L'Ultime Chimère


L'Ultime Chimère
L'Ultime Chimère
Série
LogoL'UtilmeChimere.gif
Logo de la série

Scénario Laurent-Frédéric Bollée
Dessin Griffo
Héloret
Brice Goepfert
Philippe Aymond
Olivier Mangin
Fabrice Meddour
Couleurs Bruno Pradelle
Rémy Langlois
Genre(s) Science-fiction
Anticipation

Thèmes Ésotérisme
Personnages principaux Voir Personnages
Lieu de l’action Hadden
Époque de l’action Du XXVIe siècle avant J.-C. au XXIIe siècle après J.-C.

Pays Drapeau de France France
Langue originale français
Éditeur Glénat
Collection Grafica
Première publication 11 mars 2008
Format 240 x 320 mm
Nb. d’albums 7

L'Ultime Chimère est une série de bande dessinée de science-fiction, mais aussi d'ésotérisme et d'aventure française créée par le scénariste Laurent-Frédéric Bollée et les dessinateurs Griffo, Héloret, Brice Goepfert, Philippe Aymond, Olivier Mangin et Fabrice Meddour pour les différentes périodes. Prévue en sept tomes devant paraître en trois ans et demi seulement, le récit s'articule autour d'un homme mystérieux qui raconte les quarante siècles passés à être le gardien de la Flèche de Nemrod. La série est publiée par Glénat dans la collection Grafica.

L'ensemble de l'écriture du projet a duré presque quatre ans, précisément entre fin  2005 et début  2009. Les sorties, elles, s'étalent entre 2008 et 2011.

Sommaire

Naissance de la série

Nemrod, ici tenant un cerf, inspira Laurent-Frédéric Bollée à partir du poème La Fin de Satan de Victor Hugo pour la série.

Tout commence par une œuvre de Victor Hugo, dont le scénariste Laurent-Frédéric Bollée est admirateur. Vingt ans plus tôt, il avait lu le long poème épique et religieux La Fin de Satan et s'était intéressé au sujet de Nemrod, le chasseur le plus puissant de son temps qui provoqua Dieu, notamment par son glaive :

« Nemrod, comme le chêne est plus haut que les ormes,
Etait le plus grand front parmi ces fronts énormes (...)[1]

(...) Et c'est ainsi que songe au fond des nuits le sage
Dont un reflet d'abîme éclaire le visage[réf. nécessaire]. »
Victor Hugo, La Fin de Satan (1886)

Avec ce personnage qui, défiant Dieu, le blessa grâce à une de ses flèches, Laurent-Frédéric Bollée voulait réunir d'autres ingrédients qui lui tenaient à coeur, notamment sur le destin d'un écrivain anglais des années 60 qui aurait écrit un livre maudit... Le tout pour aboutir à une grande saga avec en personnage principal : le mystérieux Patient 1167, alias Morgan Shepherd, enfermé dans un asile suédois depuis 162 ans... et premier dépositaire de la fameuse flèche de Nemrod dont la pointe était maculée de sang... Le sang de Dieu ?

«  J'ai eu envie de développer un concept de bande dessinée inspiré, je l'avoue, par le succès du Troisième Testament, du Triangle secret et autres Da Vinci Code... Je n'ai pas voulu les copier, mais juste « jouer » à mon tour sur quelques mystères sacrés issus des temps bibliques en essayant de créer une vaste histoire de destins individuels marqués par une certaine malédiction. À partir du moment où j'avais mon « objet extraordinaire », je me suis concentré sur les personnages et leurs parcours, leurs failles et leurs destins, de loin ce qui était le plus important pour moi. »

— Laurent-Frédéric Bollée[2].

Il a finalisé le synopsis en janvier 2006 et l'a envoyé chez Dupuis. Il a été en contact avec un éditeur là-bas, mais il sentait que cela traînait... Il a alors envoyé le même synopsis par la poste chez Glénat, un éditeur qui avait l'habitude des séries à plusieurs dessinateurs. Trois jours plus tard, il reçoit un coup de téléphone de Laurent Muller, principal éditeur chez Glénat, lui demandant s'il pouvait passer les voir pour discuter de ce projet...

« (...) je ne connaissais personne là-bas, et tout s’est pratiquement fait en dix jours ! C’est évidemment une marque d’initiative et de confiance formidables. Loin d’être un deuxième choix, j’ai trouvé en Glénat une maison chaleureuse et dynamique comme on ne peut qu’en rêver. Leur implication dans la série m’a vraiment beaucoup touché. »

— Laurent-Frédéric Bollée[3].

Dans le blog personnel de l'auteur, on apprend que plusieurs titres génériques ont été envisagés, comme « Croisade » ou « La Flèche » qui a un bon rapport avec son projet. Il avait aussi pensé à « Les Serpentaires », mais cela faisait apparemment trop horoscope. Quant à « Nemrod », le problème était que ce personnage n'était pas toujours présent dans tous les épisodes. L'ultime Chimère a donc été retenu, c'était d'ailleurs sous ce titre que le projet avait été présenté. Très vite, les premiers dessinateurs sont désignés : Philippe Aymond — avec qui Bollée a déjà travaillé sur ApocalypseMania,Olivier Mangin (Intox) et Héloret, pseudonyme de Stéphane Robin (Bateau feu, Eastern). Griffo (Beatifica Blues, Vlad), Brice Goepfert (Fou du Roy) et Fabrice Meddour (Ganarah, Hispanola), rejoignent ensuite l'équipe.

L'opération de conception des planches a été alors lancé en juin 2006.

Description

Synopsis

XXIIe siècle après J.-C., année 2129.
La Terre vit un jour historique avec l'inauguration dans son orbite de la plate-forme spatiale Hadden, premier siège social de l'humanité installé dans l'espace. Arthur Witler, l'homme le plus riche du monde, contemple ce qui sera vraisemblablement sa dernière grande réalisation.

Car le puissant magnat, âgé de quatre-vingt ans, s'apprête à confier son empire à Olin Browne, son successeur qui l'a d'ores et déjà convaincu de fermer la Fondation Witzler, une étrange organisation chargée de recenser tous les mystères de la Terre depuis l'origine des temps.

Sacrifié sur l'autel de la rentabilité, la Fondation, qui n'est jamais parvenue à découvrir le moindre phénomène inexplicable à la lumière de l'intelligence humaine, s'apprête donc à vivre ses dernières heures. Jusqu'à ce qu'une jeune psychiatre suédoise la contacte pour lui parler d'un étrange patient, découvert dans les tréfonds de l'établissement spécialisé où elle travaille...

L'homme, qui porte le numéro 1167, semble doté de particularités tout à fait incroyables. Il serait en effet capable de défier la marche du temps... puisqu'il est interné depuis 162 ans très précisément (il en paraît à peine 40). Il aurait tué en 1967 sa femme et ses deux filles, sur une petite île située en Mer du Nord, répondant au nom de Harbor.

Arthur Witzler réunit immédiatement les baroudeurs et chercheurs chevronnés de sa Fondation[4]...

Résumé général

Sur l'ancienne Syrie au XXVIe siècle avant J.-C., un berger, accablé par la chaleur et la vieillesse, sort soudain de la somnolence, ressentant un curieux pressentiment. Quelque chose est en train de tomber du ciel. L'impact est si fort qu'une onde de choc frappe violemment le vieillard et ses animaux, allant même jusqu'à ravager une ville aux alentours. Ce berger, après quelques longues minutes d'étourdissement, se lève et se dirige sur les lieux du phénomène étrange qui vient d'avoir eu lieu. Curieux, il s'approche encore plus près afin de savoir à quoi ressemble cette chose... ou plutôt cet humain. Car il s'agit bien d'un cadavre calciné... Mais il assiste alors à un autre évènement extraordinaire, car un objet s'est également écrasé au sol... La légende de la Flèche de Nemrod est alors en marche. Une légende, vraiment ?

Personnages

Contemporains

  • Arthur Witzler : L'homme le plus riche du monde et le plus secret, ayant construit la fameuse plate-forme spatiale Hadden. S'il décide de fermer sa Fondation, qui finançait des recherches sur le paranormal ou les mystères supposés du monde, c'est bien parce qu'elle a enfin trouvé quelque chose de tangible...
  • Olin Browne : Le bras droit d'Arthur Witler qui songe à lui confier l'empire.
  • Peter Murphy : Historien et archéologue, il est le pilier de la Fondation Witzler, avant d'être rapatrié en urgence pour étudier le cas de Morgan Shepherd...
  • Léna Ekström : Experte en psychiatrie et neurologie, c'est la seule infirmière suédoise de l'asile Björn Wirdheim sur l'île de Gotland qui trouve par hasard et s'intéresse au patient 1167.
  • Tom Eriksen : Le confrère de Léna, spécialisé en informatique.
  • Mattias Liebz : L'archiviste du nouveau Ministère de la santé, il fait la connaissance de Léna Ekström lorsque cette dernière fait ses recherches sur son mystérieux patient...
  • Dr Bahrami : le spécialiste scientifique de Hadden, qui a mis au point une étonnante machine parvenant à extraire des cerveaux de chaque humain des images "archétypales" reflétant leurs pensées profondes et cachées.
  • Morgan Shepherd : Le fameux patient 1167, emprisonné pour avoir tué sa femme et ses deux filles, qui dévoile son secret depuis des siècles : c'est le premier gardien de la Flèche de l'histoire. Il était bien ce berger qui s'apprêtait à mourir au XXVIe siècle av. JC... jusqu'à que le corps de Nemrod et sa maudite flèche ne retombent du ciel. Depuis, il traverse les âges en rajeunissant environ d'une année tous les siècles. Il est donc âgé de 4 900 ans au moment de l'histoire contemporaine.

Historiques

Certains personnages sont fictifs et d'autres vécus.

  • Charles-Marie Galandrey du Perron : un officier de liaison au Ministère de la Police.
  • Emma Joszefn : une cartographe.
  • Balthazar Guidoni : ungéologue.
  • François Servoz : L'archéologue.
  • James A. Redmore : colonel anglais à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il fait une découverte d'un coffret de dimension moyenne dans laquelle est rangée la pointe de la Flèche dans un cellule sous terre de Berlin.
  • Nemrod : Le roi d'Assyrie.
  • Archibald W. Redmore : jeune écrivain britannique, fils du colonel James A. Redmore, il est promis à un grand avenir littéraire lorsque sa trajectoire croise un mystérieux coffret ayant appartenu à son père. Dès lors, il devient un écrivain maudit.
  • Léonard de Vinci : artiste illustre, il est un des dépositaires de la Flèche.
  • François Ier : il fait venir Leonard de Vinci pour peut-être lui soutirer son secret et ainsi s'emparer de la fameuse flèche...

Analyse

Six dessinateurs, six époques

Planches personnelles[5]
Tome
Dessinateur/Planches
1
Griffo : 43 – Héloret : 3
2
Goepfert : 29 – Griffo : 10 – Aymond : 7
3
Héloret : 19 – Mangin : 15 – Griffo : 12
4
Meddour : 30 – Griffo : 16
5
Mangin : 39 – Griffo : 7
6
Mangin : 46
7
Griffo : 46

Les dessinateurs retenus pour le projet sont donc :

  • Griffo se concentre sur la période contemporaine, au XXIIe siècle après J.-C., précisément en 2129. On peut voir sous son crayon de magnifiques décors futuristes comme la station, l’asile psychiatrique, New Stockholm, etc.
  • Olivier Mangin a la responsabilité du récit autour d'Archibald W. Redmore, l'écrivain anglais dans les années 1962-1967. Bollée a toujours affirmé que c'était la partie de l'histoire qu'il préférait, notamment les tomes 5 et 6.
  • Fabrice Meddour tient absolument à dessiner les séquences de François Ier accueillant Léonard de Vinci à Ambroise entre 1516 et 1519 car il est fasciné par ce dernier personnage.
  • Brice Goepfert dessine l'île mystérieuse qui resurgit soudainement en Méditerranée en 1872, un fait authentique.
  • Héloret, travaille sur la légende de Nemrod aux XXVIe siècle avant J.-C...
  • Philippe Aymond œuvre pour sept planches au cœur des ruines de Berlin du régime nazi en 1945...

« Le fait de travailler en coproduction avec Griffo et les autres avait un côté rassurant et à vrai dire très libérateur. Avoir seul en charge la cohérence graphique de tout un univers et des personnages qui lui sont assortis peut être très inhibiteur. Savoir que d’autres que moi travaillaient sur le même univers m’a donc étrangement permis de me lâcher sans retenue. »

— Héloret[6]..

Début octobre 2007, deux coloristes officiels Bruno Pradelle et Rémy Langlois apparaissent pour accomplir le projet : ils sont désormais neuf collaborateurs à se concentrer sur cette série. Les sept planches de Philippe Aymond achevées au début de novembre pour le second tome, Bruno Pradelle et Rémy Langlois se mettent en couleurs et lettrages en fin de ce même mois.

2008 Le premier tome Le Patient 1167 paraît enfin le 11 mars 2008 après avoir été tiré à 25 000 exemplaires, à un moment qui curieusement correspond à la fin de l'écriture globale du projet[7], c'est-à-dire le dernier de la série, pour la rentrée 2010[8].

Le tome 2 sort dans les librairies le 10 septembre.

2009 Le troisième tome La Légende est présenté au Salon du livre de Paris dimanche 15 mars, mais la sortie officielle est fixée trois jours plus tard (tirage : 20 000 exemplaires environ). Griffo a complètement terminé le dernier tome à la fin du même mois, alors qu'Olivier Mangin en est encore aux crayonnés du cinquième tome !

Les éditions néerlandaises Silvester publie L'Ultime Chimère sous le titre De Pijl van Nemrod[9] (La Flèche de Nemrod) le 21 août 2009.

Un mois plus tard, le 30 septembre 2009, sort le quatrième tome La Machine dans lequel apparaissent Léonard de Vinci et François Ier au Clos Lucé.

Publications en français

Albums

À l'étranger

  • En néerlandais
    • De Pijl van Nemrod[11]

Annexes

Notes et références

  1. La Fin de Satan, dans la première strophe du Livre Premier, intitulé « Le Glaive ».
  2. « Interview avec Laurent-Frédéric Boulée », dans le site Auracan, en février 2008.
  3. « Je cherche à sonder l’homme avec ses tourments et ses faiblesses », sur le site ActuaBD, le 12 mars 2008.
  4. Synopsis tiré du site personnel des éditions Glénat en 2008 désormais modifié.
  5. « Précisions sur L'ultime Chimère », sur le blog personnel de Laurent-Frédéric Bollée, le 7 septembre 2007.
  6. « Griffo et Héloret nous présentent l’univers de « L’Ultime Chimère »  », dans le site Radio Alta Frequenza, en 8 mars 2008.
  7. « A propos d'un début et d'une fin... », sur le site personnel de Laurent-Frédéric Bollée, le 18 septembre 2008.
  8. « Griffo », sur le site personnel de Laurent-Frédéric Bollée, le 11 décembre 2008.
  9. « L'ultime Chimère en néerlandais », sur le site personnel de Laurent-Frédéric Bollée, le 3 octobre 2009.
  10. Dans ce tome, il est mentionné Dépot légal février 2010.
  11. (nl) « De Pijl van Nemrod », sur le site De Poort.

Documentation

Livre

Voir aussi

Lien interne

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Ultime Chimère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • L'Île (L'Ultime Chimère) — Pour les articles homonymes, voir L Île. L’Île 2e album de la série L Ultime Chimère Scénario Laurent Frédéric Bollée Dessin Griffo …   Wikipédia en Français

  • La Légende (L'Ultime Chimère) — Pour les articles homonymes, voir Légende (homonymie). La Légende 3e album de la série L Ultime Chimère Scénario Laurent Frédéric Bollée Dessin …   Wikipédia en Français

  • La Machine (L'Ultime Chimère) — Pour les articles homonymes, voir La Machine. La Machine 4e album de la série L Ultime Chimère Scénario Laurent Frédéric Bollée Dessin …   Wikipédia en Français

  • Fourmi-chimère — Les fourmis chimères ou kimera ants sont des créatures imaginaires du manga Hunter × Hunter. Elles sont un groupe très hiérarchisé d insectes, de taille quasiment humaine (il semble qu auparavant en existaient de plus petits), qui vivent en… …   Wikipédia en Français

  • FF10 — Final Fantasy X Final Fantasy X Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français

  • FFX — Final Fantasy X Final Fantasy X Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français

  • Final Fantasy 10 — Final Fantasy X Final Fantasy X Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français

  • Final Fantasy X — Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français

  • Final Fantasy X-2 Prologue — Final Fantasy X Final Fantasy X Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français

  • Final Fantasy X International — Final Fantasy X Final Fantasy X Éditeur Square Co. (Japon, États Unis) Sony CE (Europe) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.