyonnais 1-1[n 19]/6-1[n 10] Stade rennais-S 2-1[n 10]
29 1952-1953 AS Monaco-S 3-2[n 8]
30 1953-1954 S-US Saint-Gaudinoise 5-0[n 22] S-Perpignan FC 2-0[n 7] Ol. Marseille-S 2-1[n 8]
Part. Saison 32e de finale 16e de finale 8e de finale Quart de finale Demi-finale Finale
31 1954-1955 S-ASCA Wittelsheim 7-0[n 2] S-US Valenciennes-A. 2-0[n 23] S-FC Sochaux-M. 2-1[n 8] S-FC Nancy 4-3[n 18] Lille OSC-S 4-0[n 12]
32 1955-1956 S-FC Sète 4-0[n 7] Ol. Marseille-S 2-0[n 24]
33 1956-1957 S-RCFC Besançon 2-1[n 19] Lille OSC-S 4-1[n 25]
34 1957-1958 S-AS Hautmont 3-1[n 26] S-AS Troyenne et Savinienne 3-1[n 25] S-FC Rouen 2-1[n 27] AS Monaco-S 2-1[n 10]
35 1958-1959 US Forbach-S 3-0[n 23]
36 1959-1960 S-AS Aulnoye 4-3[n 23] Le Havre AC-S 2-1[n 11]
37 1960-1961 S-US Auchel 2-1[n 26] S-USM Montargis 4-0[n 28]
38 1961-1962 AS Troyenne et Savinienne-S 1-0[n 9]
39 1962-1963 S-FC Mulhouse 2-1[n 15] Stade de Reims-S 1-0[n 7]
40 1963-1964 S-RCFC Besançon 2-0[n 2] AS Bagneaux-Nemours-S 0-3[n 28] FC Nantes-S 1-0[n 29]
41 1964-1965 S-US Forbach 2-0[n 3] S-AS Mutzig 1-0[n 2] S-SSMC Miramas 1-0[n 30] Stade français-S 2-1
42 1965-1966 S-AS Saint-Etienne 3-1[n 10] S-AS Aulnoye 4-1[n 25] S-Stade briochin 5-2[n 31] S-AS Cherbourg 1-0[n 6] S-Toulouse FC 3-1[n 7] S-FC Nantes 1-0[n 10]
43 1966-1967 S-RS Champigny-Coeuilly 2-0[n 28] S-FC Annecy 1-0[n 20] SEC Bastia-S 3-1[n 32]
44 1967-1968 S-CS Pierrots 1-0 S-AC arlésien 0-0[n 33]/2-0[n 34] S-Red Star FC 0-0[n 9]/1-0[n 3] Gir. Bordeaux-S 1-1[n 33]/2-1[n 10]
45 1968-1969 S-FC Sochaux-M. 2-1[n 3] S-Lille OSC 1-1[n 9]/2-1[n 6] FC Metz-S 2-0, 4-1 S-RC Paris-Sedan 1-0, 0-1[n 35] /2-3[n 1]
46 1969-1970 S-RCFC Besançon 3-0[n 15] FC Nantes-S 2-1[n 10]
47 1970-1971 S-FC Metz 2-2[n 3]/2-2 (9-8)[n 36] Ol. Marseille-S 1-0[n 8]
48 1971-1972 AS Saint-Étienne-S 1-0[n 36]
49 1972-1973 AS Cannes-S 1-0[n 37]
50 1973-1974 S-EDS Montluçon 2-1[n 38] LB Châteauroux-S 0-2, 1-3 FC Nantes-S 1-0, 1-0
51 1974-1975 S-USM Malakoff 4-0[n 28] RCFC Besançon-S 0-2, 2-3 S-FC Martigues 4-2, 1-2 AS Saint-Étienne-S 2-0, 1-1
52 1975-1976 FC Metz-S 5-2[n 3]
53 1976-1977 S-AS Nancy-Lorraine 1-0[n 2] S-Lille OSC 4-0, 2-2 FC Nantes-S 2-0, 1-3
54 1977-1978 Paris FC-S 1-4 S-SEC Bastia 0-3, 0-0
55 1978-1979 S-CS Sedan 3-0[n 39] US Valenciennes-S 0-4, 1-3 SEC Bastia-S 0-2, 1-4 FC Gueugnon-S 0-6, 0-2 AJ Auxerre-S 0-0, 2-2
56 1979-1980 EDS Montluçon-S 0-4[n 33] OGC Nice-S 2-0, 0-1
57 1980-1981 Paris FC-S 0-1 US Fécamp-S 0-3[n 40], 0-4 S-Angoulême CFC 2-0, 1-2 Gir. Bordeaux-S 1-5, 0-4 AS Saint-Étienne-S 2-1, 1-1
58 1981-1982 Ol. lyonnais-S 1-0[n 20]
59 1982-1983 S-CS Thonon 2-0[n 41] US Maubeuge-S 1-2, 1-1 S-Paris SG 0-2, 2-5
60 1983-1984 S-Évreux AC 3-0[n 40] FC Martigues-S 0-1, 0-2 RC Lens-S 1-0, 0-0
Part. Saison 32e de finale 16e de finale 8e de finale Quart de finale Demi-finale Finale
61 1984-1985 SEC Bastia-S 4-2 ap[n 42]
62 1985-1986 S-AS Nancy-Lorraine 2-1[n 1] S-CS Meaux 3-0, 1-2 S-FC Tours 0-0, 0-3
63 1986-1987 S-JA Trenelle 3-1[n 36] Paris SG-S 0-0, 0-1 S-Toulouse FC 2-1, 3-2 Olympique d'Alès-S 2-0, 0-1
64 1987-1988 S-SR Saint Dié 6-0[n 43] S-Montpellier PSC 1-1, 2-3
65 1988-1989 Lille OSC-S 3-0[n 9]
66 1989-1990 S-FC Sochaux-M. 2-0 FC Mulhouse-S 0-0 (5-4)
67 1990-1991 Ol. Marseille-S 4-1
68 1991-1992 -
69 1992-1993 S-Paris SG 0-1
70 1993-1994 S-Gir. Bordeaux 1-1 (2-3)
71 1994-1995 CS Louhans-Cuiseaux-S 3-4 S-Lille OSC 1-0 FC Saint-Leu-S 1-3[n 44] S-Gir. Bordeaux 2-0 ap S-FC Metz 1-0 Paris SG-S 1-0[n 10]
72 1995-1996 US Valenciennes-A.-S 1-2 ap AS Poissy-S 0-0 (2-4) Chamois niortais-S 0-1 Nîmes Olympique-S 3-2 ap
73 1996-1997 SC Schiltigheim-S 0-4 US Raon-l'Étape-S 0-1[n 3] US Créteil-S 1-0[n 36]
74 1997-1998 SA spinalien-S 2-1
75 1998-1999 Chamois niortais-S 2-2 (2-3) EA Guingamp-S 2-1 ap
76 1999-2000 US Marignane-S 0-1[n 45] Besançon RC-S 2-2 (2-4) S-Paris SG 1-0 Calais RUFC-S 2-1[n 46]
77 2000-2001 AS Nancy-Lorraine-S 1-2 Clermont Foot-S 0-1 ASOA Valence-S 0-2 S-Ol. lyonnais 3-0 S-FC Nantes 4-1 S-Amiens SC 0-0 (5-4)[n 47]
78 2001-2002 S-Le Mans US 3-1 S-ES Troyes AC 1-0 S-USL Saint-Maur 2-1 ap CS Sedan-S 1-0
79 2002-2003 FC Bourg-Péronnas-S 1-0
80 2003-2004 Ol. Marseille-S 1-1 (4-3)
81 2004-2005 CS Sedan-S 3-1
82 2005-2006 S-AS Nancy-Lorraine 4-0 AS Lyon-Duchère-S 0-0 (5-4)
83 2006-2007 GFCO Ajaccio-S 1-2 S-Lille OSC 2-3
84 2007-2008 FC Rouen-S 0-0 (4-5) S-FC Metz 0-3
85 2008-2009 -
86 2009-2010 S-Olympique lyonnais 1-3
87 2010-2011 AS Poissy-S 1-2 S-Évian Thonon Gaillard 1-0 Angers SCO-S 2-0

Légende : "( )" = Tirs au but (avec prolongation préalable), "," = match aller-retour, "/" = match d'appui, ap = après prolongation, Part. = participation.

victoire finaleQualificationÉlimination

Bilan

Le tableau suivant résume le bilan du club dans la compétition, actualisé en fin de saison 2010-2011.

Bilan du parcours du RC Strasbourg
Résultat Nombre
Vainqueur 3
Finaliste 3
Demi-finaliste 3
Quart de finaliste 9
Huitième de finaliste 15
Seizième de finaliste 23
Trente-deuxième de finaliste 26
Élimination avant les
trente-deuxièmes de finale
5
Total 87

Notes et références

Notes

  1. a, b, c, d et e Rencontre disputée à Metz.
  2. a, b, c, d et e Rencontre disputée à Mulhouse.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i Rencontre disputée à Nancy.
  4. Rencontre disputée à Amiens.
  5. Rencontre disputée à Cannes.
  6. a, b et c Rencontre disputée à Rouen.
  7. a, b, c, d, e, f et g Rencontre disputée à Marseille.
  8. a, b, c, d, e, f et g Rencontre disputée à Lyon.
  9. a, b, c, d et e Rencontre disputée à Reims.
  10. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Rencontre disputée à Paris.
  11. a et b Rencontre disputée à Lille.
  12. a, b, c et d Rencontre disputée à Colombes.
  13. a et b Rencontre disputée à Périgueux.
  14. La ville de Strasbourg est libérée en novembre 1944 mais une contre-offensive allemande, qui mène à la Bataille des Ardennes, conduit le RC Strasbourg à déclarer forfait pour le match des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France 1944-1945 contre le Football Club de Nancy le 7 janvier 1945 à Nancy.
  15. a, b et c Rencontre disputée à Colmar.
  16. Rencontre disputée à Rennes.
  17. Rencontre disputée à Saint-Étienne.
  18. a et b Rencontre disputée à Bordeaux.
  19. a, b et c Rencontre disputée à Montbéliard.
  20. a, b et c Rencontre disputée à Dijon.
  21. Rencontre disputée à Troyes.
  22. Rencontre disputée à Nîmes.
  23. a, b et c Rencontre disputée à Longwy.
  24. Rencontre disputée à Casablanca.
  25. a, b et c Rencontre disputée à Valenciennes.
  26. a et b Rencontre disputée à Charleville.
  27. Rencontre disputée à Limoges.
  28. a, b, c et d Rencontre disputée à Fontainebleau.
  29. Rencontre disputée à Lorient.
  30. Rencontre disputée à Arles.
  31. Rencontre disputée à Brest.
  32. Rencontre disputée à Nice.
  33. a, b et c Rencontre disputée à Clermont-Ferrand.
  34. Rencontre disputée à Bagnols-sur-Cèze.
  35. Rencontre disputée à Sedan.
  36. a, b, c et d Rencontre disputée à Saint-Ouen.
  37. Rencontre disputée à Évian-les-Bains.
  38. Rencontre disputée à Moulins.
  39. Rencontre disputée à Thionville.
  40. a et b Rencontre disputée au Havre.
  41. Rencontre disputée à Annecy.
  42. Rencontre disputée à Chalon-sur-Saône.
  43. Rencontre disputée à Épinal.
  44. Rencontre disputée à Melun.
  45. Rencontre disputée à Martigues.
  46. Rencontre disputée à Lens.
  47. Rencontre disputée à Saint-Denis.

Références

  1. Fiche du match Sochaux-Montbéliard - Strasbourg, 9 mai 1937 sur racingstub.com. Consulté le 13 février 2011
  2. Fiche du match Sochaux-Montbéliard - Strasbourg, 9 mai 1937 sur fff.fr. Consulté le 13 février 2011
  3. (en) Dinant Abbink et Frédéric Pauron, « Coupe de France (Coupe Charles-Simon) 1936/37 » sur rsssf.com, 8 avril 2004. Consulté le 13 février 2011
  4. Collectif 1991, p. 19
  5. Collectif 1995, p. 40
  6. conan, « 9 mai 1937 : RCS-Sochaux 1-2 » sur racingstub.com, 30 novembre 2004. Consulté le 8 mai 2011
  7. Fiche du match Lille-Strasbourg, 11 mai 1947 sur racingstub.com. Consulté le 13 février 2011
  8. Fiche du match Lille-Strasbourg, 11 mai 1947 sur fff.fr. Consulté le 13 février 2011
  9. (en) Dinant Abbink et Frédéric Pauron, « Coupe de France (Coupe Charles-Simon) 1946/47 » sur rsssf.com, 8 avril 2004. Consulté le 13 février 2011
  10. Collectif 1991, p. 27
  11. Collectif 1995, p. 40-41
  12. Fiche du match Strasbourg - Valenciennes-Anzin, 6 mai 1951 sur racingstub.com. Consulté le 13 février 2011
  13. Fiche du match Strasbourg - Valenciennes-Anzin, 6 mai 1951 sur fff.fr. Consulté le 13 février 2011
  14. (en) Dinant Abbink et Frédéric Pauron, « Coupe de France (Coupe Charles-Simon) 1950/51 » sur rsssf.com, 8 avril 2004. Consulté le 13 février 2011
  15. Collectif 1991, p. 39
  16. Collectif 1995, p. 36
  17. filipe, « Le jour de gloire est arrivé » sur racingstub.com, 6 mai 2011. Consulté le 15 octobre 2011
  18. Fiche du match Strasbourg-Nantes, 22 mai 1966 sur racingstub.com. Consulté le 14 février 2011
  19. Fiche du match Strasbourg-Nantes, 22 mai 1966 sur fff.fr. Consulté le 14 février 2011
  20. (en) Dinant Abbink et Frédéric Pauron, « Coupe de France (Coupe Charles-Simon) 1965/66 » sur rsssf.com, 8 avril 2004. Consulté le 14 février 2011
  21. Collectif 1991, p. 91
  22. Collectif 1995, p. 38
  23. Division 3 Gr. Nord 1979 sur footballenfrance.fr. Consulté le 26 juin 2010
  24. a, b, c, d, e et f Descamps 2007, p. 395
  25. Coupe de France, Saison 1978 - 1979, 1/32èmes sur fff.fr. Consulté le 10 avril 2010
  26. Coupe de France, Saison 1978 - 1979, 1/16èmes sur fff.fr. Consulté le 10 avril 2010
  27. Descamps 2007, p. 394
  28. filipe, « Une saison inoubliable, épisode 8 » sur racingstub.com, 21 avril 2009. Consulté le 16 février 2010
  29. Coupe de France, Saison 1978 - 1979, 1/8èmes sur fff.fr. Consulté le 10 avril 2010
  30. filipe, « Une saison inoubliable, épisode 9 » sur racingstub.com, 13 mai 2009. Consulté le 16 février 2010
  31. Coupe de France, Saison 1978 - 1979, Quarts de finale sur fff.fr. Consulté le 10 avril 2010
  32. a et b Collectif 2009, p. 85
  33. Collectif 2009, p. 86
  34. « Nantes-Auxerre : la finale incroyable » in L'Équipe, lundi 11 juin 1979, n°10 286, page 1.
  35. Coupe de France, Saison 1978 - 1979, Demi-finales sur fff.fr. Consulté le 10 avril 2010
  36. Fiche du match Paris-Strasbourg, 13 mai 1995 sur racingstub.com. Consulté le 14 février 2011
  37. Fiche du match Paris-Strasbourg, 13 mai 1995 sur fff.fr. Consulté le 14 février 2011
  38. (en) Dinant Abbink et Frédéric Pauron, « Coupe de France (Coupe Charles-Simon) 1994/95 » sur rsssf.com, 8 avril 2004. Consulté le 14 février 2011
  39. Collectif 1995, p. 18
  40. Fiche du match Strasbourg-Amiens, 26 mai 2001 sur racingstub.com. Consulté le 14 février 2011
  41. Fiche du match Strasbourg-Amiens, 26 mai 2001 sur fff.fr. Consulté le 14 février 2011
  42. (en) Frédéric Pauron, « France Cup 2000/01 » sur rsssf.com, 6 octobre 2001. Consulté le 14 février 2011
  43. Amiens 0 (4-5) 0 Strasbourg (Tir au but). Consulté le 18 octobre 2011
Fiches de match
  1. Fiche du match Bastia - RCS 0-2 sur racingstub.com. Consulté le 28 juin 2010
  2. Fiche du match RCS - Bastia 4-1 sur racingstub.com. Consulté le 28 juin 2010
  3. Fiche du match RCS - Auxerre 2-2 sur racingstub.com. Consulté le 28 juin 2010
Vidéos

Annexes

Bibliographie

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence. Ceux utilisés pour la rédaction de cet article sont suivis du symbole Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article.

  • Collectif, Il était une fois le Racing, toute l'histoire du club omnisport strasbourgeois, Ronald Hirlé, Berger-Levrault, 1991  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Collectif, L'épopée de la coupe, La Nuée bleue, 1995 (ISBN 978-2-7165-0367-9)  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens externes

Navigation


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article RC Strasbourg en Coupe de France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coupe de France 1950/51 — Der Wettbewerb um die Coupe de France in der Saison 1950/51 war die 34. Ausspielung des französischen Fußballpokals für Männermannschaften. In diesem Jahr wurde erstmals in der Pokalgeschichte eine vierstellige Zahl meldender Vereine erreicht:… …   Deutsch Wikipedia

  • Coupe De France De Football — Coupe de France Création 1917 Organisateur(s) Fédération française de football …   Wikipédia en Français

  • Coupe de france de football — Coupe de France Création 1917 Organisateur(s) Fédération française de football …   Wikipédia en Français

  • Coupe De France De Football 2007-2008 — La Coupe de France est organisée durant la saison 2007 2008 par la FFF et ses ligues régionales, et se déroule sur toute la saison, d août à mai. La compétition à élimination directe met aux prises un nombre record de 6 734 clubs[1] amateurs et… …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de football 2008-2009 – Tours 7 et 8 — Cette page présente les résultats des septième et huitième tours de la Coupe de France de football 2008 2009. Il s agit des tours 7 et 8 de la compétition auxquels participent les clubs issus des compétitions amateures et les clubs de Ligue 2 qui …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de football 2008-2009 – tours préliminaires — Coupe de France de football 2008 2009 – Tours 7 et 8 Cette page présente les résultats des septième et huitième tours de la Coupe de France de football 2008 2009. Il s agit des tours 7 et 8 de la compétition auxquels participent les clubs issus… …   Wikipédia en Français

  • Coupe de france de football 2007-2008 — La Coupe de France est organisée durant la saison 2007 2008 par la FFF et ses ligues régionales, et se déroule sur toute la saison, d août à mai. La compétition à élimination directe met aux prises un nombre record de 6 734 clubs[1] amateurs et… …   Wikipédia en Français

  • Coupe De France De Football 2000-2001 — La Coupe de France 2000 2001 était la 84e édition de la coupe de France, et a vu le Racing Club de Strasbourg l emporter sur l Amiens SC en finale, le 26 mai 2001. Ce fut la troisième Coupe de France remportée par les alsaciens. Sommaire 1 Trente …   Wikipédia en Français

  • Coupe de france de football 2000-2001 — La Coupe de France 2000 2001 était la 84e édition de la coupe de France, et a vu le Racing Club de Strasbourg l emporter sur l Amiens SC en finale, le 26 mai 2001. Ce fut la troisième Coupe de France remportée par les alsaciens. Sommaire 1 Trente …   Wikipédia en Français

  • Coupe De France De Football 1994-1995 — La Coupe de France 1994 1995 était la 78e édition de la coupe de France, et a vu le Paris Saint Germain l emporter sur le Racing Club de Strasbourg en finale, le 13 mai 1995. Ce fut la quatrième Coupe de France remportée par les parisiens.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.