Bessoncourt


Bessoncourt

47° 38′ 47″ N 6° 55′ 59″ E / 47.6463888889, 6.93305555556

Bessoncourt
Eglise Sainte-Suzanne
Eglise Sainte-Suzanne
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Arrondissement de Belfort
Canton Canton de Fontaine
Code commune 90012
Code postal 90160
Maire
Mandat en cours
Guy Mouillesseaux
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Tilleul
Démographie
Population 937 hab. (2008[1])
Densité 120 hab./km²
Gentilé Bessoncourtois, Bessoncourtoises
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 47″ Nord
       6° 55′ 59″ Est
/ 47.6463888889, 6.93305555556
Altitudes mini. 340 m — maxi. 381 m
Superficie 7,80 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bessoncourt est une commune française, située dans le département du Territoire de Belfort et la région Franche-Comté.

Proche de l'agglomération de Belfort, cette commune a conservé un caractère villageois.

Sommaire

Géographie

Sur les 780 hectares du territoire communal, plus d'un tiers sont constitués de forêt (181,62 ha de forêt communale, 126,36 ha de forêt domaniale).

Le territoire de la commune est arrosé par deux petites rivières : La Madeleine et L'Autruche.

Visualisation des coordonnées géographique 47°38′47″N 6°55′59″E / 47.64639, 6.93306

Histoire

Faits historiques

Si le territoire de la commune est traversé par l'ancienne voie romaine qui reliait Mandeure à Cernay, on ne trouve pas trace de l'existence de Bessoncourt avant le IXe siècle. En effet, un acte de Louis Le Débonnaire du 21 juin 823, nomme Beyssingen comme faisant partie de la dotation attribuée à Maso, fondateur de l'abbaye de Masevaux. On ignore la date de création du village qui était alors situé au lieu-dit Les Près May. Il faut attendre 1344 pour que soit mentionné un lieu habité nommé Buchingen qui semble être une propriété ecclésiastique, mais dépendant alors du chapitre de Belfort.

La tradition locale place la destruction du village en 1618 à la suite d'une épidémie de peste. Les victimes ensevelies au cimetière de Phaffans auraient emprunté pour leur dernier voyage la « via des morts » qui figure d'ailleurs toujours au cadastre. Bien que dépendant de la paroisse de Phaffans, le village possédait en 1655 une chapelle dédiée à Saint-Vincent. En 1773 existe déjà un cimetière mais ce n'est qu'en 1844 que les habitants, dont le nombre a dépassé 540, disposent de l'église paroissiale actuelle, consacrée à Sainte-Suzanne.

En 1751 François Noblat, représentant du roi, parlait de Bessoncourt en ces termes : Ce territoire est un des plus étendus du bailliage et des meilleurs pour ses terres.
Après la construction du fort de 1883 à 1886, si l'activité agricole était toujours prédominante, le village ne comptait pas moins de sept cafés-restaurants.

Héraldique

Armes de Bessoncourt

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

d'azur aux trois couronnes d'or rangées en pal.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Guy Mouillesseaux    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1882 1990 1999 2006 2007 2008
396 805 940 915 943 937
Nombre retenu à partir de 1990 : population sans doubles comptes

La proximité de Belfort explique l'expansion démographique.

Enseignement

Santé

Personnalités liées à la commune

Économie

Patrimoine

Patrimoine religieux

Patrimoine civil

  • Une petite fontaine, vestige de l'ancien lavoir de la commune, rénovée, elle est classée monument historique.

Patrimoine militaire

  • Le fort de Senarmont fait partie de la ceinture des fortifications de Belfort. Les casernes extérieures à son enceinte, aujourd'hui disparue, permettent d'héberger en temps de guerre 700 à 800 hommes. Il ne connut guère l'épreuve du feu. En 1914 il sert d'hôpital. Durant l'entre-deux-guerres différents régiments y tiennent garnison, puis il sert de dépôt de munitions, d'abord pour les Allemands durant l'occupation puis jusqu'en 1969 pour l'armée française. Elle fut ensuite propriété de la protection civile, puis la commune en a fait l'acquisition en 1993 afin de l'entretenir et de mettre des salles à dispositions des habitants de la commune.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bessoncourt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bessoncourt — Bessoncourt …   Deutsch Wikipedia

  • Bessoncourt — Saltar a navegación, búsqueda Bessoncourt País …   Wikipedia Español

  • Bessoncourt — French commune nomcommune=Bessoncourt caption= x=221 y=109 lat long=coord|47|38|47|N|6|55|59|E|region:FR type:city insee=90012 cp=90160 région=Franche Comté département=Territoire de Belfort arrondissement=Belfort canton=Fontaine maire=Guy… …   Wikipedia

  • Peugeot Citroën Bessoncourt — Usine PSA de Bessoncourt Usine PSA de Bessoncourt Ville Bessoncourt Pays France …   Wikipédia en Français

  • Usine PSA de Bessoncourt — Localisation Situation Bessoncourt  France Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Campanile Belfort - Bessoncourt — (Бессанкур,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Zac …   Каталог отелей

  • Communaute de communes du Tilleul — Communauté de communes du Tilleul Communauté de communes du Tilleul Administration Pays France Région Franche Comté Département Territoire de …   Wikipédia en Français

  • Communauté De Communes Du Tilleul — Administration Pays France Région Franche Comté Département Territoire de …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes du Tilleul — Administration Pays France Région Franche Comté …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes du tilleul — Administration Pays France Région Franche Comté Département Territoire de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.