Inspecteur général des Manufactures


Inspecteur général des Manufactures

Le corps de l'inspection générales des manufactures fut créé en 1669, quelques années après la création de nombreuses manufactures, alors que des difficultés et des incohérences dans la gestion d'une partie d'entre elles apparurent, les intérêts de leurs propriétaires divergeant de celle de la nation.

Cette décision s'inscrit dans la continuité du Code Michau de 1629, selon l'historien Michel Vergé-Franceschi, qui avait déjà créé des contrôleurs-visiteurs-marqueurs, mais en le renforçant, par une "avalanche de réglementation", "Colbert s'acharnant lui à lutter contre les malfaçons", car "il faut des objets de qualité susceptibles de chasser les produits étrangers du marché national"[1].

L'édit du 17 février 1671, expédié à tous les maires et échevins de France, prévoit que "les étoffes manufacturées en France qui seraient défectueuses et non-conforme aux règlements seront exposées sur un poteau de la hauteur de neuf pieds, avec un écriteau contenant le nom et surnom du marchand ou de l'ouvrier trouvé en faute", puis "coupées, déchirées, brûlées ou confisquées".

Après un blâme en cas de récidive, à la troisième infraction, l'ouvrier ou le marchand est puni de deux heures de carcan.

Notes et références

  1. Colbert, la politique du bon sens, Michel Vergé-Franceschi, Petite Bibliothèque Payot (2003), page 347

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Inspecteur général des Manufactures de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inspecteur — inspecteur, trice [ ɛ̃spɛktɶr, tris ] n. • 1611; « celui qui scrute » 1406; lat. inspector ♦ Agent d un service public ou privé qui est chargé de surveiller, de contrôler le fonctionnement d une administration, d une entreprise, de veiller à l… …   Encyclopédie Universelle

  • inspecteur — inspecteur, trice (in spè kteur, tri s ) s. m. et f. Celui ou celle dont la fonction est d inspecter, de surveiller quelque chose. Inspecteur aux revues. •   Dans les manufactures libres, l intérêt du commerçant suffit pour qu il veille à la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Général Percin — Alexandre Percin Alexandre Percin Naissance 1846 Origine  France Service 1865 Conflits …   Wikipédia en Français

  • Compagnie des mines de Montrelais — La Compagnie des mines de Montrelais est une société minière d exploitation de charbon dont l activité débuta en 1757. Histoire Située en Loire Atlantique, la Compagnie des mines de Montrelais fut l une des premières mines de charbon françaises,… …   Wikipédia en Français

  • Histoire des foires de Châlus — Article principal : Châlus. Petite capitale d une terre d élevages, spécialisés, selon les époques, dans les chevaux, les bovins et les ovins, Châlus fut de temps immémoriaux le lieu de foires et de marchés de grande renommée, qui furent un… …   Wikipédia en Français

  • Societe d'Agriculture, de Commerce et des Arts de Bretagne — Société d Agriculture, de Commerce et des Arts de Bretagne La Société d Agriculture, de Commerce et des Arts des États de Bretagne, créée officiellement en 1757, fut la première société de ce genre en France. Jean Gabriel Montaudoin de la Touche …   Wikipédia en Français

  • Société d'Agriculture, de Commerce et des Arts de Bretagne — La Société d Agriculture, de Commerce et des Arts des États de Bretagne, créée officiellement en 1757, fut la première société de ce genre en France. Jean Gabriel Montaudoin de la Touche, important négociant et armateur de Nantes, en fut l… …   Wikipédia en Français

  • Société d'agriculture, de commerce et des arts de bretagne — La Société d Agriculture, de Commerce et des Arts des États de Bretagne, créée officiellement en 1757, fut la première société de ce genre en France. Jean Gabriel Montaudoin de la Touche, important négociant et armateur de Nantes, en fut l… …   Wikipédia en Français

  • Société d'agriculture, de commerce et des arts de Bretagne — La Société d agriculture, de commerce et des arts des États de Bretagne, créée officiellement en 1757, fut la première société de ce genre en France. Jean Gabriel Montaudoin de la Touche, important négociant et armateur de Nantes, en fut l… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des chevaliers de l'Empire — Article principal : Armorial du Premier Empire. Cet article présente et décrit les armoiries des chevaliers sous le Premier Empire. Les armoiries inventoriées sur cette page respectent le système héraldique napoléonien. Lorsque ce n est pas… …   Wikipédia en Français