Bellevue (Sainte-Luce-sur-Loire)


Bellevue (Sainte-Luce-sur-Loire)

Sainte-Luce-sur-Loire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Luce.
Sainte-Luce-sur-Loire

La promenade de Bellevue, sur les bords de Loire.
La promenade de Bellevue, sur les bords de Loire.

Sainte-Luce-sur-Loire#Blasonnement
Détail
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Canton Carquefou
Code Insee abr. 44172
Code postal 44980
Maire
Mandat en cours
Bernard Aunette (PS)
2008-2014
Intercommunalité Nantes Métropole
Site internet http://www.sainte-luce-loire.com/
Démographie
Population 11 776 hab. (2006)
Densité 1 028 hab./km²
Gentilé Lucéenne, Lucéen
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 01″ Nord
       1° 29′ 08″ Ouest
/ 47.2502777778, -1.48555555556
Altitudes mini. 2 m — maxi. 36 m
Superficie 11,45 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Sainte-Luce-sur-Loire ("Saentt-Luce sur Loère" en gallo et "Santez-Luzenn" en breton moderne) est une commune française, située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire.

Sommaire

Géographie

Situation de la commune de Sainte-Luce-sur-Loire dans le département de Loire-Atlantique
Situation

Sainte-Luce-sur-Loire est situé sur la rive nord de la Loire, immédiatement à l'est de Nantes. Le centre-ville de Sainte-Luce se trouve à 7 km de celui de Nantes.

Les communes limitrophes sont :

Les limites de la communes sont : Le ruisseau du Seil à l'ouest avec Nantes La route départementale 723 au nord avec Carquefou La Loire au sud avec Saint-Julien-de-Concelles et Basse-Goulaine Le ruisseau de Guette-Loup à l'est avec Thouaré-sur-loire Selon le classement établi par l’INSEE, Sainte-Luce-sur-Loire est une commune urbaine, une des 19 communes de banlieue de l’unité urbaine de Nantes ; elle fait donc partie de l’aire urbaine de Nantes et de l’espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire (cf. Communes de Loire-Atlantique).

L’accès à Sainte-Luce est particulièrement aisé : par le périphérique de l’agglomération nantaise (porte de Carquefou, porte de Sainte-Luce, porte d’Anjou), par l'ancienne route nationale 23 devenue route départementale 723 (ou route de Paris) ou par l’autoroute A 811 (sortie Sainte-Luce).

Histoire

L’histoire de Sainte-Luce est liée aux traditions des maraîchers, des sabliers et des pêcheurs de Loire, dont on retrouve la mémoire le long du fleuve, sur la promenade de Bellevue, autrefois village de pêcheurs. Plusieurs demeures historiques, dont certaines en bord de Loire, sont devenues des restaurants réputés. Partie ancienne de l’Hôtel de Ville, le château de Chassay était à l’origine la résidence de campagne des évêques de Nantes. Henri IV y séjourna le 13 avril 1598, à l’invitation de l’évêque Philippe du Bec, avant d’entrer à Nantes pour y signer son célèbre édit. Le château de Chassay était le site privilégié du spectacle pyrotechnique de juin, «Les Feux de l’été», qui ne sera pas reconduit en 2008.

À découvrir : l’île Clémentine, aménagée par la Ville en site de loisirs et de détente, la promenade des bords de Loire (14 km de Nantes à Mauves en passant par Sainte-Luce et Thouaré en suivant le GR 3, circuit de Grande Randonnée) et 19 km de sentiers pédestres aménagés à travers à la ville.

Aujourd’hui le bâti ancien, peu présent, est disséminé sur le territoire de la commune, fréquemment sous forme de maisons nobles et de fermes, soit dans les sites naturels, soit parmi les lotissements pavillonnaires récents des villages ou du secteur urbanisé de l’ouest. On compte quatorze anciennes maisons nobles réparties sur Sainte-Luce-sur-Loire :

• La Haie - route de la Haie ; • La Noblière - rue de la Mazure et rue de la Nobilière ; • La Mignonnerie - rue de la Loire et chemin du Perrier ; • La Thébaudière ; • Le Linot - allée Claire Fontaine ; • Le château du Chassay - partie ancienne de l’Hôtel de ville ; • Le Perrier, Perier ou Poirier - rue de la Sèvre, chemin du Perrier et rue de l’Erdre ; • La Gironnière - chemin des Rouaudières ; • La Poitevinière - rue de la Poitevinière ; • Le manoir du Grand Plessis (Plessis ou Lombarderie) - route des Sables ; • Le Pasty ou Patis-Mandin (aucun vestige ne subsiste) ; • La Chaussée (aucun vestige ne subsiste) ; • Belle-Rivière - terrain du camping, chemin du halage ; • La Saminière ou l’Angle (il ne reste que des pans de mur).

Cependant, le château de Chassay et les maisons nobles ne constituent pas les seules traces du passé de la ville. En effet, elle conserve un patrimoine architectural intéressant qui témoigne parfaitement de l’histoire de Sainte-Luce-sur-Loire. À découvrir aussi : le Manoir de Bellevue (en bord de Loire), l’Île Clémentine (super), les chapelles domestiques (peu de vestiges subsistent), la Maison Auvigne (ancien presbytère - rue du Président Coty), la maison de la Massonnerie (abrite le presbytère - rue du Président Coty), l’église et les calvaires (calvaires de la Grille - rue Jules Verne, du bas du bourg - rue du Président Coty, de la Bournière, de la Mignonnerie et des Trois Chênes ».

Blasonnement

Blason ville fr Sainte-Luce-sur-Loire (Loire-Atlantique).svg Sainte-Luce-sur-Loire
  • Description : D’azur à une clef d’or et une épée d’argent garnie aussi d’or, passées en sautoir, à la bordure d'hermine.

Les hermines symbolisent l'appartenance à la Bretagne.

Le centre du blason représente l'écu du chapître épiscopal de Nantes,"blason d'azur à une clef d'or et une épée d'argent, la garde et le poignée d'or passée au sautoir". En effet, la majeure partie du territoire de l'ancienne paroisse de sainte Luce appartenait à la juridiction de l'évêché de Nantes. L'idée d'utiliser cet écu est venue de la découverte d' une pierre de bornage par un maraicher de la Haye. Cette pierre armoriée portait à son avers l'écu du chapître épiscopal, et servait à matérialiser les limites des juridictions. La bordure d'Hermine fait référence au Duché de Bretagne dont faisait partie Sainte Luce sous l'Ancien Régime. Les quatorze épis d'or symbolisent les quatorze anciennes maisons nobles de Sainte Luce : la Thébaudière, la Chaussée, la Haie, le Patis-Mandin, la Poitevinière, Belle-Rivière, Le Grand-Plessis, la Guyonnière, le Perrier, la Mignonnerie, le Linot, le Chassay, la Gabillaudière (Nobilière), la Saminière.

Bernard de Fremond de la Merveillère, dont la famille possédait le manoir de Chassay jusqu en 1956, autorisa la ville à prendre usage de la devise de sa famille "Nutrisco et non extingor". La devise est inscrite en bandeau sous le blason et peut etre traduite ainsi " Je nourris et ne m'éteins pas".

Administration

L'hôtel de ville de Sainte-Luce-sur-Loire
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1900 1931 Eudes de Fremond de La Merveillère
[[]] 1971 Louis Gaudin
1971 1983 Félix Tessier
1983 2007 Pierre Brasselet Divers droite
2007 Bernard Aunette PS
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Démographie

Évolution démographique
1800 1866 1921 1936 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
908 1110 1105 1278 1961 2929 3420 5939 8399 9648 11261 13008

(population sans doubles comptes à partir de 1962)
Source : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/psdc.htm et http://www.culture.cg44.fr/Archives/fonds/presentationfonds.html

Histogramme
(Élaboration graphique par Wikipédia)

Equipements

Ste Luce ne possède pas réellement de monuments, mais énormément d'équipements. Parmi eux: -La médiathèque-Ludothèque René Goscinny ouverte depuis mai 2006 face à la mairie, -Le petit "zénith lucéen" Ligéria, -L'école de musique Sinfonia, -Ainsi que de nombreux complexes sportifs (Philippe Porcher, Marc Jaffret, Marcel Le Bonniec, Eric Tabarly. et un stade municipal).

Les jeunes de Ste Luce peuvent également se réunir au Patio, lieu d'activités et où des sorties sont organisées.

Personnalités liées à la commune

  • Alain Coelier, tout comme le célèbre rôdeur Jean Grenouille, figures du grand banditisme, sont originaires de la commune.
  • Mgr Joseph Rabine (1922-1988), ancien archevêque d'Albi, est né à Sainte-Luce.

Animations

Les Feux de l’été

De 1998 à 2007, chaque dernier samedi de juin, plusieurs milliers de spectateurs se réunissaient devant le château de Chassay pour assister au conte pyrotechnique de la société Féerie. Les thèmes s'inspirent de l'histoire et de la mythologie :

  • Henri IV en 1998 était la première expérience de Féérie à Ste Luce.
  • Jules Verne en 1999 racontait les plus belles oeuvres de Jules Verne, sous formes de "nouvelles pyrotechniques".
  • Merlin en 2000 était le premier "conte de fée" réalisé par Féérie.
  • Christophe Colomb en 2001 .
  • La Belle au bois dormant en 2003
  • Esméralda en 2004 .
  • Le Tour du monde en 80 jours en 2005 marquait l'arrivée de nouvelles technologies.
  • Roméo et Juliette en 2006.
  • Terra Nostra en 2007, qui raconta sous forme d'un spectacle pyrotechnique l'odyssée de la Terre, de sa création à aujourd'hui, sur fond de message écologiste et humaniste.

En suivant ces liens, vous pourrez visionner les trois premiers épisodes du spectacle "Terra Nostra" produit en 2007 par la société "Féérie" (d'autres épisodes suivront).

Les Guinguettes de la St-Jean

  • En 2008, la ville de Ste Luce n'a pas souhaité reconduire les feux de l'été, pour miser sur une autre forme d'animation.

Le 28 Juin 2008, les lucéens avaient donc rendez-vous au bord de la Loire, au coeur de l'ancien village de pêcheurs de Bellevue. Au programme, dégustation de sardines grillées et autres mets locaux, le tout animé par trois scènes & pistes de danse, réparties le long des bords de Loire. La première édition des "guinguettes de la St Jean" aura réuni un grand nombre de personnes, venues pour faire la fête et renouer avec les traditions d'autrefois. La soirée s'est prolongée par un défilé aux lampions, jusqu'au champ de la route des sables, où a été allumé le traditionnel Feu de la St-Jean. Une animation réussie ! La commune n'avait d'ailleurs pas prévu assez pour nourrir toutes les bouches !

  • Le 27 juin 2009 a eu lieu la deuxième édition des Guinguettes. Plus de 10.000 personnes se sont réunies à Bellevue où étaient réinstallées les 3 pistes de danse. Malgré des provisions plus importantes que l'année précédente, c'était encore trop juste ! Toutefois, la bonne ambiance était de mise. Le défilé aux lampions a été animé par le bagad de Nantes, et des groupes de bon niveau ont occupé les différentes scènes. Rendez-vous en 2010 pour la 3ème édition des "Guinguettes de la St-Jean".

Marché aux puces

Les puces lucéennes ont lieu deux fois par an, le deuxième dimanche de juin et le 1er dimanche de septembre sur les bords de la Loire.

Les courses cyclistes

2 grandes courses cyclistes :

  • Mars : Le Grand Prix de la Ville
  • Avril : Les Boucles de la Loire

Jumelage

La ville est jumelée avec:

Références


Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la Loire-Atlantique Portail de la Loire-Atlantique
  • Portail de la Loire Portail de la Loire
Ce document provient de « Sainte-Luce-sur-Loire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bellevue (Sainte-Luce-sur-Loire) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-luce-sur-loire — Pour les articles homonymes, voir Sainte Luce. Sainte Luce sur Loire La promenade de Bellevue, sur les bords de Loire …   Wikipédia en Français

  • Sainte Luce sur Loire — Pour les articles homonymes, voir Sainte Luce. Sainte Luce sur Loire La promenade de Bellevue, sur les bords de Loire …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Luce-sur-Loire — Pour les articles homonymes, voir Sainte Luce. 47° 15′ 01″ N 1° 29′ 08″ W …   Wikipédia en Français

  • Thouare-sur-Loire — Thouaré sur Loire Thouaré sur Loire L église Saint Vincent …   Wikipédia en Français

  • Thouaré-sur-loire — L église Saint Vincent …   Wikipédia en Français

  • Thouaré sur Loire — L église Saint Vincent …   Wikipédia en Français

  • Thouaré-sur-Loire — 47° 16′ 06″ N 1° 26′ 22″ W / 47.2683333333333, 1.43944444444444 …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Croix (Sarthe) — Le Mans Pour les articles homonymes, voir Le Mans (homonymie). Le Mans …   Wikipédia en Français

  • Ponts de Bellevue — Pays France Localité Sainte Luce sur Loire, Basse Goulaine Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Pont de Bellevue — Ponts de Bellevue Ponts de Bellevue Pays France Ville Sainte Luce sur Loire, Basse Goulaine Coordonnées …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.