Harmonie Royale des Sapeurs-pompiers d'Athus

Harmonie Royale des Sapeurs-pompiers d'Athus

L'Harmonire Royale des Sapeurs-Pompiers d'Athus est actuellement composée d'une quarantaine de musiciens qui se retrouvent lors de leurs répétitions et diverses activités.

Historique de la société

En 1872, un arrêté royal crée le premier corps de sapeurs-pompiers volontaires pour la circonscription Athus - Aubange - Longeau. Ce corps est placé sous les ordres du lieutenant-commandant Joseph Michaëlis. Parmi les premiers pionniers figurent des noms bien de chez nous : Michel, Thill, Theisen, Zoller, Bayenet, Cordonnier, Brosius et Weiland.

Les exercices avaient lieu le dimanche. Après ceux-ci, les sapeurs se réunissaient au café Bodson (l'actuelle pharmacie Stévenot).

Quelques sapeurs avaient de sommaires connaissances musicales. Pour agrémenter les sorties et les soirées de manœuvres, ils décidèrent de créer un corps de musique.

Les premières répétitions eurent lieu dans une annexe de la boulangerie de M. Nicolas Arend (rue J.B. Arend). D'autres bâtiments furent successivement occupés par les musiciens. Ils décidèrent de se fixer définitivement dans leur locaux du patro Saint-Louis, à la rue Houillon.

Dates importantes pour l'harmonie

En 1875, l'Harmonie fit l'acquisition d'un drapeau qui fut inauguré le dimanche de la fête locale. Le premier porte-drapeau fut M. Léopold Molitor.

En 1905, après un moment de flottement, M. le docteur Michel-Victor Koerperich, M. le curé Eischer et l'abbé Becker réanimèrent la musique.

En 1923, une partie des musiciens se séparèrent de l'Harmonie pour former "L'Indépendante".

Le 22 juin 1925, la société de musique obtint le titre de "ROYALE".

À partir de 1963, l'Harmonie subit un "lifting" : achat d'un nouveau drapeau et nouveaux uniformes.

En 1965, nous assistons à une véritable "révolution". En effet, des jeunes filles prirent place parmi les musiciens. Personne ne s'en plaignit.... bien au contraire !

À partir de 1969, avec l'accord du curé de l'époque et des dirigeants de l'A.S.B.L. des Oeuvres Paroissiales, l'équipe dirigeante de la société s'est attelée à la rénovation et à la modernisation des locaux du patronage. Des travaux furent réalisés durant les cinq années suivantes : adduction d'eau, raccordement aux égouts, toilettes, création d'une salle de réunion, nouveaux plafonds, revêtement de sol et peinture.

En 1983, grâce à l'appui de l'Administration Communale, une section de l'école de musique d'Arlon est ouverte à Athus. Grâce à cette initiative, les candidats jeunes musiciens reçoivent une formation excellente, tant en solfège qu'en cours d'instruments. Ces cours de l'école de musique ont eu un effet bénéfique sur le recrutement au sein de l'Harmonie et la qualité des exécutions. Le nombre de places étant limité, certain musiciens ont pu se rendre à l'école de musique de Pétange qui les accueille bien volontiers.

A l'occasion de son 125e anniversaire, en 2000, l'Harmonie a eu la chance de pouvoir accueillir la Musique Royale de la Force Aérienne Belge, sous la direction d'Alain Crépin. Un inoubliable souvenir pour tous les membres de la société athusienne puisqu'ils ont pu se joindre aux musiciens professionnels pour interpréter quelques morceaux.

En 2008, l'Harmonie a présenté le concours de classement organisé par la Fédération Musicale du Luxembourg Belge à Libramont. Elle y a obtenu la note de 88% en première division.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Harmonie Royale des Sapeurs-pompiers d'Athus de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Athus — Le terminal à containers …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»