Islam au Cambodge


Islam au Cambodge

L'Islam au Cambodge est la principale religion de la minorité chame (dont les membres sont aussi appelés les Khmers Islam ou Cambodgiens musulmans) et de malais vivant dans ce pays.

Ils étaient entre 150 000 et 200 000 avant 1975 et les persécutions khmères rouges. En 2009 leur estimation est de 236 000 personnes ce qui représente 1,6% de la population.

Structures

Les Chams ont leurs propres mosquées. En 1962 on comptait environ 100 mosquées dans le pays. A la fin du XIXe siècle, les musulmans au Cambodge forment une communauté unifiée sous l'autorité de quatre dignitaires religieux—mupti, tuk kalih, raja kalik, et tvan pake. Un conseil de notables dans les villages Chams comprenait un hakem et plusieurs katip, bilal, and labi.

Les quatre haut dignitaires et le hakem étaient exemptés d'impôts et ils étaient invités à prendre part aux principales cérémonies à la cour du roi. Quand le Cambodge devient indépendant la communauté musulmane a été placée sous le contrôle d'un conseil de cinq personnes qui servait d'ambassadeur.

Un Hakem est à la tête de chaque communauté musulmane avec un iman qui dirige les prières et un bilal qui appelle à la prière.

Chaque année quelques Chams vont étudier le Coran à Kelatan en Malaisie quelques-uns vont à La Mecque. Dans les années 1950 on estime que 7% des Chams avaient fait le pèlerinage et pouvaient porter le fez ou le ruban en signe d'accomplissement.

Souvent les Chams associent des pratiques pré-islamiques, un peu comme leurs frères séparés du Viêt-Nam. Les religieux dignitaires s'habillent en blanc et se rasent entièrement la tête. Les Chams croient souvent en la magie et à la sorcellerie et ils attachent une grande importance en l'absorption des boissons magiques qui éviteraient les maladies ou la mort soudaine. Souvent ils n'ont que peu d'intérêt pour le pèlerinage ou les cinq prières journalières. Les Chams orthodoxes ont une vision plus conformiste de par leurs relations avec les malais avec qui des mariages ont souvent lieu.

Des conflits entre les traditionalistes et les orthodoxes se sont développés entre 1954 et 1975, parfois chacun pouvait avoir sa propre mosquée.

Persécutions

Selon les sources Chams, 132 mosquées ont été détruites pendant la période khmère rouge, d'autres ont été désaffectées et de nombreux musulmans ont été interdits de culte. Plus tard avec l'invasion du Viêt Nam l'Islam a eu les mêmes droits que le Bouddhisme. Environ 185 000 Chams vivaient au Cambodge au milieu des années 1980. Début 1988, il y avait six mosquées à Phnom Penh. Les dignitaires musulmans étaient soigneusement choisis, seulement 20 sur les 113 ont survécu la période khmère rouge.

Aujourd'hui

Des aides financières viennent des états du golfe; les influences viennent avec. Avant l'arrivée de ces capitaux les musulmans se mélangeaient facilement avec les autres khmers. Mais maintenant de plus en plus de musulmanes portent un foulard, ce qui était presque inconnu auparavant. Les hommes aiment porter le couvre-chef comme pour marquer leur différence. Déjà séparées par la nourriture les communautés tendent à s'éloigner.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Islam au Cambodge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CAMBODGE — Plaine et hautes terres, lacs, fleuves et forêts, la nature impose au Cambodge cette distinction. Et le mythe accuse cette division entre le Cambodge de l’eau et le Cambodge des montagnes. Le Cambodge (Cambodge vient du sanskrit Kambuja : «nés de …   Encyclopédie Universelle

  • Islam en Europe — Islam en Europe[1]      <1% (Biélorussie, Estonie, Finlande, Hongrie …   Wikipédia en Français

  • Islam en Indonésie — Bas relief de la mosquée de Mantingan près de Jepara (côte nord de Java) représentant un éléphant à partir de motifs floraux Sous le régime de Soeharto, l islam faisait partie des cinq religions officiellement reconnues parmi lesquelles les… …   Wikipédia en Français

  • Islam en Chine — La mosquée de Huaisheng est une des plus anciennes mosquées du monde. Elle a été construite par le compagnon de Mahomet, Sa d ibn Abi Waqqas. L islam en Chine est riche de son passé et de son héritage. L histoire musulmane en Chine est des plus… …   Wikipédia en Français

  • Islam au Bhoutan — L islam est une religion minoritaire au Bhoutan. Populations Selon le site adherents.com, les musulmans représenteraient 5% de la population totale du Bhoutan[1]. En 2009, le Pew Research Center a estimé à 7000 le nombre de musulmans dans le… …   Wikipédia en Français

  • Cambodge — ព្រះរាជាណាចក្រកម្ពុជា (km) Preăh Réachéanachâkr Kâmpŭchea (km) Royaum …   Wikipédia en Français

  • Islam — Pour les articles homonymes, voir Islam (homonymie).  Ne pas confondre l islam (et l adjectif islamique) avec l islamisme (et l adjectif islamiste) …   Wikipédia en Français

  • Islam aux États-Unis — De gauche à droite et de haut en bas : Malcom X, Keith Ellison, André Carson, Zalmay Khalilzad, Siraj Wahhaj, Jermaine Jackson, Noor de Jordanie, Dave Chappelle, Kareem Abdul Jabbar, Rasheed Wallace, Shaquille O Neal, Mohamed Ali, Mike …   Wikipédia en Français

  • Islam au Japon — Une mosquée à Tokyo L histoire de l islam au Japon est relativement brève par rapport à la présence de longue date d autres religions. Les documents historiques décrivant un contact entre l islam et le Japon avant l ouverture du pays en 1853 sont …   Wikipédia en Français

  • Islam au Maroc — Mosquée Hassan II, Casablanca L islam est la religion d État et la plus pratiquée au Maroc. Elle représente 98,7% de la population marocaine[1]. Somma …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.