Bertrand créach

Bertrand créach

Bertrand Créac’h

Enlacement - Pierre marbrière de Chauvigny - 50x45x35 cm (2000)

Bertrand Créac’h est un sculpteur français né le 11 novembre 1947. Il vit aujourd'hui près de la Neuville-Garnier dans l'Oise.

Il produit également des lavis.

Sommaire

Parcours

Sans titre - Lavis (2006)

Formé à l’École Boulle il rencontre au début de son parcours les artistes Étienne Martin, François Stahly, Michel Seuphor. Il apprécie aujourd’hui plus particulièrement les œuvres d’Eduardo Chillida, Giuseppe Pennone et Andy Goldsworthy.

« Mon travail participe à la fois du végétal, du minéral, des fluides, de la nature et de ses rythmes », dit l'artiste présentant son travail.

Expositions, collections publiques et catalogues

Expositions personnelles
Expositions collectives
Collections publiques
Catalogues
  • Bertrand Créac’h, totems, texte de Jean-Louis Chapelon, poème de Florence Taubmann, 1994
  • Créac’h, totems, refuges, frontispices, récifs, résines et objets tactiles, textes de Josette Galiègue, Bernard Billa et Élizabeth Amzallag-Augé, 2000
  • Bertrand Créac’h, sculptures pierre marbrière, galets, résines et lavis, suite aux expositions de Noyon et Compiègne, textes d’Évelyne Lerouge, Éric Blanchegorge, Barbara Sibille et Bernard Billa, 2004

Livre sur Bertrand Créac’h

Bertrand Créac’h rencontre fin 2004 le poète Alain Marc qui écrit une série de poèmes rétrospectifs sur son œuvre concrétisée aujourd'hui sous la forme d'un livre de poèmes, sculptures et lavis.

  • Alain Marc, En regard, Sur Bertrand Créac’h, poèmes & photographies des sculptures et lavis, Dumerchez, 2008 ISBN 9782847910803

Liens externes

  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Bertrand Cr%C3%A9ac%E2%80%99h ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bertrand créach de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»