Berylite

Berylite

Béryl

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beryl (homonymie).
Béryl
Catégorie IX : silicates
Beryl.jpg

Béryls
Général
Catégorie Minéral
Formule brute Be3Al2Si6O18
Identification
Couleur variées
Classe cristalline et groupe d'espace hexagonale bipyramidale 6/m\ 2/m\ 2/m
Système cristallin hexagonal
Clivage imparfait à {0001}
Habitus cristaux prismatiques
souvent allongés
Fracture conchoïdale
Échelle de Mohs 7- 8
Éclat vitreux, mat
Propriétés optiques
Indice de réfraction Ne=1,562 à 1,600 No=1,566 à 1,602
Biréfringence Δ=0,004-0,007 ; Uniaxe négatif
Dispersion 2vz ~ 0.014
Polychroïsme Variable
Fluorescence ultraviolet aucune
Trait Blanc
Transparence transparent à opaque
Autres propriétés
Densité 2,60 à 2,90
Fusibilité Infusible mais les variétés transparentes chauffées brutalement deviennent blanc laiteux, les émeraudes donnent une perle vert clair.
Solubilité Soluble dans HF
Caractères distinctifs
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Principales variétés
émeraude goshénite
héliodore morganite
aigue-marine bixbite

Le béryl, ou béril, est un minéral composé de silicate de béryllium et d'aluminium, de formule Be3Al2Si6O18. Son nom vient du grec bêrullos, cristal.


Structure cristalline du béryl, projetée dans le plan (a, b). Les atomes de béryllium sont représentés en vert, ceux de silicium en jaune, ceux d'aluminium en gris et ceux d'oxygène en bleu. Le parallélogramme noir représente la maille élémentaire.

Sommaire

Structure

La structure du béryl est composée d'anneaux Si6O18 qui possèdent un plan de symétrie perpendiculaire à l'axe principal, passant par les atomes de silicium. Ces anneaux forment des colonnes parallèles à l'axe principal et sont reliés entre eux par des anneaux de quatre tétraèdres centrés sur le béryllium. L'aluminium occupe enfin des sites octaédriques. La topologie du béryl est donc celle d’un tectosilicate (classification de Zoltai) et seule la distinction chimique entre tétraèdres centrés sur le silicium et ceux centrés sur le béryllium permet de classer ce minéral parmi les cyclosilicates (classification de Machatski-Bragg).

Classification chimique

Dans les béryls alcalins le lithium peut se substituer à l'aluminium en position octaédrique, et l'aluminium peut se substituer en partie au béryllium en position tétraédrique. L’équilibre électrique de la structure est réalisé par introduction d'ions sodium ou césium dans les canaux de la structure.

Sur la base du contenu d’alcalis les béryls sont classés en :

  • béryl sans alcalis : alcalis totaux inférieurs à 1% ;
  • béryl pauvre d’alcalis, potassique ou sodico-potassique : le potassium prédomine, sa teneur étant comprise entre 0,5 et 1% ;
  • béryl sodique : le sodium prédomine, sa teneur étant comprise entre 0,5 et 1% ;
  • béryl sodico-litifère : sodium entre 0 et 2%, lithium inférieur à 6% ;
  • béryl cesio-litifère : haute teneur en sodium et lithium, césium supérieur à 5%.

Il est possible que de l'eau de nature zéolithique se trouve également dans les canaux, et aussi des gaz comme CO2, Ar et Ne.

Propriétés

Le béryl est la source primaire de béryllium. La synthèse hydrothermale des béryls à partir d'une mélange de silice, alumine et carbonate de béryllium peut se réaliser entre 400 °C et 850 °C sous des pressions de 400 à 2000 bars.

Le béryl est facilement reconnu par sa morphologie hexagonale et ses faces prismatiques. En fait, la morphologie du béryl consiste en prismes {10\bar{1}0} et {11\bar{2}0}, terminés par le pinacoïde {0001}, et de très nombreuses bipyramides {10\bar{1}1} et {11\bar{2}2}. Les cristaux sont allongés suivant l’axe z.

Variétés

Les variétés transparentes sont utilisées comme pierres précieuses en joaillerie et sont :

Paragenèse

Le béryl, comme la tourmaline, est un minéral des pegmatites granitiques. De taille variable, parfois très grande, il se forme à la fin de la cristallisation des massifs granitiques, lorsque le magma restant s'est enrichi en eau et en éléments rares par rapport au magma de départ. Les éléments minéralisateurs (fluor, bore) favorisent le développement de grands cristaux. Dans de telles pegmatites, le béryl peut être associé à la topaze, la tourmaline, la muscovite et la lépidolite, à de gros cristaux de feldspaths et de quartz, au spodumène et à de nombreux oxydes de titane, tantale etc. (rutile, columbite etc.).

Le béryl peut également apparaître dans quelques syénites néphéliniques, syénites et marbres. La variété émeraude a une paragenèse métamorphique (schiste à biotite).

Gisements

Le béryl ordinaire est le principal minerai de béryllium.

La Nouvelle-Angleterre (Australie) possède de nombreux gisements ; la Caroline du Nord (États-Unis) est également une source de béryl ordinaire.

En France, le béryl a été signalé à La Villeder (Morbihan), vers Alençon (Orne), dans la Loire-Atlantique (Orvault), près de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), aux environs de Bessines (Haute-Vienne) et d'Autun (Saône-et-Loire).

Altération

Le béryl s'altère difficilement en kaolinite, en bertrandite Be4(OH)2[Si2O7], en phénacite, en l'amphiboloïde épidydimite Na(OHBeSi3O7), en cyclosilicate milarite K2Ca4Al2Be4Si24O60·(H2O).

Symbolique

Les noces de béryl symbolisent les 23 ans de mariage dans le folklore français.

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Hazen, R.M., Au, A.Y., Finger, L.W., "High-pressure crystal chemistry of beryl (Be3Al2Si6O18) and euclase (BeAlSiO4OH)", American Mineralogist 71, 977--984 (1986).

Commons-logo.svg

Wiktprintable without text.svg

Voir « béryl » sur le Wiktionnaire.

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « B%C3%A9ryl ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Berylite de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Aigue-marine — Cet article concerne la pierre fine. Pour la couleur à laquelle elle a donné son nom, voir aigue marine (couleur). Aigue marine Catégorie IX : silicates[1] …   Wikipédia en Français

  • Aigue marine —  Cet article concerne la pierre fine. Pour la couleur à laquelle elle a donné son nom, voir aigue marine (couleur). Aigue marine Catégorie IX : silicates …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»