Opération Claymore


Opération Claymore
Opération Claymore
Norway - Lofoten.PNG
Situation des Iles Lofoten
Informations générales
Date 4 mars 1941
Lieu Iles Lofoten en Norvège
Issue Succès total de l'opération
Belligérants
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne
Drapeau : Norvège Norvège
Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Allemagne
Forces en présence
Drapeau : Royaume-Uni800 commandos
Drapeau : Norvège52 commandos
Pertes
1 blessé 3 500 000 litres de pétrole brûlés
3 600 tonnes d'huile et de glycérine détruites
Destruction des usines d'huile de poisson
266 Allemands et collaborateurs des nazis norvégiens faits prisonniers
314 Norvégiens engagés volontaires pour les forces de la Norvège libre
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Front d'Europe de l'Ouest

Campagnes du Danemark et de Norvège · Bataille de France · Bataille de Belgique · Bataille des Pays-Bas  · Bataille d'Angleterre · Blitz · Opération Ambassador · Débarquement de Dieppe · Sabordage de la flotte française à Toulon · Campagne d'Italie · Bataille de Normandie · Débarquement de Provence · 2e campagne de France · Opération Market Garden · Bataille du Benelux · Bataille de l’Escaut · Bataille d'Aix-la-Chapelle · Bataille de Bruyères · Bataille des Ardennes · Siège de Bastogne · Poche de Colmar · Traversée du Rhin · Opération Veritable · Opération Varsity · Poche de la Ruhr · Bataille de Groningue · Prise de Sigmaringen


Front d’Europe de l’Est


Campagnes d'Afrique et du Moyen-Orient


Bataille de l’Atlantique


Campagnes de Méditerranée et d'Europe du Sud


Guerre en Asie et dans le Pacifique


Guerre sino-japonaise

L'opération Claymore était le premier raid, pendant la Seconde Guerre mondiale, effectué sur les Iles Lofoten, le 4 mars 1941.

Sommaire

Objectif et composition

L' Opération Claymore fut mené par 800 hommes composant les commandos N°3 et 4 du 1st Special Service Brigade, renforcés par 52 norvégiens de la Norwegian Independent Company 1 et des équipes de démolition venues du 55th Field Squadron des Royal Engineers.

L'objectif était la neutralisation des installations industrielles, des navires marchands, le recrutement de volontaires et de faire prisonnier les partisans du chef des collaborateurs Vidkun Quisling.

L'opération

Les commandos firent un débarquement sans opposition et furent acclamés par la population.
Le butin le plus significatif de ce raid fut la capture d'un appareil pour les roues du rotor d'une machine Enigma et ses livres de code venus de la Krebs allemande. Ces codes de la marine de guerre allemande que le Bletchley Park n'arrivait pas à lire, fournissant les renseignements nécessaires pour autoriser les convois alliés à éviter les concentrations de U-Boats.
Les forces alliées anglo-norvégiennes ont occupé Honningsvaer, Brettesnes, Stamsund et Svolvær pendant environ six heures.
Ils atteignirent leur objectif de destruction des usines d'huile de poisson et quelque 3 600 tonnes d'huile et de glycérine, une partie de cette huile était destinée à l'usage des armes et ont coulé beaucoup de navires.

Bilan militaire

Le bilan fut de :

  • 11 navires coulés, totalisant 18 000 tonnes,
  • 3 500 000 litres de pétrole brûlés,
  • 216 Allemands et
  • 60 collaborateurs des nazis norvégiens faits prisonniers,
  • 314 Norvégiens engagés volontaires pour les forces de la Norvège libre.
  • 3 600 tonnes d'huile et de glycérine détruites.
  • Destruction des usines d'huile de poisson .
  • Les Britanniques eurent un blessé.

Ce raid des commandos britanniques sur les îles Lofoten est considéré la première victoire totale contre les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Les bulletins de victoire du Lofoten raid de la presse et de la radio britannique eurent un énorme impact sur le moral des Britanniques.

Côté nazi, l’inquiétude d'un nouveau raid commando a amené la construction de très nombreuses fortifications à Svolvær et le maintien d'une garnison surdimensionnée en Norvège.

Après ce raid, l'occupation fut très pénible pour les habitants des îles Lofoten.

Le destroyer britannique HMS Legion le 5 mars 1941. Au fond, les cuves de pétrole brûlent

Réactions

En représaille, un Führer befehl, un ordre qui émanait directement du grand quartier général d'Adolf Hitler, a été publié pour détruire la ville de Svolvær.
Des soldats SS particulièrement agressifs ont été assignés aux villes de Svolvær, Kabelvåg, Stamsund et Henningsvaer faisant régner la terreur.
A Svolvaer, sept maisons occupées par la famille de sympathisants britanniques présumés ont été brûlées. D'autres maisons, ont été incendiées par les SS dans les villes de Henningsvaer et de Stamsund. Une centaine d'otages, les premiers otages norvégiens, ont été envoyés dans le camp de concentration norvégien de Grini, situé près d'Oslo.

Après le raid britannique sur les îles Lofoten, des fortifications importantes furent réalisées par les troupes allemandes en particulier à Svolvaer. La construction de fortifications a continué jusqu'à la capitulation allemande le 8 mai 1945, Svolvaer était alors la ville la plus fortifiée en Norvège.

L'opération Claymore, a amené la Gestapo a établir son quartier général pour les îles Lofoten et la région de Vesterålen à Svolvær. Après le raid sur les îles Lofoten, la Wehrmacht obtint un nombre considérable de renforts, en particulier des Waffen SS, assignés aux secteurs du nord de la Norvège. Ces 100 000 soldats, environ, feront défaut lors des attaques soviétiques et des débarquements à l'ouest.

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Opération Claymore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Operation Claymore — Part of North West Europe Campaign The Lofoten Islands …   Wikipedia

  • Operation Claymore — Teil von: Zweiter Weltkrieg HMS Tartar …   Deutsch Wikipedia

  • Operation Anklet — Part of North West Europe Campaign Lofoten Islands …   Wikipedia

  • Operation Logic Bomb — Cover art of Operation Logic Bomb Developer(s) Jaleco USA, Inc …   Wikipedia

  • Operation Freshman — Part of the Second World War The Vemork Hydroelectric Plant photographed in 1935 …   Wikipedia

  • Opération Weserübung — Soldats danois Informations générales Date 9 avril 10 juin 1940 Lieu Danemark, Norvège …   Wikipédia en Français

  • Opération Gauntlet — Localisation de Spitzberg (en rouge) dans le Svalbard. Informations générales Date 24 août 1er septembre 1941 …   Wikipédia en Français

  • Operation Colossus — Part of World War II Men from No.2 Commando (No. 11 Special Air Service Battalion) who participated in Operation Colossus …   Wikipedia

  • Opération Tungsten — Le cuirassé Tirpitz touché par les bombes des Fairey Barracuda de la FAA au matin du 3 avril 1944 (fjord Alten, Norvège) Informations générale …   Wikipédia en Français

  • Operation Albumen — was the name given to British Commando raids in June 1942, on German airfields in the Axis occupied Greek island of Crete, to prevent them from being used for supporting the Afrika Korps in the Western Desert Campaign in World War II. These… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.