Käte Bosse-Griffiths


Käte Bosse-Griffiths
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Griffiths.
Käte Bosse-Griffiths
Égyptologue
Pays de naissance Drapeau d'Allemagne Allemagne
Naissance 16 juin 1910
Wittenberg (Allemagne)
Décès 4 avril 1998
Swansea, Pays de Galles
Nationalité britannique
Conjoint John Gwyn Griffiths
Famille frères Günther et Fritz, sœur Dorothée
Autres activités conservateur de musée, écrivain

Käte Bosse-Griffiths (née à Wittenberg (Allemagne) le 16 juin 1910, morte le 4 avril 1998) est une égyptologue qui après avoir quitté l'Allemagne et déménagé au Pays de Galles est devenu écrivain en langue galloise[1].

Käte Bosse est née à Wittenberg en Allemagne en 1910, et bien que sa mère soit de filiation juive, elle a été élevée au sein de l'Église luthérienne. Après avoir terminé ses études secondaires dans sa ville natale, elle a été à l'université de Munich où elle a acquis un doctorat en lettres classiques et d'égyptologie en 1935. Peu de temps après elle a commencé à travailler au département d'égyptologie et d'archéologie des musées de Berlin. Quand on a découvert que sa mère était juive, elle a été démise de ses fonctions[2].

Käte Bosse a quitté l'Allemagne pour l'Angleterre et a trouvé un travail de recherche au musée Petrie de l'University College de Londres et plus tard à l'Ashmolean Museum, Oxford[3].

En 1938, à Oxford, en tant que membre senior de Somerville College, elle a rencontré un collègue égyptologue, John Gwyn Griffiths, un érudit Gallois qui était à l'époque étudiant-chercheur à Oxford. Tous les deux ont établi leur résidence dans le village de Pentre. Ils se sont mariés en 1939 et accolant le nom de son mari au sien, elle est devenu Käte Bosse-Griffiths. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, Käte Bosse-Griffiths et son mari ont mis en place le cercle Cadwgan dans leur maison à Pentre, une avant-garde intellectuelle et littéraire dont les membres du groupe comprenaient Pennar Davies et Rhydwen Williams. Parmi ces personnes parlant le gallois littéraire, Käte a découvert l'amour de la langue galloise. Durant la même période, en Allemagne, sa mère est morte à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration de femmes ; ses frères Günther et Fritz ont tous deux été emprisonnés, l'ordre de les tuer à la fin de la guerre n'a pas été effectué[4] ; sa sœur Dorothée a été emprisonnée six semaines, mais remise en liberté[4].

Carrière littéraire

Quand son mari est devenu maître de conférences à l'université de Swansea, Käte Bosse-Griffiths est employée au Swansea Museum, où elle allait devenir conservateur de l'archéologie, un poste qu'elle garde 25 ans.

Käte Bosse-Griffiths est aussi un auteur publié. Elle a écrit sur les mouvements pacifistes allemands dans Mudiadau Heddwch yn yr Almaen (1942) en langue galloise, alors que ses travaux académiques comprennent 1 955 documents de sa collection Amarna Studies and Other Collected Papers[5].

Les autres publications de K. Bosse-Griffiths inclus des dizaines d'articles sur des questions archéologiques. Sa production littéraire comprend des histoires et des romans dont Anesmwyth Hoen (1941), Fy Chwaer Efa a Storïau Eraill (1944), Mae'r Galon wrth y Llyw (1957) et Cariadau (1995).

Notes

  1. John Davies, Nigel Jenkins, Menna Baines and Peredur Lynch, The Welsh Academy Encyclopaedia of Wales, 2008, p. 337, (ISBN 9780708319536)
  2. Meic Stephens, « Obituary: Kate Bosse-Griffiths », The Independent, 1998-04-10. Consulté le 2009-12-27
  3. Allan B. Lloyd, Käte Bosse-Griffiths sur JSTOR
  4. a et b Käte Bosse-Griffiths, Teithiau'r Meddwl, Y Lolfa, 2004, p. 7-19
  5. Minnesota State University ; Käte Bosse-Griffiths

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Käte Bosse-Griffiths de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kate Bosse-Griffiths — (* 16. Juli 1910 in Wittenberg; † 4. April 1998 in Swansea, Wales; gebürtig Käthe Bosse) war eine deutsch walisische Ägyptologin und kymrische Schriftstellerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wissenschaftliche Laufbahn 2 Familie …   Deutsch Wikipedia

  • Käte Bosse-Griffiths — Infobox Writer name = Käte Bosse Griffiths imagesize = caption = birthname = Käte Bosse birthdate = 16 June 1910 birthplace = Wittenberg, Germany deathdate = 4 April 1998 deathplace = Swansea, Wales occupation = Curator subject = movement =… …   Wikipedia

  • Bosse (Begriffsklärung) — Bosse bezeichnet: Bosse, überstehendes Material in Bauwesen Bosse (Geologie) Bosse (Einheit), Schweizer Volumenmaß Bosse (Musiker), Künstlername von Axel Bosse (* 1980), deutscher Musiker Bossenwerk, Mauerwerk aus Steinquadern Bossieren,… …   Deutsch Wikipedia

  • Bosse — can refer to:People;Given name * Bosse Ringholm (b. 1942), Swedish politician;Surname * Abraham Bosse (c.1602–4 – 1676), French artist * Chris Bosse (b. ?), German architect * Harriet Bosse (1878 1961), Swedish actress * Henry Peter Bosse (1844… …   Wikipedia

  • Griffiths —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Albert Griffiths (1946 ), chanteur jamaïcain de reggae Albert Griffiths (1871 1927), boxeur australien plus connu sous le nom de Young… …   Wikipédia en Français

  • Käthe Bosse — Kate Bosse Griffiths (* 16. Juli 1910 in der Lutherstadt Wittenberg; † 4. April 1998 in Swansea, Wales; gebürtig Käthe Bosse) war eine deutsch walisische Ägyptologin und kymrische Schriftstellerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wissenschaftliche …   Deutsch Wikipedia

  • J. Gwyn Griffiths — Infobox Writer name = J. Gwyn Griffiths imagesize = caption = birthname = John Gwyn Griffiths birthdate = 7 December 1911 birthplace = Porth, Wales deathdate = 15 June 2004 deathplace = Swansea, Wales occupation = Professor subject = movement =… …   Wikipedia

  • Liste der Biografien/Bos–Bot — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Liste Söhne und Töchter von Wittenberg — Die Liste enthält Personen, die in Wittenberg geboren sind. Ob die Stadt zu ihrem späteren Wirkungskreis gehört, ist dabei unerheblich. Die Liste erhebt keinen Anspruch auf Vollständigkeit. Andere Persönlichkeiten mit Wittenberger Bezug, befinden …   Deutsch Wikipedia

  • Список египтологов — Список египтологов  список учёных профессионально занимавшихся и занимающихся египтологией. Дополнительно в списке указаны некоторые египтологи любители  писатели популяризаторы, а также путешественники и собиратели древностей XVIII XIX …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.