Hôtel de ville de Vannes


Hôtel de ville de Vannes
Hôtel de Ville de Vannes
Hôtel de Ville de Vannes.jpg
Présentation
Période ou style Néo-Renaissance
Type Hôtel de Ville
Architecte Armand Charrier
Date de construction 1880 - 1886
Dimensions Hauteur : 36 mètres
Protection  Classé MH (1992)
Géographie
Pays France
Localité Vannes
Coordonnées 47° 39′ 30″ N 2° 45′ 39″ W / 47.658333, -2.76091147° 39′ 30″ Nord
       2° 45′ 39″ Ouest
/ 47.658333, -2.760911
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Hôtel de Ville de Vannes

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Hôtel de Ville de Vannes

Géolocalisation sur la carte : Vannes

(Voir situation sur carte : Vannes)
Hôtel de Ville de Vannes

L'hôtel de Ville de Vannes est construit entre 1880 et 1886 par l'architecte Charrier. L'édifice monumental, démesurément grand par rapport à la place du marché (actuelle place Maurice Marchais), est destiné à refléter les vertus républicaines et l'autorité municipale.Ce monument fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 2 décembre 1992[1].

Sommaire

Historique

Construction

Ancienne mairie de Vannes

Remplaçant une mairie ancienne et en mauvais état, l'Hôtel de Ville de Vannes est un projet du maire républicain Émile Burgault qui en 1847 établit les premiers fondements. Les premières mentions d'un projet de construction dans les registres des délibérations remontent à 1861. Bien qu'une commission soit créée dans le but d'établir les bases de ce projet, celui-ci sera rapidement mit en veille à cause d'autres priorités plus importantes.

Dix-sept ans plus tard, le 12 août 1878, le Conseil municipal de Vannes fixe l'emplacement de l'Hôtel de Ville sur la place Napoléon, actuelle place Maurice Marchais. Cet édifice voulu par les républicains après leur victoire sur les monarchistes en 1878 est le triomphe des idées républicaines. La construction de l'Hôtel de Ville dont la première pierre fut posée le 12 décembre 1880, s'étalera sur près de six ans. Estimé à 410 937,90 Francs en juin 1880, le coût s'élèvera finalement à 793 628 Francs. Le coût élevé du projet est une des raisons de la victoire des monarchistes aux municipales de 1888, ceux-ci avaient dénoncé la folie Burgault mais visaient en réalité la République.

Bâti sur les plans de l'architecte vannetais Armand Charrier, l'Hôtel de Ville de style Renaissance italienne est une copie, à l'échelle de Vannes, de l'Hôtel de ville de Paris. Le monument est encadré par deux pavillons. Sa façade principale s'orne d'un frontispice comportant une horloge, et, au fronton, le blason de la ville. Un grand campanile à carillon le surmonte, rappel du beffroi d'autrefois. La façade est particulièrement travaillée : grands pilastres des pavillons et colonnes engagées, à chapiteaux corinthiens, frontons alternativement triangulaires et cintrés, cartouches et bustes, supports du frontispice, volutes.

L'Hôtel de Ville est inauguré le 11 juillet 1886 par le ministre des Postes Félix Granet entouré par Émile Burgault, le maire de l’époque, ainsi que sous-secrétaire d’État à l’Intérieur, Jean Bernard du Doubs, ainsi que de personnalités locales[2].

Campagne de restauration

En juin 2010, le clocheton de l'hôtel de ville est séparé du reste du campanile afin de subir des réparations devenues nécessaires suite à la dégradation progressive que subit l'édifice depuis sa construction. Cette campagne a également pour objet la restauration de la toiture : corps central et campanile, aile sud et aile nord, éléments décoratifs en zinc et cheminées. D'une durée initiale de quatre années, la restauration partielle de l'hôtel de ville est estimée à 3 millions d'euros.

Administration

Article détaillé : Liste des maires de Vannes.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hôtel de ville de Vannes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vannes — Pour les articles homonymes, voir Vanne (homonymie). 47° 39′ 21″ N 2° 45′ 37″ W …   Wikipédia en Français

  • Hôtel Lagorce — Le château de l Hermine et ses jardins Nom local Château de l Hermine Période ou style Néoclassique Début construction 1785 Destination initiale …   Wikipédia en Français

  • Ville lumière — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Vannes — Not to be confused with Vennes. Vannes Gwened Montage of Vannes …   Wikipedia

  • Ville de Genève — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Ville de geneve — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Ville de genève — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Vannes — Antiquité Vannes dans l Antiquité Vénètes Guerre des Vénètes …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de Vannes — La commune française de Vannes, dans le Morbihan (Bretagne) compte au total 281 monuments classés ou inscrits à l inventaire des monuments historiques. 37 d entre eux sont des monuments immobiliers (soit 4.1 % des monuments historiques… …   Wikipédia en Français

  • Liste des maires de Vannes — Maire de Vannes Titulaire actuel David Robo depuis le …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.