Michel Ier de Sivas


Michel Ier de Sivas
Michel Ier de Sivas
Միքայել Ա Սեբաստացի
Naissance
Sivas
Décès 1570
Désignation 1564
Fin 1570
Prédécesseur Étienne V
Successeur Grégoire XII

Catholicos de l'Église apostolique arménienne


Armenian Apostolic Church logo.png

Michel ou Michael Ier de Sivas ou Sebastanc‘i (en arménien Միքայել Ա Սեբաստացի) est Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1564 à 1570.

Biographie

Michael, né à Sivas ou Sébaste, fut d’abord coadjuteur de son prédécesseur Étienne V de Salmast. Il avait dirigé de facto le siège d’Etchmiadzin pendant le long voyage de ce dernier en Europe. Devenu lui-même Catholicos en titre en 1564, il est dans l’obligation de faire face aux ambitions des Catholicos rivaux d'Aghthamar et d’Aghbanie.

Le Catholicos Michel Ier est toutefois demeuré à juste titre célèbre pour sa contribution à la culture arménienne.

En 1562, après avoir consulté son clergé lors d’une réunion au monastère Saint-Nichan de Sivas, le coadjuteur Michel envoie au pape Pie IV une délégation conduite par le « scribe » Abgar de Tokat pour évoquer certaines questions théologiques. Le Pape demande une nouvelle fois que les Arméniens acceptent le catholicisme. Le Catholicos accepte de reconnaître la primauté de l’Église catholique, mais une fois encore rien de concret ne sort de cette mission[1].

Abgar de Tokat prolonge son séjour en Italie et est autorisé par le Doge à venir à Venise pour s’initier à l’imprimerie afin de produire des livres en arménien[2]. En 1564, avec l’aide de son fils Sultan Shah qui est rebaptisé plus tard Marc-Antoine, il imprime le Harnapumtur dumari, un calendrier perpétuel, et le Sagmos, un psautier. Abgar « Tibir », ayant encouru la disgrâce papale et jugeant trop lourde la censure de l’Église catholique, repart d’Italie et se fixe en 1567 à Constantinople où il publie avec l’aide d’un moine nommé Hotor six nouveaux livres en arménien jusqu’en 1569[3]. À partir de ce moment, les imprimeries arméniennes se multiplient à Venise, à Rome, à Constantinople, à Etchmiadzin, à Ispahan et à Amsterdam. L'œuvre la plus importante et de toutes la meilleure fut la publication illustrée de la Bible par l'évêque Oskan d’Erevan à Amsterdam, en 1666.

Michel Ier de Sivas a dû s’adjoindre plusieurs coadjuteurs : Basile ou Barsegh III d’Etchmiadzin, qui avait déjà été celui de son prédécesseur depuis 1549 et qui meurt vers 1567, puis son futur successeur Grégoire XII de Vagharchapat (1552-1570), qui lui succède comme Catholicos de 1570 à 1587, Aristakès IV de Vagharchapat (1555-1563), et enfin Étienne VI d’Aindj (1567-1575).

Notes et références

  1. Le Catholicos est néanmoins désormais considéré comme un apostat par les Arméniens traditionalistes.
  2. Les premiers ouvrages imprimés en arménien datent en fait de 1512. Ils ont été réalisés par des imprimeurs vénitiens à la demande de riches négociants de la communauté arménienne de cette ville.
  3. E. van Donzel, B. Lewis, Ch. Pellat, Encyclopédie de l'Islam, G.P Maisonneuve & Larose SA, Paris, 1978, tome VI, p. 789.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Ier de Sivas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexis Ier Comnène — Pour les articles homonymes, voir Alexis Ier. Alexis Ier Comnène Empereur byzantin …   Wikipédia en Français

  • Manuel Ier Comnène — Pour les articles homonymes, voir Manuel Ier. Manuel Ier Comnène Empereur byzantin Une représentation de Manuel …   Wikipédia en Français

  • Alexis Ier Comnene — Alexis Ier Comnène Pour les articles homonymes, voir Alexis Ier. Alexis Ier Comnène (1058[N 1] 1118), est empereur byzantin du 1 …   Wikipédia en Français

  • Manuel Ier Comnene — Manuel Ier Comnène Pour les articles homonymes, voir Manuel Ier. Une représentation de Manuel Manuel Ier Comnène (en grec byzantin …   Wikipédia en Français

  • Liste des catholicos de l'Église apostolique arménienne — La liste des catholicos de l Église apostolique arménienne reprend l ensemble des catholicos de l Église apostolique arménienne, des apôtres fondateurs du siège au catholicos actuel. Il s agit de la liste traditionnelle de ces catholicos[1], le… …   Wikipédia en Français

  • Étienne V de Salmast — Ստեփանոս Ե Սալմոստեցի Décès 1566 Désignation 1544 Fin 1566 Prédécesseur Grégoire XI Successeur Michel Ier …   Wikipédia en Français

  • David IV de Vagharchapat — Դավիթ Դ Վաղարշապատցի Naissance Etchmiadzin Décès 1633 Désignation 1587 Fin 1629 Prédécesseur Grégoire XII Successeur …   Wikipédia en Français

  • Grégoire XII de Vagharchapat — Գրիգոր ԺԲ Վաղարշապատցի Décès 1587 Désignation 1570 Fin 1587 Prédécesseur Michel Ier Successeur David IV …   Wikipédia en Français

  • Guerres entre Turcs et empire byzantin — Guerres turco byzantines Guerres turco byzantines L entrée de Mehmed II dans Constantinople est le symbole de la victoire définitive de l empire ottoman sur l empire byzantin …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'Empire Byzantin — L histoire de l’Empire byzantin couvre une période définie de façon diverse. Si la fin de Constantinople peut être datée précisément du 29 mai 1453 lorsque les Turcs prirent d’assaut cette capitale d’un État déjà moribond, il en est tout… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.