Jacques Fath


Jacques Fath

Jacques Fath, né à Maisons-Laffitte le 6 septembre 1912 et décédé à Paris le 13 novembre 1954, est un créateur de mode français considéré comme l'une des trois influences dominantes dans la haute couture d'après-guerre, les deux autres étant Christian Dior et Pierre Balmain[réf. nécessaire].

Carrière

Jacques est le fils d'André Fath, un agent d'assurances d'ascendance alsacienne et flamande, il est issu d'une famille douée pour la création. Ses arrière-grands-parents paternels, Caroline et Théodore-Georges Fath, étaient une illustratrice de mode et un écrivain, et son grand-père paternel, René-Maurice Fath, était un peintre paysagiste.

Fath présente sa première collection en 1937, travaillant dans un deux-pièces de la rue La Boétie. Le studio est ensuite déplacé rue François-Ier en 1940 avant de s'établir dans un troisième emplacement au 39, Avenue Pierre-Ier-de-Serbie en 1944. Parmi les mannequins il compte Lucie Daouphars (1922-1963), c'est-à-dire Lucky, une ancienne soudeuse qui devint finalement la principale mannequin de la maison Christian Dior.

Lui-même créateur autodidacte qui avait appris son art en étudiant les expositions des musées et les livres consacrés à la mode, Fath embaucha un certain nombre de jeunes créateurs comme assistants ou apprentis, dont certains créèrent ultérieurement leur propres maison, parmi lesquels Hubert de Givenchy, Guy Laroche, et Valentino Garavani.

Créateur populaire et à l'occasion innovant et connu pour habiller la « jeune Parisienne chic ». Sa collection 1950 fut appelée Collection Lys, et ses jupes étaient conçues pour ressembler à des fleurs. Pour le soir, il était un partisan des robes de velours. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Fath était connu pour ses jupes amples qu'il avait conçues pour permettre aux femmes de circuler à vélo en raison du rationnement. Ses clientes comprenaient Ava Gardner, Greta Garbo, et Rita Hayworth, qui porta une robe de Fath pour son mariage avec le Prince Ali Khan.

Références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Fath de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Fath — (born Maisons Lafitte, France, Sep 6, 1912 Paris, France, Nov 13, 1954) was a French fashion designer who was considered one of the three dominant influences on postwar haute couture, the others being Christian Dior and Pierre Balmain.CareerThe… …   Wikipedia

  • FATH (J.) — FATH JACQUES (1912 1954) Au delà des innovations qu’il a introduites dans la couture, Jacques Fath a marqué son temps par son rayonnement personnel, par l’éclat dont il s’entourait: au cours de sa brève carrière, il a proposé à ses contemporains… …   Encyclopédie Universelle

  • Fath, Jacques — (1912 1954)    Grouped with Pierre Balmain and Christian Dior as one of the top three designers in Paris during the 1950s, French born Fath began his company in 1937. It was this same year he designed his famous pencil skirt. He understood the… …   Historical Dictionary of the Fashion Industry

  • Fath — Fạth,   Jacques, französischer Modeschöpfer, * Vincennes (Département Val de Marne) 12. 9. 1912, ✝ Paris 13. 11. 1954; gründete 1937 in Paris sein Modehaus. 1948 entwarf er eine erste Prêt à porter Kollektion für die USA, wo seine Modelle… …   Universal-Lexikon

  • Mosquée Al-Fath — Présentation Culte Islam Type Mosquée Début de la construction …   Wikipédia en Français

  • Hopital Saint-Jacques de Besancon — Hôpital Saint Jacques de Besançon 47° 14′ 10″ N 6° 01′ 12″ E / 47.236238, 6.019993 …   Wikipédia en Français

  • Hôpital Saint-Jacques De Besançon — 47° 14′ 10″ N 6° 01′ 12″ E / 47.236238, 6.019993 …   Wikipédia en Français

  • Hôpital Saint-Jacques de Besançon — Présentation Période ou style Classique Type Hôpital Date de construction …   Wikipédia en Français

  • Hôpital saint-jacques de besançon — 47° 14′ 10″ N 6° 01′ 12″ E / 47.236238, 6.019993 …   Wikipédia en Français

  • Place Saint-Jacques (Besançon) — Place Saint Jacques L hopital Saint Jacques et une partie de la place Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.