La Petite Dorrit


La Petite Dorrit
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le roman de Charles Dickens. Pour le film tiré du livre, voir La Petite Dorrit (film, 1988).
La Petite Dorrit
Couverture du volume II, n° 6, mars 1856
Couverture du volume II, n° 6, mars 1856

Auteur Charles Dickens
Genre Roman (satire politique et sociale)
Version originale
Titre original Little Dorrit
Langue originale Anglais
Pays d'origine Grande-Bretagne
Version française
Chronologie
Hard Times (1854)
A Tale of Two Cities (1859)

La Petite Dorrit (Little Dorrit) est le deuxième d'une série de trois romans politiques et sociaux de Charles Dickens (1812-1870), publié de 1855 à 1857. Il est divisé en deux livres, le premier intitulé « Pauvreté » et le second « Richesse ». Chacun compte dix feuilletons, parus mensuellement au prix de 1 shilling, à l'exception de la dernière livraison qui a réuni deux numéros.

Œuvre satirique, il dénonce les institutions du royaume, en particulier celle de la prison pour dettes où sont enfermés les débiteurs sans qu'ils puissent travailler, en l'occurrence, la prison de Marshalsea que Dickens connaît bien car son père y a été retenu.

Les autres dénonciations de Dickens portent sur l'insécurité des travailleurs de l'industrie, les conditions de leur emploi, la bureaucratie du Ministère des Finances (HM Treasury), le jargon technocrate, que Dickens recense au livre I, chapitre 10, dans la célèbre liste du Circumlocution Office, le « Bureau des Circonlocutions »), de même que la séparation et le manque de communication entre les classes sociales.

Le roman a fait l'objet de nombreuses critiques à sa parution, surtout pour son humeur sombre et son intrigue compliquée. Cependant certains auteurs l'ont plus tard réhabilité, en particulier G. B. Shaw (1856-1950) qui le juge « plus séditieux que Le Capital de Karl Marx »[1] et l'appelle « le chef d'œuvre des chefs d'œuvre » (« the masterpiece of masterpieces »), Lionel Trilling qui le range parmi les plus profonds ouvrages du XVIIIe siècle[2], et Angus Wilson, surtout sensible à ce qu'il appelle « la grisaille du mal qui recouvre le monde » (« the all-pervading grey evil of the world »)[3],[4].


  • Ouvrage de référence : (en) Charles Dickens et Peter Preston, Little Dorrit, Londres, Wordsworth Classics, 2002 (ISBN 978-1-85326-182-4) 


Genèse du roman

Prémices et rédaction

Publication et réception critique

Calendrier des parutions

Numero Data Chapitres
I décembre 1855 (1-4)
II janvier 1856 (5-8)
III février 1856 (9-11)
IV mars 1856 (12-14)
V avril 1856 (15-18)
VI mai 1856 (19-22)
VII juin 1856 (23-25)
VIII juillet 1856 (26-29)
IX août 1856 (30-32)
X septembre 1856 (33-36)
XI ottobre 1856 (1-4)
XII novembre 1856 (5-7)
XIII décembre 1856 (8-11)
XIV janvier 1857 (12-14)
XV février 1857 (15-18)
XVI mars 1857 (19-22)
XVII avril 1857 (23-26)
XVIII mai 1857 (27-29)
XIX-XX juin 1857 (30-34)

L'intrique

L'histoire

Le roman commence « il y a trente ans » (« thirty years ago »)[5], ce qui le situe aux alentours de 1826[N 1]. Marseille vibre sous un soleil torride, mais au fond d'une cellule de prison, le célèbre Rigaud raconte à son co-détenu qu'il a assassiné sa femme. En ville se trouve également Arthur Clennam, en route pour Londres où il va rendre visite à sa sa mère, suite à la mort de son père avec qui il a vécu en Chine pendant vingt ans. Au cours de son agonie, le vieil homme lui a confié une montre en murmurant mystérieusement : « Ta mère », et Arthur, sans se poser de questions, a pensé qu'elle était destinée à Mrs Clennam que tout le monde, lui y compris, pense, effectivement, être sa mère. À l'intérieur du boîtier se trouve un vieux papier de soie sur lequel apparaissent, cousues en petites perles, les initiales D N F, « Do not forget » (« N'oublie pas »), message que Mrs Clennam, fanatique mystique dure et implacable, refuse d'élucider, d'où s'ensuit une brouille entre eux.

à suivre

Analyse

Personnages

Liste des personnages

Processus de caractérisation

Thématique

Manière d'écrire

La Petite Dorrit dans la culture populaire

La Petite Dorrit, adapté du roman, est un film sorti en Angleterre en 1988, réalisé par Christine Edzard avec une distribution prestigieuse. Parmi les acteurs et actrices célèbres figurent : Derek Jacobi (Arthur Clennam), Joan Greenwood (Mrs Clennam), Alec Guinness (William Dorrit), Cyril Cusack (Frederick Dorrit), Sarah Pickering (Petite Dorrit), dont il semble que la notoriété repose sur ce seul rôle[6], Amelda Brown (Fanny Dorrit), Miriam Margolyes (Flora Finching), Stuart Burge (Directeur), David Doyle (Pepper), David Thewlis (George Braddle), Gerald Campion (Mr Tetterby), Murray Melvin (Maître à danser), Richard Cubison (ami de Mr Simpson), Roshan Seth (Mr Pancks), Tony Jay (le Docteur), John McEnery (Capitaine Hopkins), Peter Miles (Mr Dubbin), Robert Morley (Lord Decimus Barnacle), Alan Bennett (l'évêque), Brenda Bruce (Duchesse) et Nadia Chambers (Agnès)[7].

Une mini-série télévisée britannique a été co-produite par la BBC et en:WGBH Boston en 2008 et réalisée par Adam Smith (6 épisodes, 2008), de Dearbhla Walsh (5 épisodes, 2008) et de Diarmuid Lawrence (3 épisodes, 2008) sur des scénarios reprenant le texte de Dickens adapté par Andrew Davies. Le rôle d'Amy Dorrit est confié à Claire Foy et celui de Mr Dorrit à Tom Fontenay. La liste complète des acteurs et les caractéristiques de la série sont disponibles en ligne[8],[9].

Annexes

Bibliographie

Ouvrages généraux

  • (en) Michael Stapleton, The Cambridge Guide to English Literature, Londres, Hamlyn, 1983 (ISBN 10: 0600331733) .
  • (en) Margaret Drabble, The Oxford Companion to English literature, Londres, Guild Publishing, 1985 .
  • (en) Andrew Sanders, The Oxford History of English Literature (Revised Edition), Oxford, Oxford University Press, 1996 (ISBN 0-19-871156-5) .
  • (en) Paul Schlike, Oxford Reader’s Companion to Dickens, New York, Oxford University Press, 1999 .
  • (en) J John O. Jordan, The Cambridge companion to Charles Dickens, New York, Cambridge University Press, 2001. 

Ouvrages spécifiques

Sur la vie et l'œuvre de Dickens
  • (en) Peter Ackroyd, Charles Dickens, Londres, Stock, 1993 (ISBN 13: 978-0099437093) .
  • (en) Hippolyte Taine (trad. H. Van Laun), History of English Literature, New York, 1879 , traduction du français.
  • (en) John Forster, The Life of Charles Dickens, Londres, Cecil Palmer, 1872-1874 .
  • (en) Gilbert Keith Chesterton, Apprecations and Criticisms of the Works of Charles Dickens, Londres, 1911 .
  • (en) George Gissing, The Immortal Dickens, Londres, Cecil Palmer, 1925 .
  • (en) Hesketh Pearson, Dickens, Londres, Methuen, 1949. 
  • (en) Barbara Hardy, Dickens and the Twentieth Century. The Heart of Charles Dickens, New York, Edgar Johnson, 1952 .
  • (en) Edgar Johnson, Charles Dickens: His Tragedy and Triumph. 2 vols, New York, 1952 .
  • (en) E. A. Horsman, Dickens and the Structure of Novel, Dunedin, N.Z., 1959 .
  • (en) John Forster, The Life of Charles Dickens, Londres, Cecil Palmer, 1872-74) , réédité en 1966 avec des notes de A. J. Hoppé. Londres (disponible dans sa version originale sur Life of Dickens. Consulté le 31 août 2011.
  • (en) R. C. Churchill, Charles Dickens, From Dickens to Hardy, Baltimore, Md., Boris Ford, 1964 .
  • (en) K. J. Fielding, Charles Dickens, A Critical Introduction, Londres, Longman, 1966 .
  • (en) Edgar Johnson, Charles Dickens, His Tragedy and Triumph, New York, Simon and Schuster, 1952. 
  • (en) J. Hiilis-Miller, Charles Dickens, The World of His Novels, Harvard, Harvard University Press, 1958 (ISBN 13: 9780674110007)) .
  • (en) Steven Marcus, Dickens: From Pickwick to Dombey, New York, 1965 .
  • (en) F. R. & Q. D. Leavis, Dickens the Novelist, Londres, Chatto & Windus, 1970 (ISBN 0701116447) .
  • (en) Michael Slater, Dickens and Women, Londres, J. M. Dent & Sons, Ltd., 1983 (ISBN 0-460-04248-3) .
  • (en) Fred Kaplan, Dickens, A Biography, William Morrow & Co, 1988 (ISBN 9780688043414) .
  • (en) Norman Page, A Dickens Chronology, Boston, G.K. Hall and Co., 1988 .
  • (en) Paul Schilcke, Dickens and Popular Entertainment, Londres, Allen & Unwin Hyman Ltd, 1985 (ISBN 0-04-445180-9) .
Sur La Petite Dorrit

Articles connexes

Liens externes

Notes

  1. En 1826, Dickens, né en 1812, a 14 ans.

Références

  1. (en) Tristram Hunt, , Londres, The Observer, 12 octobre 2008 .
  2. (en) Lionel Trilling, The Kenyon Review, vol. 15, Gambier, Ohio,, Kenyon College, 1953, chap. 4 (« Little Dorrit ») .
  3. (en) S.S. Agarwalla, Angus Wilson and His Works, Mittal Püblications, 1996 (ISBN 978-8170996026) .
  4. (en) Margaret Drabble, The Oxford Companion to English Literature, Londres, London Guild Publishing, 1985 .
  5. Charles Dickens et Peter Preston 2002.
  6. Sarah Pickering. Consulté le 26 septembre 2011.
  7. Pour la liste complète des personnages et les caractéristiques du film, voir : Little Dorrit, film paru en 1988. Consulté le 26 septembre 2011.
  8. Mini-série télévisuelle de Little Dorrit. Consulté le 26 septembre 2011.
  9. Mini-série télévisuelle de Little Dorrit. Consulté le 25 septembre 2009.

Autres sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Petite Dorrit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Petite Dorrit (film, 1988) — Cet article concerne le film. Pour le roman de Charles Dickens, voir La Petite Dorrit. La Petite Dorrit (Little Dorrit) est un film britannique réalisé par Christine Edzard d après le roman de Charles Dickens La Petite Dorrit et sorti en 1988.… …   Wikipédia en Français

  • Little Dorrit —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes œuvres portant le même titre. Little Dorrit (La Petite Dorritt) est le titre original d un roman de Charles Dickens, La Petite Dorrit (1855 1857). Adaptations Cinéma La Petite Dorrit, film… …   Wikipédia en Français

  • 14e cérémonie des Satellite Awards — Satellite Awards Organisés par l International Press Academy Cérémonie Date …   Wikipédia en Français

  • Nicholas Nickleby — The Life and Adventures of Nicholas Nickleby Pour les articles homonymes, voir Nicholas Nickleby (homonymie). Nicholas Nickleby …   Wikipédia en Français

  • 61e Cérémonie des Oscars — La 61eme cérémonie de remise des Oscars du cinéma eut lieu le mercredi 29 mars 1989 à 18 h au Shrine Civic Auditorium à Los Angeles. Sommaire 1 La cérémonie 1.1 Equipe technique 1.2 Le spectacle …   Wikipédia en Français

  • 61e cérémonie des Oscars — Oscars du cinéma Organisés par l Academy of Motion Picture Arts and Sciences Cérémonie Date 29 …   Wikipédia en Français

  • 61ème Cérémonie des Oscars — 61e cérémonie des Oscars La 61eme cérémonie de remise des Oscars du cinéma eut lieu le mercredi 29 mars 1989 à 18 h au Shrine Civic Auditorium à Los Angeles. Sommaire 1 La cérémonie 1.1 Equipe technique 1.2 Le spectacle …   Wikipédia en Français

  • 61ème cérémonie des Oscars — 61e cérémonie des Oscars La 61eme cérémonie de remise des Oscars du cinéma eut lieu le mercredi 29 mars 1989 à 18 h au Shrine Civic Auditorium à Los Angeles. Sommaire 1 La cérémonie 1.1 Equipe technique 1.2 Le spectacle …   Wikipédia en Français

  • Charles Dickens — Charles Dickens, daguerréotype de 1852 Nom de naissance Charles John Huffam Dickens …   Wikipédia en Français

  • LXIe Cérémonie des Oscars — 61e cérémonie des Oscars La 61eme cérémonie de remise des Oscars du cinéma eut lieu le mercredi 29 mars 1989 à 18 h au Shrine Civic Auditorium à Los Angeles. Sommaire 1 La cérémonie 1.1 Equipe technique 1.2 Le spectacle …   Wikipédia en Français