Minnie Maddern Fiske


Minnie Maddern Fiske

Minnie Maddern Fiske, de son vrai nom Marie Augusta Davey et plus connue sous son nom d'artiste Mrs. Fiske (19 décembre 1965, Nouvelle-Orléans, Louisiane -15 février 1932, New York), est une actrice américaine des plus connues des débuts du cinéma. Elle dirigea également la lutte contre le Theatrical Syndicate pour la liberté de contrats des artistes. Elle eut grâce à cela une renommée des plus importantes de l'actorat américain jusque dans le milieu des années 1920[1]. Ses différents rôles dans des pièces du norvegien Henrik Ibsen ont permis l'introduction du théâtre américain en Norvège.

Sommaire

Carrière

"Mrs. Fiske: Love Finds the Way." Photographie de Zaida Ben-Yusuf (1896)

Mrs. Fiske est née à la Nouvelle-Orléans en Louisiane, fille de Thomas Davey et de l'actrice Lizzie Maddern, elle devient une actrice professionnelle à l'âge de 5 ans. Fiske était probablement plus connue pour son rôle de Becky Sharp le personnage de La Foire aux vanités (Vanity Fair)[2], pièce adaptée en 1899 au théâtre de la La Foire aux vanités de William Thackeray, sous la production Langdon Elwyn Mitchell.

Elle écrivit plusieurs pièces et collabora avec son mari Harrison Grey Fiske sur la pièce Fontenelle. Son mari dirigeait virtuellement la mise en scène de ses pièces après leur mariage. D'après le New York Times, Harrison Fiske avait 11 ans quand il rencontra la future Mrs. Fiske, elle-même n'avait que 3 ans, alors qu'elle jouait un rôle shakespearien[3]. Elle recevait sa paye alors en sucettes (lollipops). Elle se maria deux fois. D'abord en 1882, à l'âge de 16 ans elle épousa un musicien du nom de LeGrande White mais divorça peu après. Puis en mars 1890, elle épousa Harrison Grey Fiske et se retira de la scène pendant trois ans.

Parmi les nombreux triomphes de Mrs. Fiske sur les scènes de Broadway, dont Becky Sharp, Hedda Gabler, Madame Sand, une pièce sur George Sand. Mis' Nelly of N'Orleans, Helena's Boys, Les Revenants (Ghosts), Ladies of the Jury, ainsi que ses propres pièces comme The Rose, The Eyes of the Heart ou encore The Light from St. Agnes. Mrs. Fiske a joué tous les styles depuis la comédie de farce à la tragédie et apparue même dans une comédie avec des Marionnette, Wake Up, Jonathan!. Son dernier rôle sur scène en 1930 dans The Rivals elle fut créditée sous le nom de Mrs Malaprop (qu'on peut traduire par Mme impropriété, faisant référence aux abus de langage).

Minnie Maddern Fiske
Photographie de Fred Holland Day.

Au milieu des années 1910, Mrs. Fiske joua ensuite dans deux adaptations cinématographiques de deux de ses plus grands succès théâtraux Tess Of The D'Urbervilles et Vanity Fair, Tess Of The D'Urbervilles, en 1913, et Vanity Fair : La Foire aux vanités, en 1915, qui furent tous les deux de grands succès aux yeux des cinéphiles, alors qu'elle ne se sentait pas au meilleur de son talent.

Elle avait une véritable passion pour jouer les pièces de Henrik Ibsen encore plus que celles de William Shakespeare. Elle d'Ibsen dans un article du New York Times de janvier 1908, qu'il était la meilleure imagination pour les acteurs sans surestimation :

« Ibsen s'intéresse aux acteurs car pour vraiment comprendre un rôle on doit étudier (imaginer) le personnage depuis sa prime jeunesse. La plupart des hommes et des femmes créés par Ibsen ont eu une vie bien avant le lever de rideau. Shakespeare donne un dialogue fastidieux pour les acteurs car les personnages requièrent une grande dose d'étude. Mais même Shakspeare semble facile comparé à la pensée d'Ibsen. Les jolis vers, le dessin d'un personnage merveilleux de Shakespeare donnent des solutions à des problèmes compliqués, mais Ibsen est tellement insaisissable. Il fascine par sa froideur. Il est la Wagner de la pièce de théâtre. Wagner a lutté pour comprendre tout comme Ibsen[4]. »

Mrs.Fiske fut également une avocate pour la cause animale des plus proéminantes de son époque. Mark Twain écrivit l'histoire A Horse's Tale pour elle[5].

Elle mourut d'une Insuffisance cardiaque à l'âge de 66 ans, dans le Queens à New York. Elle n'a pas eu d'enfant de son mari Harrison. L'actrice Emily Stevens (1882-1928) était sa cousine, ainsi que Elizabeth Maddern, la première femme de l'écrivain Jack London[6],[7]

Pièces de théâtre

  • 1871 : Hunted Down de Dion Boucicault, New York
  • 1882 : Fogg's Ferry de Charles Callahan, Wisconsin
  • 1883 : Juanita de Charles Callahan, Illinois
  • 1884 : Caprice de Howard P. Taylor, Missouri
  • 1885 : In Spite of it All de Victorien Sardou, New York
  • 1893 : Hester Crewe de Harrison Grey Fiske, New York
  • 1894 : A Doll's House de Henrik Ibsen, New York
  • 1896 : This Picture and That! de Brander Matthews, Texas
  • 1896 : Cesarine de Alexandre Dumas fils, Pennsylvanie
  • 1896 : The Queen of Liars de Harrison Grey Fiske, New York
  • 1896 : A Doll's House, New York
  • 1896 : A Light From St. Agnes de Minnie Maddern Fiske, New York
  • 1896 : Cesarine, Illinois
  • 1896 : Divorcons de Victorien Sardou, Illinois
  • 1896 : The Right to Happiness de Marguerite Merington, Louisiana
  • 1897 : Tess of D'Urbervilles de Lorimer Stoddard, New York
  • 1898 : Little Italy de Horace B. Fry, Illinois
  • 1898 : Magda de Hermann Sudermann, New York
  • 1898 : A Bit of Old Chelsea de Mrs. Oscar Beringer, New York
  • 1898 : Love Finds the Way de Marguerite Merrington, New York
  • 1899 : Becky Sharp de Langdon Mitchell, New York
  • 1899 : Frou Frou de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, New York
  • 1901 : Miranda of the Balcony de Anne Crawford Flexner, New York
  • 1901 : The Unwelcome Mrs. Hatch de Constance Cary Harrison, New York
  • 1902 : A Bit of Old Chelesa, New York
  • 1902 : Tess of D'Urbervilles, New York
  • 1902 : Une maison de poupée (A Doll's House) d'Henrik Ibsen, New York
  • 1902 : Little Italy et Divorcons, New York
  • 1902 : Mary of Magdala de Paul Heyse, New York
  • 1903 et 1904 : Hedda Gabler de Henrik Ibsen, New York
  • 1904 : Becky Sharp, New York
  • 1904 : Leah Kleschna de C. M. S. McLellan, New York
  • 1905 : The Rose, A Light From St. Agnes, The Eyes of the Heart, trois pièces en un acte de Minnie Maddern Fiske
  • 1906 : The New York Idea de Langdon Mitchell, New York
  • 1907 : Tess Of D'Urbervilles, Louisiane
  • 1907 : Leah Kleschna, Louisiane
  • 1907 : Rosmersholm de Henrik Ibsen, New York
  • 1908 : Salvation Nell de Edward Sheldon, New York
  • 1910 : The Pillars of Society de Henrik Ibsen, New York
  • 1910 : The Green Cockatoo de Arthur Schnitzler, New York
  • 1910 : Hannele de Gerhart Hauptmann, New York
  • 1911 : Becky Sharp, New York
  • 1911 : Mrs. Bumpstead-Leigh de Harry James Smith, New York
  • 1911 : The New Marriage de Langdon Mitchell, New York
  • 1912 : Julia France de Gertrude Atherton, Toronto, Canada
  • 1912 : Lady Patricia de Rudolf Frohman, New York
  • 1912 : The High Road de Edward Sheldon, Montreal, Canada
  • 1913 : The High Road, Massachusetts
  • 1914 : Mrs Bumpstead-Leigh, New Jersey
  • 1914 : Lady Betty Martingale de John Luther Long and Frank Stayon
  • 1916 : Erstwhile Susan de Marian de Forest, Massachusetts
  • 1917 : Madame Sand de Philip Moeller, New York
  • 1918 : Service de Henri Lavedan, translated by William C. Taylor, New York
  • 1918 : Out There de J. Hartley Manners, en tournée à travers les États-Unis pour récolter des fonds pour The Red Cross
  • 1919 : Mis' Nelly of N' Orleans de Lawrence Eyre, New York
  • 1921 : Wake Up, Jonathan! de Hatcher Hughes et Elmer Rice, New York
  • 1923 : The Dice of the Gods de Lillian Barrett, Illinois
  • 1923 : Mary, Mary Quite Contrary de St. John Ervine, New York
  • 1923 : Helena's Boys de Ida Lublenski Erlich, New York
  • 1925 : The Rivals de Richard Brinsley Sheridan, Massachusetts
  • 1927 : Les Revenants (Ghosts) de Henrik Ibsen, New York
  • 1928 : Les Joyeuses Commères de Windsor (The Merry Wives of Windsor) de William Shakespeare, New York
  • 1928 : Beaucoup de bruit pour rien (Much Ado About Nothing) de William Shakespeare, Pennsylvanie
  • 1929 : Mrs. Bumpstead-Leigh, New York
  • 1929 : Ladies of the Jury de Fred Ballard, New York
  • 1930 : It's a Grand Life de Hatcher Hughes and Alan Williams, New York
  • 1930 : The Rivals, New York
  • 1931 : Ladies of the Jury, Illinois
  • 1932 : Mrs. Bumpstead-Leigh, Californie
  • 1933 : Against the Wind de Carlos Drake, Illinois

Publications

Source

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. (en) John Hall Wheelock, Matthew Joseph Bruccoli, Judith Baughman : The last romantic, University of South Carolina Press, 2002, (ISBN 9781570034633)
  2. (en) John Bouvé, Edwin Francis, Plays of the Present, 1902, The Dunlap Society, pages 32–33
  3. Ibsen ou Shakespeare ?, article du 18 mars 1928
  4. "Ibsen is of interest to the actor because properly to understand a role you must study the character from its earliest childhood. Most Ibsen men and women have lived their lives before the curtain rises. Shakespeare has often been pronounced tedious by actors because his characters require a great deal of study. But even Shakespeare seems easy when compared with the thought that must be bestowed upon Ibsen. The beautiful verse, the wonderful character drawing of Shakespeare furnish solutions of perplexing problems, but Ibsen is so elusive. He fascinates by his aloofness. He is the Wagner of the drama. Wagner struggled for understanding just as Ibsen has struggled."
  5. (en) Albert Bigelow Paine, Roy J. Friedman Mark Twain, a biography, pages 1245 et 1247, Harper & Brothers, 1912.
  6. (en) Miss G. Ellioth's New Role., quatrième paragraphe intitulé Mrs. Fiske's Cousin in Her Company, New York Times, le lundi 28 février 1910. Consulté le 31 janvier 2011.
  7. (en) Michael C. Bussacco Heritage Press Sandglass Companion Book: 1960-1983, Tribute Books, (ISBN 9780982256510), pages 77. Consulté le 31 janvier 2011.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Minnie Maddern Fiske de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Minnie Maddern Fiske — Fotografiada por Zaida Ben Yusuf en 1896 Nombre real Marie Augusta Davey Nacimiento 19 de diciembre de 1865 …   Wikipedia Español

  • Minnie Maddern Fiske — Mrs. Fiske Mrs. Fiske: Love Finds the Way. Photograph by Zaida Ben Yusuf (1896) Born Marie Augusta Davey December 19, 1865(1865 12 19) N …   Wikipedia

  • Fiske, Minnie Maddern — (1864 1932)    Born Marie Augusta Davey in New Orleans, the diminutive redhead was the only child of touring actors Thomas W. and Lizzie (Maddern) Davey. As a toddler, she sang and danced between the acts in her parents company. At three, she… …   The Historical Dictionary of the American Theater

  • Fiske, Minnie Maddern — ▪ American actress original name  Marie Augusta Davey  born Dec. 19, 1865, New Orleans, La., U.S. died Feb. 15, 1932, Hollis, N.Y.  American actress who became one of the leading exemplars of realism on the American stage, especially through her… …   Universalium

  • Fiske — is a surname, and may refer to:* Bill Fiske (1905–1975), British politician * Billy Fiske (1911–1940), US sportsman and fighter pilot * Bradley Fiske (1854–1942), United States Naval officer * Donald W. Fiske (1916–2003). US psychologist,… …   Wikipedia

  • Fiske, Harrison Grey — ▪ American playwright, theatrical manager, and journalist born July 30, 1861, Harrison, N.Y., U.S. died Sept. 3, 1942, New York City       American playwright, theatrical manager, and journalist who with his wife, Minnie Maddern Fiske (Fiske,… …   Universalium

  • Fiske, Harrison Grey — (1861 1942)    Born in New York to a wealthy family, Harrison Grey Fiske worked in his teens as a drama critic for the Jersey City Argus, but quit to attend New York University. In 1880, his father bought the New York Dramatic Mirror and made him …   The Historical Dictionary of the American Theater

  • Fiske — /fisk/, n. 1. John (Edmund Fisk Green; John Fisk), 1842 1901, U.S. philosopher and historian. 2. Minnie Maddern /mad euhrn/ (Marie Augusta Davey), 1865 1932, U.S. actress. * * * …   Universalium

  • Fiske — /fisk/, n. 1. John (Edmund Fisk Green; John Fisk), 1842 1901, U.S. philosopher and historian. 2. Minnie Maddern /mad euhrn/ (Marie Augusta Davey), 1865 1932, U.S. actress …   Useful english dictionary

  • Mrs. Fiske — Minnie Maddern Fiske (Mrs. Fiske) (December 19, 1865 – February 15, 1932), was one of the leading American actresses of the late nineteenth and early twentieth century. She also spearheaded the fight against the Theatrical Syndicate for the sake… …   Wikipedia