Belaya Tserkov


Belaya Tserkov

Bila Tserkva

Bila Tserka
Бiла Церква
Bila Tserkva gerb.svg Bila Tserkva flag.gif
Ukraine location map.svg
Bila Tserka
Pays Flag of Ukraine.svg Ukraine
Subdivision Flag of Kyiv Oblast.png oblast de Kiev
Maire Vassyl Savtchouk
Fondation 1032
Première mention
Statut Ville depuis 1589
Ancien(s) nom(s)
Population Augmentation 204 794 hab. (2005)
Densité 6 077 hab./km2
Altitude  m
Superficie 33,7 km2
Indicatif téléphonique +380 4463
Code postal 09100 — 09117
Site officiel [1]
[[Image:|290px|]]
Liste des villes d'Ukraine (carte)

Bila Tserkva (en ukrainien : Бiла Церква) ou Belaïa Tserkov (en russe : Белая Церковь) est une ville de l'oblast de Kiev, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Bila Tserkva. Elle est située sur la rivière Ros, un affluent du Dniepr, à 75 km au sud-ouest de Kiev. Sa population s'élevait à 203 300 habitants en 2004.

Sommaire

Histoire

Statue de Iaroslav le Sage.

La ville a été fondée en 1032 sous le nom de Iouriev par Iaroslav le Sage, dont le prénom était Iouri. Le nom actuel de la ville est littéralement « église blanche » et se réfère probablement à la cathédrale de la Iouriev médiévale, qui était peinte en blanche. En 1363, Iouriev fut intégrée au Grand-duché de Lituanie et en 1569 à la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie). Le droit de Magdebourg lui a été accordé en 1620 par Sigismond III de Pologne. Un traité de paix entre la République des Deux Nations et les rebelles cosaques ukrainiens conduits par Bogdan Khmelnitski y fut signé en 1651. Après le troisième partage de la Pologne en 1795, Bila Tserkva passa sous la souveraineté de l'Empire russe.

Au XIXe siècle, la ville était un important marché. Au cours de la période soviétique, la ville devint un grand centre industriel (construction de machines, industrie de la construction). Avant la Révolution russe de 1917 et jusque dans les années 1930, il y avait à Bila Tserkva une importante communauté juive. Certains furent chassés par les Cosaques et la politique des tsars, d'autres par les purges staliniennes. Ceux qui restèrent dans la ville furent exterminés pour la plupart au cours de la Shoah et pour d'autres causes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Population

Évolution démographique
1897 1904 1920 1926 1933 1939 1959
35 400 54 300 23 000 42 000 43 400 47 000 71 000
1970 1979 1981 1989 1991 2001 2005
109 000 151 000 162 000 196 678 204 400 200 131 204 794

Économie

La principale entreprise de la ville est l'usine de pneumatiques Rosava, mise en service en 1972 et qui employait 6 050 salariés en 2002.

Personnalités

Personnalités nées à Bila Tserkva :

Liens externes

Source


Armoiries de l'oblast de Kiev Villes de l'oblast de Kiev Drapeau de l'oblast de Kiev
Capitale administrative : Kiev

Berezan | Bila Tserkva | Bohouslav | Boïarka | Boryspil | Boutcha | Brovary | Fastiv | Irpine | Kaharlyk | Myronivka | Oboukhiv | Oukraïnka | Ouzyn | Pereïaslav-Khmelnytskyï | Prypiat | Rjychtchiv | Skvyra | Slavoutytch | Tarachtcha | Tchernobyl | Tetiiv | Vassylkiv | Vychhorod | Vychneve | Yahotyn

  • Portail de l’Ukraine Portail de l’Ukraine
Ce document provient de « Bila Tserkva ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Belaya Tserkov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BELAYA TSERKOV — (Heb. שָׂדֶה לָבָן; White Field ), ancient town in Kiev district, Ukraine, center of a fertile agricultural region. A community was formed there toward the end of the 16th century; 100 houses in Jewish ownership out of a total of 800 are recorded …   Encyclopedia of Judaism

  • Belaya Tserkov — [bel′ə yə ser΄kôf] city in WC Ukraine: pop. 204,000 …   English World dictionary

  • Belaya Tserkov — /bye leuh yeuh tserdd keuhf/; Eng. /bel euh yeuh tserr kawf, kof/ a city in E Ukraine, S of Kiev. 151,000. * * * …   Universalium

  • Belaya Tserkov — /bye leuh yeuh tserdd keuhf/; Eng. /bel euh yeuh tserr kawf, kof/ a city in E Ukraine, S of Kiev. 151,000 …   Useful english dictionary

  • Белая Церковь — (Belaya Tserkov)Belaya Tserkov, промышленный город на Украине, в 72 км к Ю. от Киева; 200500 жителей (1990). Ж. д. узел и центр легкой промышленности …   Страны мира. Словарь

  • SHALOM ALEICHEM — (Sholem Aleykhem; narrative persona and subsequent pseudonym of Sholem Rabinovitsh (Rabinovitz); 1859–1916), Yiddish prose writer and humorist born on February 18, 1859 (old style; March 2, new style), in Pereyaslav (today: Pereyaslav… …   Encyclopedia of Judaism

  • Paragon Oil — was an American oil company, founded circa 1910 in New York by the Schwartz brothers, and sold to Texaco in the late 1950s.Founding of the companyAround 1910, five brothers mdash; Henry, Irving, Robert, Benjamin, and Arnold Schwartz mdash;… …   Wikipedia

  • Lyudmila Pavlichenko — Lyudmila Mykhailivna Pavlichenko Людмила Михайлівна Павліченко Lyudmila Pavlichenko Born …   Wikipedia

  • Bila Tserkva — Original name in latin Bila Tserkva Name in other language Belaja Cerkov , Belaja Zerkow, Belaya Tserkov , Belaya Tserkov’, Biala Cerkiew, Biaa Cerkiew, Bila Cerkva, Bila Tserkva, Bila Zerkwa, Белая Церковь, Біла Церква State code UA… …   Cities with a population over 1000 database

  • AARON SAMUEL BEN NAPHTALI HERZ HA-KOHEN — (1740–1814), Polish rabbi. He served as rabbi to the communities of Stefan, Ostrog, Yampol, and Belaya Tserkov. He was an ardent follower of dov baer of Mezhirech and Phinehas Shapira of Korets and was influenced by them in his views on Ḥasidism …   Encyclopedia of Judaism


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.