Première maison de Bourbon


Première maison de Bourbon

La première maison de Bourbon est celle des seigneurs primitifs de Bourbon (aujourd'hui Bourbon-l'Archambault), éteinte dans les mâles en 1171.

Blason de la première maison de Bourbon

La seigneurie ou « sirerie » de Bourbon est devenue en 1272, par alliance, un bien d'une branche cadette la maison royale de France. Elle est à l'origine de l'ancienne province française du Bourbonnais.

Sommaire

Le premier seigneur de Bourbon

Aymar ou Adhémar est le premier seigneur de Bourbon connu de cette maison, cité en 913[1] quand le roi Charles le Simple, lui octroya en récompense de sa fidélité plusieurs terres situées en Berry, en Auvergne et dans l'Autunois, sur les bords de l'Allier.

Aymar était vassal du comte ou duc d'Auvergne.

Avant cela, les sires de Bourbon ne possédaient que les domaines de Bourbon-l'Archambault, de Hérisson, de Murat et de Chantelle. Souvigny faisait partie de la donation, ainsi que le petit lieu appelé de Molinis (depuis Moulins). Ce seigneur fonda un prieuré de bénédictins de l'ordre de Cluny à Souvigny.

Il est cité dans un autre acte, fait à Autun en 918, quand il ajouta au prieuré de Souvigny un bien situé à Lusigny.

Adhémar fit son testament en 923 ; dans ce testament, daté « de son château de Moulins au territoire d'Autun », il parle de son aïeul le comte Aymar et de son père Nibilonge et y institue Aymon, son fils aîné, héritier de tous ses biens, à l'exceptions des dotations foncières moins importants à ses puînés.

Il eut trois fils avec sa femme Hermengarde : Aymon Ier, son successeur, ainsi que Dagobert et Archambaud, sans postérité connue.

Les Sires de Bourbon

Le fils d'Aimard, Aymon Ier, essaie de récupérer les terres concédées au prieuré de Souvigny mais se rend finalement compte qu'il est de son intérêt d'entretenir de bons rapports avec les moines de Cluny, aussi leur cède-t-il une parcelle supplémentaire à Longvé (à Bressolles). Aimon possédait alors (probablement, car les informations manquent à cette époque) les vigueries de Deneuvre et de Bourbon.

Deux faits marquent alors Souvigny et toute la région : presque coup sur coup, deux saints viennent y mourir : saint Mayeul et saint Odilon. Ceci a pour conséquence d'attirer de nombreux pèlerins (dont le roi Hugues Capet et le pape Urbain II), et de faire connaître Souvigny. Le prestige des premiers Bourbon profite alors indirectement de ce regain d'intérêt.

Le fils d'Aimon Ier, Archambaud Ier le Franc, qui succède à son père en 954, puis son fils Archambault II étendent leur territoire tout en soutenant les moines.

C'est à cette époque que Cluny achète Moulins pour la somme de 30 sous tournois, ce qui permet aux Bourbon d'établir une tête de pont sur les rives de l'Allier (phrase à éclairir).

Sous les sires Archambault III, IV et V, les rapports avec Souvigny sont moins bons, mais les possessions des Bourbons continuent de s'étendre, lentement mais sûrement.

A la mort d'Archambault V, son fils, Archambault VI n'est qu'un enfant et son oncle, Aimon II dit "Vaire Vache", en profite pour s'accaparer la seigneurie. Le fils d'Aimon II, Archambault VII, épouse Agnès de Savoie, belle-sœur du roi Louis VI. Ils ont une fille, Mathilde (ou Mahaud), dernière de cette famille.

Blason de la première maison de Bourbon

Généalogie

Chevalier Aymar ou Adhémar de Bourbon (cité en 913)
x Ermangarde 
│
┊
Archambaud II le Vieux, sire de Bourbon ou parfois comte de Bourbonnais[2] († v. 1054)
│  │  x 1 ..
│  │  x 2 Agnès
│  │  │
│  │  ╰──Archambaud III le Jeune, sire de Bourbon († 1078)
│  │     │  
│  │     ╰──Archambaud IV le Fort, sire de Bourbon († 1095)
│  │        │
│  │        ├──Archambaud V le Pieux, sire de Bourbon († 1096)
│  │        │  │
│  │        │  ╰──Archambaud VI, sire de Bourbon († 1097)
│  │        │
│  │        ╰──Aymon II Vaire-Vache, sire de Bourbon († 1120)
│  │           │
│  │           ╰──Archambaud VII, sire de Bourbon († 1171)
│  │              │
│  │              ╰──Archambaud de Bourbon († 1169)
│  │                 │
│  │                 ╰──Mahaut Ire, dame de Bourbon († 1218)
│  │                    x Guy de Dampierre, maréchal de Champagne († 1216)
│  │
│  ├── Aymon de Bourbon, archevêque de Bourges de 1050 à 1070.
│  │
│  ╰── Albuin de Bourbon
│
╰── Gérard

Sources

Notes

  1. Grand cartulaire de Cluny A, fol. 82, publié par Dom Jean Mabillon, Annalecta ordinis Sancti Benedicti, vol. III, p. 85 ; et dans Gallia christiana nova, t. II, in Instrumenta, col. 377.
  2. Charte de 1048, in : Dom Mabillon, Annalecta ordinis sancti Benedicti, livre 58, $ 24.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Première maison de Bourbon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Première maison de Bourbon-Montpensier — La maison capétienne des comtes de Bourbon Montpensier est une branche de la maison capétienne de Bourbon dont l auteur est Louis Ier de Montpensier, Sommaire 1 Armoiries 2 Généalogie 3 Sources 4 …   Wikipédia en Français

  • Maison De Bourbon — Pour les articles homonymes, voir Bourbon. Première maison de Bourbon et seconde maison (Dampierre Bourbon) …   Wikipédia en Français

  • Maison de bourbon — Pour les articles homonymes, voir Bourbon. Première maison de Bourbon et seconde maison (Dampierre Bourbon) …   Wikipédia en Français

  • Maison de Bourbon — Pour les articles homonymes, voir Bourbon. Le terme maison de Bourbon désigne principalement la maison capétienne de Bourbon. Il désigne aussi les trois différentes familles qui possédèrent la seigneurie de Bourbon l Archambault. Sommaire 1 Les… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Bourbon-Dampierre — Armoiries de la maison de Dampierre …   Wikipédia en Français

  • Maison de Bourbon d'Espagne — Maison de Bourbon en Espagne Pour les articles homonymes, voir Bourbon. Cet article concerne aussi bien la branche de la Maison capétienne de Bourbon ayant régné sur l Espagne (Borbón en castillan) que la dynastie des Bourbons ayant régné sur l… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Bourbon-Parme — Les grandes armes des Bourbon Parme. La Maison de Bourbon Parme (italien : Casa di Borbone di Parma) est une branche cadette de la Maison de Bourbon ayant régné sur les duchés de Parme, de Plaisance, de Guastalla et de Lucques ainsi que sur… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Bourbon en Espagne — Pour les articles homonymes, voir Bourbon. Les troubles hérités de la Succession achèvent l Espagne du Siècle d or La Maison de Bourbon en Espagne ( …   Wikipédia en Français

  • Première maison d'Orléans — Pour les articles homonymes, voir Maison d Orléans. La première maison d Orléans est branche de la dynastie capétienne des Valois, issue de Philippe VI de France. Elle a eu pour fondateur le prince Philippe de France, duc d’Orléans de 1344 à 1375 …   Wikipédia en Français

  • Première maison de Laval-Montmorency — Deuxième maison de Laval < Article principal : Maison de Laval Deuxième maison de Laval La deuxième maison de Laval commence à Mathieu II de Montmorency, et finit à Guy XII de Laval, qui mourut en 1412, laissant pour héritière Anne de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.