Théâtre d'Application


Théâtre d'Application
Théâtre d'Application
Lieu Paris
Coordonnées 48° 52′ 37″ Nord
       2° 20′ 16″ Est
/ 48.876892, 2.337776
48° 52′ 37″ N 2° 20′ 16″ E / 48.876892, 2.337776
Inauguration 1888
Fermeture 1909

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre d'Application

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Théâtre d'Application

Le théâtre d'Application était un théâtre parisien situé au 18, rue Saint-Lazare dans le IXe arrondissement.

En 1888, Charles Bodinier, (1844-1911), secrétaire général de la Comédie-Française de 1882 à 1889, fonde ce théâtre destiné à ses débuts aux élèves du Conservatoire. Après avoir acheté des immeubles voisins, il le transforme et le théâtre devient La Bodinière. Yvette Guilbert s'y produit régulièrement dès 1891. Des expositions sont organisées dans le couloir. De nombreuses conférences et des réunions mondaines sont données dans le théâtre.

Au début du XXe siècle, le théâtre décline. En septembre 1901, il devient le théâtre des Arts, puis en octobre 1902, le théâtre d'Art international créé par Georges Lieussou et Armand Bour.

En octobre 1903, La Nouvelle Comédie est fondée par Léon Santin puis Lucien Mayrargue. Puis la salle devient Les Funambules sous la direction de Désiré Gouget.

Auguste Mévisto reprend le théâtre jusqu'à sa fermeture en mai 1909.


Théâtre d'Application

  • 1890 : L'Infidèle de Georges de Porto-Riche, 19 avril
  • 1890 : Sauvetage pièce en 1 acte de Gyp, 19 avril
  • 1891 : Tamara de Tola Dorian, 26 mai
  • 1892 : Daria d'Henri Amic
  • 1892 : La Commère apprivoisée, revue en 3 actes de Maurice Froyez, avec Alexandre Michel, 24 janvier
  • 1892 : Paris chez soi, revue en 1 acte de Jules Oudot et Marcel de Lihus, 26 février
  • 1892 : L'Allumeur, pièce en 1 acte de Charles Esquier, Bodinière, mai
  • 1892 : Pour un baiser, comédie lyrique en 1 acte de Maurice Froyez, 26 mai
  • 1892 : Paris-Forain revue en 1 acte de Delsperger, 15 décembre
  • 1892 : Ludus Pro Patria pantomine en 1 acte de Henry Gerbault, musique Paul Marcelles, 15 décembre
  • 1893 : Les Triporteurs drame en 3 actes d'Eugène Gugenheim, 28 février
  • 1893 : Noblesse oblige de Gaston Arman de Caillavet, 5 avril
  • 1893 : Très russe de Jean Lorrain et Oscar Méténier, 3 mai
  • Le Nez d'un notaire de Charles Esquier
  • 1893 : La Revanche de Marguerite, pantomine en 1 acte de Léon Gandillot
  • 1894 : Histoire d'un Pierrot pantomine de Bessier, musique Mario Costa
  • 1894 : Paris-bazar, revue en 1 acte de Pierre-Léon Flers, La Bodinière, 10 février
  • 1894 : A la chambrée, fantaisie militaire en 1 acte de Emmanuel Matrat et Fordyce, Bodinière, 7 mars
  • 1894 : Le Locataire du sixième, vaudeville en 1 acte de Marc Sonal et Ch. Baret, La Bodinière, 2 novembre
  • 1894 : Nos maris, vaudeville en 3 actes de André Lénéka et Louis Autigeon, La Bodinière, 10 novembre
  • 1894 : Pour un Rien ! saynète de Jean Berleux et Maurice Quentin-Bauchart, La Bodinière, 15 novembre
  • 1894 : La Peur des coups de Georges Courteline, 14 décembre
  • 1895 : Chez le dentiste ! comédie en 1 acte de Louis Autigeon, La Bodinière, 10 mars
  • 1895 : La Vrille, comédie en 1 acte de Maurice Donnay, La Bodinière, 26 mars
  • 1895 : Autour de la lampe de Pierre-Léon Flers
  • 1895 : Les Croix de Henri Lavedan, La Bodinière
  • 1896 : 108, rue Royale, comédie en 3 actes de Louis Autigeon et Aimé Ducrocq, La Bodinière, 19 janvier
  • 1896 : Les Sermons de Bossuet, lecture par Mounet-Sully, avril
  • 1896 : Le Château du Kœnigsbourg de Félix Dupont
  • 1896 : La Revue de Pierrot de Georges Tiercy, La Bodinière
  • 1896 : Coups de botte de Paul Daubry, La Bodinière
  • 1896 : Irrémédiable ! d'Ernest Vois
  • 1896 : Deux mufles de Ernest Vois et Alain Monjardin, La Bodinière
  • 1896 : Méprise ! de Ernest Vois et Alain Monjardin, La Bodinière
  • 1896 : La Faute, comédie en 3 actes de Loriot-Lecaudey, La Bodinière, 4 décembre
  • 1896 : Bêtinois de Bayeux, comédie-bouffe en 1 acte de Emmanuel Matrat et André Lénéka, La Bodinière, 20 décembre
  • 1897 : Bien gardée, 1 acte en vers de Marie-Anne de Bovet, La Bodinière, 17 janvier
  • 1897 : Ce vieux Gellier, comédie en 2 actes de Maurice Soulié et Charles Darantière, La Bodinière, mars
  • 1897 : Haceldama, la mère de Judas, mystère en 1 acte du Comte Léonce de Larmandie, La Bodinière, 16 mars
  • 1897 : Vers le sabbat, évocation de sorcellerie en 1 acte de Serge Basset, La Bodinière, 15 avril
  • 1897 : Ni r'vue ni connue de Lamacoïs, La Bodinière, avril
  • 1897 : Paris-Gala de Elhein et Jean Mendrot, La Bodinière, avril
  • 1897 : Dégénérés de Michel Provins, La Bodinière, mai
  • 1897 : Le Marquis Turlupin, opéra comique en 1 acte de Davin de Champclos et Joseph Jacquin, musique Gaston Meynard, La Bodinière, 18 mai
  • 1897 : L'École des flirts, comédie en 3 scènes de Michel Provins, La Bodinière, décembre
  • 1897 : Voleur, amant ! comédie en 1 acte de Ernest Vois et Alain Monjardin, La Bodinière, décembre
  • 1897 : Médée, tragédie en 3 actes et en vers de Jules Gastambide d'après Euripide et Sénèque, La Bodinière, 20 décembre
  • 1898 : Paris Smart de Victor Meusy, La Bodinière
  • 1898 : On demande un jeune ménage, comédie en 1 acte de Georges Docquois et Émile Marchais, La Bodinière, 4 mars
  • 1898 : Comme on fait son lit... comédie-proverbe en 1 acte d'Henry Drucker, La Bodinière, 10 mars
  • 1898 : Les Gauloises du Calvaire, poème dramatique en 3 actes d'Henri Guerlin, La Bodinière, 31 mars
  • 1898 : Pierrot assassin de sa femme
  • 1898 : Pierrot préfet
  • 1898 : Pierrette professeur
  • 1898 : Les Images comédie en 1 acte de Jacques Rouché
  • 1899 : Le Miracle des fleurs, comédie en 1 acte d'Henri Giraud, La Bodinière, 18 janvier
  • 1899 : Le Médecin de son honneur drame en 3 actes de Léon Paris, La Bodinière, 13 février
  • 1899 : Scrupules d'honneur, comédie en 1 acte de Victor Quatre-Solz de Marolles, La Bodinière, 23 mars
  • 1899 : L'Épingle, comédie en 1 acte de Eddy Lévis, La Bodinière, 5 avril
  • 1899 : La Marche au soleil poème de Léon Durocher, musique Georges Fragerolle, spectacle d'ombres chinoises
  • 1899 : Paris à la mode de Quand de Victor Meusy et Georges Nanteuil, La Bodinière
  • 1900 : Mademoiselle Agnès, comédie en 1 acte d'Auguste Lescalier, La Bodinière, 2 janvier
  • 1900 : Paris de Georges Fragerolle, La Bodinière
  • 1900 : Il s'agit de s'entendre de Numa Blès, La Bodinière, février
  • 1900 : Un homme difficile à marier de Nicolas Gogol, avril
  • 1900 : L'Affaire Duvau, fantaisie en 1 acte de Marc Langlais et Georges d'Angély, La Bodinière, 7 novembre
  • 1900 : Le Retour, comédie en 1 acte de Georges Bernès, La Bodinière, 1er décembre
  • 1901 : Incompatibilité d'humeur comédie en 1 acte de Michel Provins, La Bodinière, 9 janvier
  • 1901 : 40 minutes d'arrêts ! fantaisie en 1 acte de Jules Oudot et Georges Fragerolle, La Bodinière, 27 février
  • 1901 : Le Moulin d'amour, opéra-comique en un acte de Ch. Pariot, H. Chanteclair et G. Cuvelard, La Bodinière, 11 mai
  • 1901 : Jeanne d'Arc Épopée en quinze tableaux de Georges Fragerolle, La Bodinière
  • 1901 : Lourdes de Georges Fragerolle, La Bodinière
  • 1901 : La Défense du foyer en 4 actes de Paul Leleu
  • 1901 : Les Aventures de Télémaque opérette-bouffe de Ch Lancelin, musique O.-V. Schiff


Théâtre des Arts

  • 1901 : Le Droit du fils de J. Murit et La Chemise de A. Thivet, 2 octobre
  • 1901 : Mondanités de Triboulet, 5 novembre
  • 1902 : Nonoche, comédie en 1 acte de Marc Sonal, La Bodinière, 16 mars
  • 1902 : Spécialités pour divorces, L'Inspirée, comédies en 1 acte de Georges Lieussou, La Bodinière, 1er mai
  • 1902 : Alleluia de Marco Praga, Théâtre d'Art International La Bodinière, 22 octobre
  • 1903 : Jeunesse drame d'amour en 3 actes de Max Halbe, mise en scène Armand Bour, Théâtre d'Art International La Bodinière, 23 janvier
  • 1903 : Les Rozeno comédie en 4 actes de Camillo Antona Traversi, mise en scène Armand Bour, Théâtre d'Art International La Bodinière, 28 février
  • 1903 : Don Pietro Caruso drame en 1 acte de Roberto Bracco, mise en scène Armand Bour, Théâtre d'Art International La Bodinière, 16 mars
  • 1903 : Lucifer, drame en 4 actes de Enrico Annibale Butti, mise en scène Armand Bour, théâtre d'Art International La Bodinière, 3 avril
  • 1903 : Plus de frotteur ! comédie en 1 acte de Victor Joslat et Ernest Pont, La Bodinière
  • 1904 : Les Messes noires, reconstitution dramatique en 3 parties et 4 tableaux de Roland Brévannes, La Bodinière, 17 février
  • 1904 : La Proie, pièce sociale en 1 acte d'Auguste Cuche, La Bodinière, 27 février
  • 1904 : Les Accordailles, pièce en 1 acte de Pierre Bossuet, La Bodinière, 24 décembre
  • 1905 : Pierrot poète par amour, pièce en 1 acte de G. Verdier-Havart de Neyran, La Bodinière, 22 mai
  • 1905 : La Nuit rouge de Charles Foley et André de Lorde, Nouvelle Comédie, novembre
  • 1907 : La Duègne apprivoisée comédie lyrique en 1 acte de Tristan Klingsor, par le théâtre Comoedia à La Bodinière, 11 février
  • Le Paradis gagné de Paul Weil
  • Quatre-vingt-treize bis revue de Paul Weil et Armand Allexandre
  • Les Stances à Manon d'Émile Bessière, La Bodinière
  • Lunaires de Jean Lorrain, La Bodinière
  • Cantomimes de Xavier Privas, La Bodinière
  • L'Éclipse, pièce en 1 acte d'Auguste Germain
  • La Passion d’Edmond Haraucourt
  • Paris au pied du mur de Jules Oudot, Henry de Gorsse
  • Little Baltich de Jules Oudot, avec Louise Balthy
  • Pour qui s'embalthy, avec Louise Balthy
  • De fil en aiguille, comédie en 4 actes de Léon Gandillot
  • La Diva en tournée, comédie en 1 acte de Léon Gandillot
  • Les Ciel de France de Catulle Mendès

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théâtre d'Application de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire — Jusqu’à une époque récente, l’art théâtral a été considéré par les critiques et les historiens comme une forme particulière, mais non différente en essence, de la création littéraire. En quoi ils suivaient Aristote prononçant que tout ce qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Théâtre d'opération — Théâtre militaire Pour les articles homonymes, voir Théâtre (homonymie). Un théâtre militaire est, dans le jargon militaire, un lieu géographique délimité où se déroule un conflit armé qui implique au moins deux adversaires. Le terme n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre d'opérations — Théâtre militaire Pour les articles homonymes, voir Théâtre (homonymie). Un théâtre militaire est, dans le jargon militaire, un lieu géographique délimité où se déroule un conflit armé qui implique au moins deux adversaires. Le terme n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre de guerre — Théâtre militaire Pour les articles homonymes, voir Théâtre (homonymie). Un théâtre militaire est, dans le jargon militaire, un lieu géographique délimité où se déroule un conflit armé qui implique au moins deux adversaires. Le terme n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre des opérations — Théâtre militaire Pour les articles homonymes, voir Théâtre (homonymie). Un théâtre militaire est, dans le jargon militaire, un lieu géographique délimité où se déroule un conflit armé qui implique au moins deux adversaires. Le terme n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre militaire — Pour les articles homonymes, voir Théâtre (homonymie). Un théâtre militaire est, dans le jargon militaire, un lieu géographique délimité où se déroule un conflit armé qui implique au moins deux adversaires. Le terme n est pas utilisé pour une… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre baroque — Baroque Pour les articles homonymes, voir Baroque (homonymie). L’Adoration de Pierre Paul Rubens : une structure dynamique de formes qui s’enroulent en spirale …   Wikipédia en Français

  • Théàtre médiéval interractif — Jeu de rôle grandeur nature Cet article fait partie de la série Jeu de rôle Jeux : Liste par genre • Catégories par genre • Liste alphabétique • Autres : Éditeurs • …   Wikipédia en Français

  • theatre — [14] A theatre is etymologically a place for ‘looking at’ something. The word comes via Old French theatre and Latin theātrum from Greek théātron. This was derived from the verb theásthai ‘watch, look at’, whose base thea also produced English… …   The Hutchinson dictionary of word origins

  • theatre — [14] A theatre is etymologically a place for ‘looking at’ something. The word comes via Old French theatre and Latin theātrum from Greek théātron. This was derived from the verb theásthai ‘watch, look at’, whose base thea also produced English… …   Word origins