Jean Claude Lahaut


Jean Claude Lahaut
Jean Claude Lahaut

Jean Claude Lahaut est actuellement le Secrétaire Général du Conseil Européen de l'Industrie Chimique (CEFIC)[1]. Le CEFIC défend les intérêts de ses membres auprès des Institutions européennes tout au long du processus d'élaboration des normes pouvant les impacter. C'est en 2002 que Jean Claude Lahaut y entame sa collaboration en tant que "General Counsel". En 2004, s'ajoute à ses attributions la fonction d'"Executive Director Advocacy". En tant que tel, il participera activement à la défense des membres dans l'élaboration du projet d'Enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques mieux connu sous l'appellation REACH[2]. Depuis 2010, il porte un troisième chapeau de Secrétaire Général portant sur l'organisation des boards et des réunions.

Sommaire

Parcours académique

En 1971, il est diplômé de l'Université de Liège avec le titre de Docteur en droit. En 1972, il rejoint HEC-Paris pour effectuer un Master of Business Administration. Pendant son cursus parisien (1973), il a l'occasion de partir à Colorado Springs (aux USA) où il réalisera une étude sur le consumérisme (mouvement de Ralph Nader) dans laquelle il traite des liens existants entre le marketing et la consommation. A son retour, il publie les résultats de son étude dans le journal "Intermédiaire" sous le titre : "USA, les leçons du consumérisme".

A l'issue de ses études à Liège et parallèlement à son MBA, il occupera le poste d'assistant en Droit commercial à la Faculté de Droit de l'Université de Liège auprès du Professeur del Marmol. Il occupera cette fonction jusqu'en 1974.

Parcours professionnel

Cabinet Gol

En 1974, il rejoint le Cabinet de Jean Gol alors Secrétaire d'État à l'économie régionale Wallonne en charge des aides aux entreprises. Il y amène le projet de développement des aéroports régionaux au travers d'un rapport portant sur "le développement des lignes aériennes à Liège" qu'il avait rédigé en tant que Vice-Président de la jeune chambre économique de Liège (Voir "Autres domaines d'activité"). Avec Michel Foret, alors Conseiller et Secrétaire de Cabinet,il négocie avec la Sabena, l'ouverture de lignes aériennes au départ de Liège et à destination de Londres et Paris. Il poursuivra sa collaboration au Cabinet jusqu'en 1976.

FN Herstal

De 1976 à 1979, la FN Herstal s'adjoint ses services en tant que Corporate Planner. Il s'agit de développer une vision stratégique des différentes divisons de l'entreprise afin d'identifier les projets et les marchés qui pourraient se révéler intéressants à court et moyen terme. Il travaillera plus particulièrement sur la division "Moteurs", amenée à devenir Techspace Aero en 1992, ainsi que sur le développement de Browning dans les loisirs actifs.

Coppée - Lafarge

Les trois années passées dans le Corporate Planning à la FN Herstal n'auront été qu'un début dans ce domaine pour Jean CLaude Lahaut. En effet, en 1979 il rejoint l'entreprise belge Coppée, active dans l'ingénierie et les biotechnologies, pour y exercer cette fonction stratégique depuis le bureau décentralisé de Liège. En 1980, le groupe Lafarge (entreprise) rachète Coppée. S'en suit alors un déménagement de Liège vers Paris afin de travailler sur le planning stratégique du groupe. En 1983, il se spécialise dans la planification de la division plâtre et quitte Paris pour s'établir plus au Sud, à L'Isle-sur-la-Sorgue. La direction du groupe le charge en 1985 de réaliser un plan d'affaire pour un site d'exploitation de plâtre de l'Est Parisien afin d'y relancer l'activité. Le chiffre d'affaires de l'usine de Mériel s'en voit triplé et c'est alors que Jean Claude Lahaut quitte le domaine de la planification en se voyant proposer la direction des usines de plâtre industriel du groupe afin de développer l'activité au niveau mondial. Partageant son temps entre Liège où réside sa famille, Paris et L'Isle-sur-la-Sorgue, il exercera cette activité de management jusqu'en 1989 et qu'on lui propose un nouveau déménagement, mais vers l'Italie cette fois. Il décide à ce moment de quitter le groupe afin de relever un nouveau défi…

Solvay

Le groupe Solvay (entreprise) l'engage en 1989 pour diriger sa filiale allemande de Düphar, active dans la santé animale et couvrant l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. De 1989 à 1997, il multiplie par trois le chiffre d'affaires de la société. Le groupe Solvay (entreprise) décidant de revendre toute la division de la santé animale à une firme Américaine, Jean CLaude Lahaut rentre à Bruxelles pour exercer la fonction de responsable des "European Public Affairs" auprès des institutions Européennes. Il s'agira pour lui de défendre les intérêts du groupe en étroite collaboration avec le Conseil Européen des Fédérations de l'Industrie Chimique (CEFIC) qu'il rejoindra en 2002.

Autres domaines d'activité

Jeune chambre économique de Liège

Jean Claude Lahaut fut très actif au sein de la jeune chambre économique liégeoise de 1974 à 1978. D'abord Vice-Président, il se consacrera principalement au développement de l'idée d'une infrastructure aéroportuaire régionale. Ce développement débouchera sur un rapport qu'il portera sur la table du Secrétaire d'État à l'économie régionale Wallonne en charge des aides aux entreprises, Jean Gol et se traduira par des actions concrètes(Voir Parcours professionnel - Cabinet Gol). Prenant la présidence en 1976 et voulant mettre à profit l'expérience tirée de son MBA à HEC Paris, il organisera un congrès national ayant pour thème le City marketing ou l'art de promouvoir une ville comme on le fait pour tout produit. Une personnalité telle que Pierre Mauroy, alors Maire de Lille et futur Premier Minisitre, y prendra part comme orateur.

Études et expansion

Restant dans la mouvance de l'économie en cité ardente, il devient, en 1978, Conseiller Général de l'ASBL Etudes et expansion, qui se donne pour mission d'informer et de rapprocher les différents acteurs de la Région liégeoise, et de créer un cadre propice au développement d'une culture Entrepreneuriale et Sociétale[3]. Cette ASBL organise notamment des conférences et publie une revue éponyme. En 1980, la Province de Liège lance "le millénaire de la Principauté de Liège, regard vers l'avenir". C'est dans ce cadre que Jean Claude Lahaut organisera le Festival du Futur, dédié à l'avenir de la ville de Liège et qui rassemblera plus de 20000 visiteurs en un weekend. Une conférence de Herman Kahn, futurologue new-yorkais, sera suivie par une audience composée de plus de 1000 personnes. La collaboration active de Jean Claude Lahaut avec Etudes et expansion se terminera en 1981.

Eurogentec

En 1983, il co-fonde la société Eurogentec. Joseph Martial, alors Professeur à l'Université de Liège, revient des Etats-Unis avec un concept novateur en Europe mais qui a besoin, pour le développer, de l'inscrire dans une démarche d'entrepreneuriat. Il trouvera en Jean Claude Lahaut la personne qui convient pour lancer l'affaire.

HEC-École de gestion de l'Université de Liège

Depuis plus d'une quinzaine d'années maintenant, Jean Claude Lahaut officie à HEC-École de gestion de l'Université de Liège comme Maître de conférences en Management International. Il est également responsable scientifique de la mission HEC Entrepreneurs.

Publications et exposés

  • The interface between the Business World and EU Institutions[4], exposé donné pour HEC Paris le 3 février 2011.
  • Smarter regulation, A Manifesto of Cefic in favor of EU consistancy, 2010.

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Claude Lahaut de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Claude (Jura) — Pour les articles homonymes, voir Saint Claude. 46° 23′ 16″ N 5° 51′ 50″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-claude (jura) — Pour les articles homonymes, voir Saint Claude. Saint Claude Vue de Saint Claude Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Valfin-lès-Saint-Claude — Saint Claude (Jura) Pour les articles homonymes, voir Saint Claude. Saint Claude Vue de Saint Claude Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • List of Belgians — This is a list of notable Belgian people who either: *are or were Belgian citizens during at least one period of their life, *were born in Belgium or in the provinces of present day Belgium, but who were not or are not Belgian citizens (either… …   Wikipedia

  • Ensemble Théâtral Mobile — L’Ensemble Théâtral Mobile est une compagnie théâtrale belge, née après la fermeture du Théâtre du Parvis et dirigée par Marc Liebens. Elle est également connue sous l acronyme « ETM ». Cette compagnie a joué un rôle majeur dans le… …   Wikipédia en Français

  • Liste de militants wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Urbanisme à Reims — L histoire urbaine des villes est souvent parcellaire et reste la plupart du temps à écrire. Celle de la ville de Reims n échappe pas à la règle. Cependant depuis trente ans, les recherches en la matière existe notamment grâce au RHa (Reims… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Militants Wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des militants wallons — Liste de militants wallons La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Personnalités Politiques Wallonnes — Jules Bara Maurice Bologne François Bovesse Philippe Busquin Robert Collignon André Cools Michel Daerden Léon Degrelle Fernand Dehousse Jean Maurice Dehousse Jules Destrée Elio Di Rupo Jean Duvieusart André Flahaut Walthère Frère Orban Jean Gol… …   Wikipédia en Français