Bernardet


Bernardet
Un scooter Bernardet B.49, 250 cm3, de 1949. Photo prise le 27 novembre 2005 à Vincennes, au stand d'exposition de l'Association des cycles et véhicules Bernardet.

Bernardet est le nom d'un atelier de construction de side-cars créé en 1921 par les frères René, Robert et Roger Bernardet. Leur logo représentait 3R entourés d'un B et d'un F entrelacés comme Bernardet Frères.

Sommaire

Histoire

Le premier atelier se situait à Bourg-la-Reine, dans la Seine (actuels Hauts-de-Seine - 92, il existe toujours au 5 rue des Bruyères).

Ils construisirent des side-cars de 1921 à 1948, puis des scooters à partir de 1947 jusqu'en 1959 avec 12 modèles différents sur une période de 12 ans.

Ils furent les précurseurs du scooter en France et les plus gros constructeurs français de scooters avec Terrot.

René était responsable de la ligne, de la carrosserie, c'était lui le grand couturier ; Robert dirigeait plus particulièrement la partie mécanique.

Charles, qui pris son 2e prénom Roger pour adapter le logo des 3R assurait les responsabilités commerciales, les clients et les fournisseurs.

Activités

Un Bernardet D.51, 250 cm3, de 1952. Photo prise le 27 novembre 2005 à Vincennes, au stand d'exposition de l'Association des cycles et véhicules Bernardet.
Un Bernardet Y.52 de 1953. Photo prise le 27 novembre 2005 à Vincennes, au stand d'exposition de l'Association des cycles et véhicules Bernardet.

Leur plus grosse activité fut les side-cars, en particulier de 1932 à 1946, avec de nombreux modèles, aux lignes aérodynamiques, souvent copiées et reconnues encore de nos jours, comme étant les plus fluides.

La production fut croissante pour les side-cars de tourisme et de sport, ainsi que pour plusieurs versions militaires commandées par l'Armée Française (mitrailleuses, porte-canon, ambulances, etc.).

Ces machines équipèrent les Gardes Mobiles, la Gendarmerie, les polices parisienne et belge et quelques unités des Sapeurs-Pompiers.

En 1935, avec leurs side-cars, la Marque Bernardet était le seul fabricant de side-cars en Europe à détenir 26 Records du Monde, dont un fut encore valable jusqu'en janvier 1964.

Les châssis de side-cars Bernardet sont encore très recherchés au XXIe siècle pour leur simplicité et leur robustesse.

Pendant la guerre (période sombre pendant laquelle une Résistance active s'était établie au sein de l'usine), l'usine de Châtillon-sous-Bagneux, construite en 1936, en banlieue sud de Paris, fut réquisitionnée par les Allemands. Ils furent contraints de continuer l'étude et la production de nombreux modèles de side-cars militaires, jusqu'à la Libération.

Entre 1946 et 1948, ils essayèrent de produire des automobiles, mais des restrictions matérielles gouvernementales les en empêchèrent.

Les principaux modèles de scooters furent le B49 en 125 cm³, le BM250 en 250 cm³, le C50 en 125 cm³, le E51 en 125 cm³, le D51 en 250 cm³, le Y52 en 125 cm³. Puis vint la série des Cabri en 49,9, 85 et 98 cm³, pour terminer avec le Guépar en 125 cm³ Servomatic, dernier sorti des chaînes de production en 1956.

Un scooter militaire 250 cm3 fut produit pour l'armée française en 1953 et fut envoyé en Indochine, quasiment à la fin des hostilités.

La Société arrêta sa production le 9 mars 1959, date de mise en liquidation de l'entreprise Bernardet-Le Poulain, société qui avait racheté la Marque Bernardet en 1954, car elle ne pouvait plus faire face à l'invasion italienne conjuguée de Vespa et Lambretta, dont la production annuelle de machines était approximativement 10 fois supérieure.

L'usine fut détruite en 1991 et fit place à un immeuble de bureaux.

De nos jours : l'ACVB

La marque existe toujours, elle appartient à MM. Philippe et Gérard Bernardet, fils de Robert Bernardet, l'un des trois frères fondateurs.

Ils s'occupent activement à conserver ce patrimoine familial rare grâce à l'Association des Cycles et Véhicules Bernardet (ACVB), qu'ils ont créée en 1993.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bernardet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bernardet — ist ein ehemaliger französischer Hersteller von Automobilen. Inhaltsverzeichnis 1 Unternehmensgeschichte 2 Fahrzeuge 3 Literatur 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Bernardet — This famous personal and later surname, is of pre 5th century German origins. Recorded in over one hundred different spellings ranging from Barnard, Benard, and Bernat, to Bernth, Bernucci, and Bieratowicz, it derives from the male personal name… …   Surnames reference

  • Gerard Bernardet — Gérard Bernardet Gérard Bernardet Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Gérard Bernardet — Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Maurice Bernardet — Maurice Bernardet, né le 18 septembre 1921 et mort le 18 octobre 2008 à La Varenne Saint Hilaire (Val de Marne), est un journaliste français spécialisé dans l hippisme. Il commence sa carrière au quotidien Paris Presse. En… …   Wikipédia en Français

  • Vincent Bernardet — Infobox Football biography playername = Vincent Bernardet fullname = Vincent Bernardet dateofbirth = 23 April 1981 cityofbirth = countryofbirth = height = 1.81 m position = Left back currentclub = AC Bellinzona clubnumber = 3 youthyears =… …   Wikipedia

  • Vincent Bernardet — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel …   Wikipédia en Français

  • Daniel Bernardet — Mandats Sénateur de l Indre 24 septembre  …   Wikipédia en Français

  • Saison 1986-1987 du Montpellier Paillade Sport Club — Montpellier PSC Saison 1986 1987 Généralités Stade(s) Stade de la Mosson …   Wikipédia en Français

  • Saison 1987-1988 du Montpellier Paillade Sport Club — Montpellier PSC Saison 1987 1988 …   Wikipédia en Français