Paul Dejean (Haïtien)

Paul Dejean (Haïtien)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Dejean et Dejean.

Paul Dejean (1931-2005), prêtre, enseignant, ministre, militant des Droits de l'homme et écrivain haïtien.

Paul Dejean est né à Port-au-Prince le 9 janvier 1931. Dans les années 1950 il part aux États-Unis et au Canada. Il a une sœur qui se prénomme Simone et qui est écrivaine, ainsi qu'un frère, Yves, grand spécialiste en linguistique.

En 1955, il rentre à Haïti et se consacre à l'enseignement et à la défense de la langue créole.

Paul Dejean fut un prêtre catholique actif dans les mouvements associatifs.

Le 15 août 1969, il fut expulsé par le dictateur François Duvalier et se réfugia à Montréal au Québec.

En 1986, il revint à Haïti et continua ses actions caritatives en fondant le Centre Karl Levêque.

En 1987, il traduisit la Constitution haïtienne en créole haïtien, seconde langue officielle du pays après le français. Il a œuvré à la valorisation du créole haïtien.

En 1990, il soutient le président Jean-Bertrand Aristide. Ce dernier le nomme Ministre des Haïtiens vivant à l’étranger et secrétaire d’État à l'alphabétisation.

Il fonde l'association caritative et d'insertion aux réfugiés haïtiens "Sant Kal Levèk" (Centre Karl Lévêque), affiliée au Groupement d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR). En 1998, Paul Dejean participe activement à la rénovation du GARR en collaborant à la préparation des nouveaux statuts du GARR.

En 2003, il dénonce les dérives du président Aristide et s'éloigne de lui.

Il meurt le 22 novembre 2005.

Œuvres

  • 4 ti Liv Evanjil. Port-au-Prince : Henri Deschamps, 1967.
  • Communauté haïtienne et racisme. [Montréal : Centre international de documentation et d'information haïtienne caribéenne et afro-canadienne, 1986].
  • D'Haïti au Québec. Montréal : CIDIHCA Centre Internat. de Documentation et d'Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne, 1990.
  • Dans la tourmente : interlude douloureux. [s.l.] : Bohiyo Enterprises, 1990.
  • L'évêque-courage : Mgr Willy Romélus, évêque de Jérémie, Haïti. LaSalle, Québec : Éditions Hurtubise HMH, 1995.
  • Haïti : alerte, on tue! Montréal : CIDIHCA, 1993.
  • Haïti, l'inéluctable retour. Montréal : Éditions du CIDIHCA, 1994.
  • Les Haïtiens au Québec. Montréal : Presses de l'Université du Québec, 1978.
  • Ki sa gouvènman peyi a janm fè ant 1943 ak 1988 pou l regle koze pa konn li ak pa konn ekri ann Ayiti. Port-au-Prince, Haïti : Groupe d'action et de recherches pour l'éducation, [1990].
  • Konstitisyon Repiblik d'Ayiti 1987. Potoprens, Ayiti : Zemès, 1989.
  • Ochan pou pèp ayisyen : 7 fevriye pap peri : sa k pase nan peyi a depi 15 out 1986 jis 14 mas 1987. Potoprens, Ayiti : Enpr. Wodrigèz, 1987.
  • Prélude à la liberté : panorama de la situation politique haïtienne après le 7 février 1986, du 15 août 1986 au 14 mars 1987. Port-au-Prince : Imprimerie M. Rodriguez, [1987].

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul Dejean (Haïtien) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Paul Dejean — Pour les articles homonymes, voir Dejean.  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Paul Dejean est le patronyme de deux personnalités francophones Paul Dejean (rugby), ancien joueur international… …   Wikipédia en Français

  • Dejean — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François André Dejean (it) (né en 1748), évêque d Asti  …   Wikipédia en Français

  • Groupement d'appui aux rapatriés et réfugiés — Le Groupement d appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) est une organisation non gouvernementale haïtienne qui lutte contre la discrimination et l injustice subis par les Haïtiens à l étranger, notamment en République dominicaine. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Personennamen auf dem Triumphbogen in Paris — Dieser Artikel listet die 660 Personen auf, die am Triumphbogen in Paris eingetragen sind. Die meisten davon waren Generäle des ersten französischen Kaiserreiches (1804–1814) sowie der französischen Revolution (1789–1799). Unterstrichene Namen… …   Deutsch Wikipedia

  • Les 660 noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurant sur l'arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurants sur l'Arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms graves sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»