Occide Jeanty

Occide Jeanty
Timbre poste haïtien représentant Occide Jeanty.

Occide Jeanty, (1860-1936), compositeur, trompettiste, pianiste et chef d'orchestre haïtien.

Occide Jeanty est né en 1860 à Port-au-Prince. Il fait ses études au lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince. Son père, Occilius Jeanty (1830-1882), fut à la fois directeur de l'École Centrale de Musique de Port-au-Prince, professeur de mathématiques à Lycée Alexandre Pétion, ainsi que directeur du Corps militaire de Musique attachée au Palais national.

Après avoir suivi les cours musicaux de l'école centrale de musique de son père, il obtient une bourse d'étude pour aller étudier à Paris avec Jean-Baptiste Arban et Antoine François Marmontel.

En 1885, de retour à Haïti, le Président haïtien, Lysius Salomon, le nomme sur recommandations au Corps militaire de musique du Palais national.

Il compose essentiellement pour le Palais national.

En 1915, lors de l'occupation d'Haïti par les forces américaines, il quitte l'armée avec le grade de général. Il devient professeur de musique au lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince.

En 1922, il est rappelé par le président Louis Borno. Il devient le chef d'orchestre de la garde nationale jusqu'à sa mort en 1936.

Œuvres

Occide Jeanty composa huit marches militaires pour le Palais national.

Il composa également six marches funèbres pour les dignitaires haïtiens et leurs familles parmi lesquelles :

Il réalisa aussi quatre marches patriotiques parmi lesquelles :

Il composa également des polkas ("Pauvres et pauvres" en 1901), des gavottes et des méringues ("Zizipan").

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Occide Jeanty de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • List of people on stamps of Haiti — This is a list of people who have been featured on Haitian postage stamps. The following entries list the name of the person, the year they were first featured on a stamp, and a short description of their notability. The list is complete through… …   Wikipedia

  • Quand nos Aïeux brisèrent leurs entraves — Das Lied Quand nos Aïeux brisèrent leurs entraves („Als unsere Ahnen ihre Ketten abschüttelten“) erfüllte die Funktion einer haitianischen Nationalhymne von 1893 bis 1903, ohne allerdings offiziell zu einer solchen bestimmt worden zu sein. Das… …   Deutsch Wikipedia

  • Franck Sylvain — Mandats Président de la République d Haïti (par intérim) 7 février 1957 – 3 avril 1957 ( …   Wikipédia en Français

  • Méringue (danse) — Cet article possède des paronymes, voir : Meringue et Merengue. La méringue (parfois le terme est au masculin : le méringue) est une musique traditionnelle haïtienne ainsi qu une danse d Haïti. La méringue est considérée comme faisant… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Fernand Brierre — (1909 1992), poète, essayiste, romancier, dramaturge et diplomate haïtien. Sommaire 1 Biographie 2 Bibliographie 2.1 Poésies …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»