Méfiance


Méfiance

La méfiance est une expression ou un comportement formel de non-confiance envers d'autres individus pour une raison quelconque. Celle-ci n'implique pas nécessairement une suspicion sérieuse ou une mauvaise foi. Cela peut survenir à n'importe quel moment lorsqu'un individu met ou remet en question sa confiance envers un ou plusieurs autres individus selon plusieurs cas et situations. En général, la méfiance survient lorsqu'une émotion parfois vive et souvent déplaisante est auparavant ou récemment ressentie. La méfiance peut être autant sociale, politique et même relationnelle. Également, lorsqu'une menace ou une tromperie est ressentie, un individu peut devenir méfiant (voire même très suspicieux selon les conditions). La méfiance peut-être considérée comme un instinct de survie pouvant prévenir d'un danger. Proverbialement est cité « La méfiance est mère de sûreté »[1].

En psychiatrie, certains individus atteints de troubles de la personnalité (évitante, antisociale et paranoïaque) peuvent expérimenter une méfiance envahissante à l'égard des autres allant souvent à l'extrême[2]. Dans ce cas, le sujet ne souhaite être approché par quiconque lui semblant menaçant.

Références

  1. (fr) Dictionnaire de l'Académie française sur Google Books. Consulté le 15 février 2011
  2. (fr) Méfiance et personnalité paranoïaque sur Maladies mentales. Consulté le 15 février 2011

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Méfiance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • méfiance — [ mefjɑ̃s ] n. f. • XVe; de méfier ♦ Disposition à se méfier; état d une personne qui se méfie. ⇒ défiance, doute. Avoir, éprouver de la méfiance à l égard de qqn. ⇒ suspicion. Éveiller, apaiser, dissiper la méfiance de qqn. PROV. Méfiance est… …   Encyclopédie Universelle

  • MÉFIANCE — n. f. Disposition à se méfier, à soupçonner, crainte habituelle d’être trompé. Un proverbe dit : Méfiance est mère de sûreté. Provoquer la méfiance. Son attitude a éveillé la méfiance. être en méfiance à l’égard de quelqu’un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • méfiance — (mé fi an s ) s. f. Disposition de celui qui se méfie. •   Il était expérimenté, Et savait que la méfiance Est mère de la sûreté, LA FONT. Fabl. III, 18. •   L expérience y joindra une vertu de plus, la méfiance de vous même, GENLIS Théât. d éduc …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉFIANCE — s. f. Disposition à soupçonner le mal, crainte habituelle d être trompé. La méfiance, portée trop loin, est une source de tourments. Un proverbe dit : Méfiance est mère de sûreté …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • méfiance — nf., défiance, crainte d être trompé : MÉFYANSA (Albanais, Annecy, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Méfiance —    см. Подозрительность …   Философский словарь Спонвиля

  • méfiance — …   Useful english dictionary

  • acrie ou acré — Méfiance …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • disfiz — méfiance …   Dictionnaire Breton-Français

  • défiance — [ defjɑ̃s ] n. f. • XVIe; « défi » 1170; de se défier ♦ Sentiment d une personne qui craint d être trompée. ⇒ crainte, doute, méfiance, suspicion. Accueillir une nouvelle avec défiance. ⇒ circonspection, réserve, scepticisme. Inspirer, éveiller… …   Encyclopédie Universelle