Moulage au contact


Moulage au contact

Le moulage au contact est un procédé entièrement manuel de mise en forme de plastiques renforcés, à température ambiante et sans pression. Ce procédé est le premier à avoir été employé pour le moulage des résines de polyesters insaturés renforcés.

Sommaire

Description

Comme la plupart des procédés de mise en forme des matériaux composites, il nécessite l'utilisation d'un moule[1] généralement en composite verre/résine[2] et relativement onéreux[3], pour l'obtention d'un stratifié.
Concernant le mode opératoire, on distingue les étapes suivantes :

  • nettoyage, cirage (enduction avec un agent de démoulage) et lustrage du moule pour assurer le démoulage ultérieur ;
  • pour une pièce de série, le gelcoat[4] est la plupart du temps déposé avant l'opération de stratification qui débute une fois celui-ci « amoureux » ou « pégueux » (en cours de polymérisation : assez dur pour que les renforts n'y pénètrent pas, mais assez visqueux pour adhérer avec la stratification) ;
  • des couches de renforts (sous forme de mats ou de tissus, de 25 à 45 % en poids) et de résine liquide catalysée sont déposées successivement sur le moule ; chaque couche imprégnée de résine est déposée manuellement [à l'aide d'un rouleau (« ébulleur »), d'un pinceau, d'une brosse ou d'une raclette] jusqu'à obtention de l'épaisseur finale désirée. L'élimination des inclusions d'air (ébullage) est une étape essentielle. Pour cette technique de moulage, la seule pression exercée est celle faite par l'opérateur (qualifié) ;
  • après durcissement par polymérisation de la résine (cette réaction chimique peut être accélérée par chauffage), la pièce est démoulée et détourée (étape de finition de la pièce nécessaire).

Les résines utilisées sont de type polyester, et dans certains cas époxyde, vinylester, phénolique, etc. ; elles sont chargées et additivées.

Avantages et limites d'emploi

  • Méthode facile de mise en œuvre, dont le coût de moulage est relativement faible. Elle permet d'obtenir des pièces de très grandes dimensions et poids.
  • Elle ne permet d'obtenir qu'une seule face lisse (gelcoatée) et n'est pas adaptée aux grandes séries à cause du facteur humain qui limite la cadence de production. L'épaisseur des parois est peu uniforme, et les caractéristiques mécaniques bonnes à moyennes. Les conditions de travail sont à considérer.

Applications

Coques de bateaux[5], piscines, réservoirs, toboggans, cabines de téléphériques, carrosserie de voitures de sport, tuning, carénages, capotage divers (exemple : capot de machine-outil), mobilier urbain, sanitaires, prototypes.

Procédés associés

Notes

  1. Celui-ci peut être qu'une simple coque lisse, appelée « marbre ».
  2. Ou en bois, plâtre, métal.
  3. Le moule est l'élément essentiel de l'investissement.
  4. Spécial pour moule. Le gelcoat est une couche de surface pouvant être renforcée d'un tissu, d'un mat ou d'une nappe. Il permet d'obtenir des pièces de très bel aspect de surface et une protection aux agents chimiques.
  5. Bateau de plaisance, monocoque, multicoque, coque de chasseur de mines (~50 mètres de long).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moulage au contact de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Moulage sous vide — Le moulage sous vide est un procédé de mise en forme des matériaux composites. Mode opératoire Le mode opératoire est le même que le moulage au contact sauf que la stratification est mise sous vide par la suite à l aide de consommables drainants …   Wikipédia en Français

  • Moulage En Sable — Moule au sable Le Moulage en sable utilise un matériau réfractaire et qui se présente sous la forme de petits grains ; on peut donc lui donner la forme que l on veut, et figer cette forme avec un additif. Cela en fait un matériau de choix… …   Wikipédia en Français

  • Moulage par injection — ● Moulage par injection technique de moulage des matières plastiques dans laquelle le produit est fluidifié, puis injecté dans un moule à deux matrices. (Le moulage des thermoplastiques et des thermodurcissables se fait dans des presses à… …   Encyclopédie Universelle

  • Moulage en carapace — ● Moulage en carapace procédé de moulage en moule mince (ou « carapace ») formé de deux demi coquilles, obtenues par chauffage, au contact d une plaque modèle, de sable préenrobé d une résine thermodurcissable …   Encyclopédie Universelle

  • Moulage spécial — Procédés spéciaux de moulage Les procédés spéciaux de moulage sont des techniques qui ne sont pas courantes dans le domaine de la métallurgie, mais utilisés par quelques fonderies de grande production (automobile) ou ce sont des procédés nouveaux …   Wikipédia en Français

  • Moulage — Pièce plastique moulée par injection Le moulage est l action de prendre une empreinte qui servira ensuite de moule dans lequel sera placé un matériau et qui permettra le tirage ou la production en plusieurs exemplaires d un modèle. Le moulage… …   Wikipédia en Français

  • Moulage métallique — Le moulage métallique ou moulage permanent est réutilisable plusieurs fois. Le démoulage est rendu possible par la différence de matière entre le moule et le métal coulé. Le moule subit toujours un poteyage avant introduction du métal en fusion.… …   Wikipédia en Français

  • Moulage carapace — Procédé Croning Le procédé Croning ou moulage carapace, consiste à concevoir un modèle en sable qui peut être soit une carapace soit un noyau. Sommaire 1 Principe 2 Carapace 3 Noyau 4 Moulage Croning …   Wikipédia en Français

  • Moulage en cire perdue — Cire perdue 1 …   Wikipédia en Français

  • Moulage en motte — Procédé Disamatic Le procédé DISAMATIC [1], ou moulage en motte, est une ligne de production automatique rapide utilisée pour la fabrication, en continu, de moules en sable, dit Moulage sable humide, pour la coulée du métal en fusion. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.