Pañcadashī


Pañcadashī

Pañcadashī[1] ou Pañcadaśī[2] est un texte sanskrit composé au XIVe siècle et attribué à Mādhavācārya dont l'épithète est Vidyāraṇya. Cet écrit tardif fait partie de l'ensemble du corpus de textes liés à l'école de l'Advaita Vedānta dont l'un des fondateurs est Ādi Śaṅkara.

Sommaire

Structure du texte

Pañcadashī comporte quinze chapitres (prakaraṇa) subdivisés en trois sections de cinq chapitres chacune (pañcaka). Ces trois sections couvrent les définitions relatives à la triade saccidānanda[3]. Celles-ci sont par ordre dans le texte:

  1. Viveka pañcaka : les cinq chapitres de la discrimination entre le soi et le non-soi (le Réel et l'Irréel). Cette section correspond à Sat (L'Être ou le Réel).
  2. Dīpa pañcaka : les cinq chapitres décrivant la nature de l'Ātman comme la conscience pure. Cette section correspond à Cit (La Conscience).
  3. Ānanda pañcaka : les cinq chapitres décrivant la nature de l'Ātman comme pure félicité. Cette section correspond à Ānanda (La Joie ou la Félicité).

Viveka pañcaka

Section des cinq prakaraṇa de la discrimination sont par ordre de progression:

  • Tattvavivekaḥ : la Discrimination sur la Réalité.
  • Pañcamahābhūtavivekaḥ : la Discrimination sur les Cinq Grands Éléments.
  • Pañcakośavivekaḥ : la Discrimination sur les Cinq Enveloppes.
  • Dvaitavivekaḥ : la Discrimination sur la dualité.
  • Mahāvākyavivekaḥ : la Discrimination sur les Grandes Énonciations.

Dīpa pañcaka

Section des cinq prakaraṇa sur la nature de la réalité qui est conscience sont dans l'ordre:

  • Citradīpaḥ
  • Tṛptidīpaḥ
  • Kūṭasthadīpaḥ
  • Dhyānadīpaḥ
  • Nāṭakadīpaḥ

Ānanda pañcaka

Section des cinq prakaraṇa de la Joie ou de la Félicité sont par ordre:

  • Yogānandaḥ : la Félicité du Yoga.
  • Ātmānandaḥ : la Félicité du Soi.
  • Advaitānandaḥ : la Félicité de la Non-dualité.
  • Vidyānandaḥ : la Félicité de la Connaissance.
  • Viṣayānandaḥ : la Félicité des Objets des sens.

Notes et références

  1. Ce terme est dérivé de pañcadaśin qui signifie « constitué de quinze parties ».
  2. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  3. Pañcadaśī: a critical study. Shakuntala Punjani. Éd. Parimal Publications, 1985, page 22

Bibliographie

  • A handbook of Hindu pantheism : the Panchadasi Volume I. Acarya, Madhava Na (Madhava Narayana), Nandalala Dhola. Éd. Calcutta, H. Dhole 1899.
  • Pañcadaśī: a critical study. Shakuntala Punjani. Éd. Parimal Publications, 1985.

Voir aussi

Lien interne


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pañcadashī de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aitareya Upanishad — Aitareya Upaniṣad[1] (entre 700 et 500) est l une des plus anciennes Upaniṣad majeures attribuée au sage Aitareya ou Mahidāsa Aitareya[2]. Celle ci fait partie du groupe des Upaniṣad principales (Mukhya Upaniṣad) et a été commentée par Ādi… …   Wikipédia en Français

  • Atharva-Véda — Articles principaux : Védisme et Véda. L Atharva Veda ou Atharvaveda[1] (अथर्ववेद en sanskrit devanāgarī, tapurusha composé d atharvān, ici un type de prière, et de veda, signifiant « connaissance ») existe dans la culture védique… …   Wikipédia en Français

  • Atma-Bodha — Ātma Bodha ou ātmabodha (Connaissance de l Âme ou du Soi)[1] est un texte sanskrit composé de 68 śloka (versets ou distiques)[2] attribué à Ādi Śaṅkara (788 820?). L importance de ce texte et que celui ci précise les bases du système… …   Wikipédia en Français

  • Atma Shatakam — Ātma Shatakam aussi connu sous le terme sanskrit Nirvāṇa Shatikam est un poème en six strophes (śloka en sanskrit)[1] composé par Adi Shankara (788 820?). Notes et références ↑ The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet …   Wikipédia en Français

  • Ayurveda — Dhanvantari, la divinité associée à l Ayurveda L Āyurveda ou Ayurvéda ou encore médecine ayurvédique (en écriture devanāgarī : आयुर्वॆद, la « science de la force vitale »)[1] est une sagesse[évasif] et une …   Wikipédia en Français

  • Bhaja Govindam — Sur les autres projets Wikimedia : « Bhaja Govindam », sur Wikisource (bibliothèque universelle) Bhaja Govindam est un hymne composé de 31 vers[1] en sanskrit attribué à Adi Shankara (788 820?). Cette hymne mais l accent sur l… …   Wikipédia en Français

  • Bhâgavata Purâna — Aussi appelé le Srimad Bhagavatam, le Bhāgavata Purāna fait partie des 18 purāna majeurs ou Mahāpurāna. Pour les Vishnouistes, il est considéré comme un livre sacré au même titre que la Bhagavad Gîtâ. On dit qu il a été composé par Vyasa, le… …   Wikipédia en Français

  • Brihadaranyaka Upanishad — Brihadāranyaka Upanishad (sanskrit : बृहदारण्यक उपनिषद्) ou Bṛhadāraṇyaka Upaniṣad[1] (Upaniṣad du Grand Livre de la forêt) est l une des plus anciennes Upaniṣad majeures. Celle ci fait partie du groupe des Upaniṣad principales (Mukhya… …   Wikipédia en Français

  • Brāhmana — Les Brāhmaṇas (sanskrit en devanāgarī: ब्राह्मण)[1], explications rituelles du Brahman fondamental, contenant des commentaires de prose sur les rituels. Ils ont été composés, estime t on entre le Xe et le VIIe siècle av. J.C. Ils tirent leur nom… …   Wikipédia en Français

  • Chandogya Upanishad — Chāndogya Upaniṣad ou Chāndogyopaniṣad[1] (environ 500) est l une des plus anciennes Upaniṣad majeures faisant partie du groupe des douze Upaniṣad principales (Mukhya Upaniṣad) et est associée au Sāmaveda. Le texte comprend huit chapitres… …   Wikipédia en Français