Madeleine Lazard


Madeleine Lazard

Madeleine Lazard a été assistante puis maître-assistant à l’ Université Paris Sorbonne-Paris IV, avant de devenir professeure à Paris III. Elle a également enseigné à la faculté des Beaux-Arts à Téhéran (de 1949 à 1951) ainsi qu’à l’université de Californie à Los Angeles (en 1961-1962). Madeleine Lazard est, aujourd'hui professeure émérite de littérature de l' Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Madeleine Lazard est aussi Présidente honoraire de la Société d'étude du XVIe siècle et Présidente de la Société internationale des amis de Montaigne. Elle est chevalier des Arts et Lettres, officier des Palmes académiques, et citoyenne d’honneur de la ville de Brantôme.

Madeleine Lazard s'est intéressée, notamment, à la situation de la femme à l'époque de la Renaissance. Elle dresse un état très complet de la condition féminine au XVIe siècle. Elle décrit les réussites de certaines femmes (épouses, veuves, prostituées, courtisanes, paysannes, ouvrières, femmes de lettres et femmes de cour) tout en démontrant le côté exceptionnel de ces femmes lettrées et le lot commun de l'ensemble de la population féminine. Madeleine Lazard remet en cause l'idée d'une Renaissance moderne favorable à la femme cultivée. Elle dépeint les parcours de certaines d'entre elles, comme Louise Labé, Marie de Gournay, la reine Margot ou Catherine de Médicis.

Bibliographie

  • Pantagruel, Gargantua, Paris, Hachette, 1977; nouvelle édition 1994.
  • La Comédie humaniste au XVIème siècle et ses personnages, Paris, PUF, 1978.
  • Rabelais et la Renaissance, Paris, PUF, Que sais-je?, 1979.
  • Le Théâtre en France au XVIème siècle, Paris, PUF, 1980.
  • Autour des hymnes de Ronsard, Paris, Champion, 1984.
  • Images littéraires de la femme à la Renaissance, Paris, PUF, 1985.
  • Avec L. Zilli, Le Laquais de P. de Larivey, Critiques, 1987.
  • Michel de Montaigne, Paris Fayard, 1992; deuxième édition 2002. (prix d'Aumale de l'Académie française; prix du Cercle de l'Union interallié).
  • Avec Jean Cubelier de Beynac, Marguerite de France, reine de Navarre et son temps, Agen, Centre Matteo Bandello, 1994.
  • Rabelais l'humaniste, Paris, Hachette; 1993; deuxième édition sous le titre Rabelais, 2002.
  • Pierre de Bourdelle, seigneur de Brantôme, Paris, Fayard, 1995.
  • Agrippa d'Aubigné, Paris, Fayard, 1998.(prix Bordin de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres).
  • Les Avenues de Fémynie: les femmes et la Renaissance, Paris, Fayard, 2001 (prix Mgr Marcel de l'Académie française; prix Marianne).
  • Louise Labé Lyonnoise, Paris, Fayard, 2004.
  • Colette, Paris, Gallimard, 2008.
  • Pierre de l'Estoile, Registre-Journal du règne d'Henri III (avec Gilbert Schrenck) édition critique, Genève, Droz, tomes I à VI, 1992 à 2003 (prix Saintour de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)
  • 'Un homme singulier, Charles Baudelaire, Paris, arléa, 2010.

Autres

  • Joyeusement vivre et honnêtement penser. Mélanges offerts à Madeleine Lazard, Choix d'articles réunis par Marie-Madeleine Fragonard et Gilbert Schrenck, Paris, Champion, 2000, 339 p.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Madeleine Lazard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel de Montaigne — Philosophe Occidental Renaissance …   Wikipédia en Français

  • Agrippa D'Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Agrippa d'Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Agrippa d’Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Theodore Agrippa d'Aubigne — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Théodore Agrippa d'Aubigné — Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Agrippa d’Aubigné Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Théodore Agrippa d’Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Louise Labé — Louise Labé, (c. 1520 or 1522, Lyon April 25, 1566, Parcieux en Dombes), also identified as La Belle Cordière, was a female French poet of the Renaissance, born at Lyon, the daughter of a rich ropemaker, Pierre Charly, and his second wife,… …   Wikipedia

  • French literature — Introduction       the body of written works in the French language produced within the geographic and political boundaries of France. The French language was one of the five major Romance languages to develop from Vulgar Latin as a result of the …   Universalium

  • Catherine Des Roches — Catherine Fradonnet, dite Catherine Des Roches, née en décembre 1542 et morte en novembre 1587 est une écrivaine féministe de la Renaissance. Contemporaine de Ronsard et de l’humaniste Estienne Pasquier qu’avec sa mère, Madeleine Des Roches, elle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.