Stade des Éperons d'or


Stade des Éperons d'or
Stade des Éperons d'or
Généralités
Nom complet Guldensporenstadion
Coordonnées 50° 49′ 49″ N 3° 14′ 55″ E / 50.83027778, 3.24861111150° 49′ 49″ Nord
       3° 14′ 55″ Est
/ 50.83027778, 3.248611111
  
Construction et ouverture
Début construction 10 mai 1946
Ouverture 17 août 1947
Architecte Maurice Delahousse
Rénovation 1988
2008
Utilisation
Clubs résidents KV Courtrai
Propriétaire Ville de Courtrai
Équipement
Surface naturelle
Capacité 9 399
Tribunes Tribune 1 (latérale) : 1 402 places assises + 334 business-seats + 10 loges VIP (146 places)
Tribune 2 (goal) : 3 650 places debout
Tribune 3 (latérale) : 1 667 places assises
Tribune 4 (goal) : 2 200 places assises

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Stade des Éperons d'or

Le Stade des Éperons d'or (en néerlandais Guldensporenstadion), est un stade de football situé dans la ville de Courtrai, en Belgique. Le nom du stade est un hommage à la victoire flamande lors de la Bataille des Éperons d'or en 1302. Il héberge le club du KV Courtrai, évoluant en première division belge.

Sommaire

Histoire

Peu après la Seconde Guerre mondiale, les autorités communales courtraisiennes décident de détruire la vieille tribune qui borde le terrain du club, et d'y construire un véritable stade. À cette époque, il est très difficile de réunir les fonds pour entreprendre de grands travaux ou trouver les matières premières nécessaires, et la commune doit s'appuyer sur des dons et du travail bénévole de certains ouvriers et entrepreneurs. L'architecte Maurice Delahousse, du bureau Stabilis NV, dessine les plans du stade. La société des frères Vanhee est ensuite désignée pour sa réalisation. Les travaux durent environ quinze mois, et le stade est inauguré le 17 août 1947. Le coût de construction est d'environ 2 000 000 de francs belges, soit 50 000 €, une somme énorme à l'époque[1].

En janvier 1988, la salle de spectacle bordant le terrain est démolie pour être remplacée par une nouvelle tribune. Cette décision fait suite au drame du Heysel, depuis lequel l'UEFA a relevé les normes de sécurité dans les stades de football. Le 17 août 1988, la nouvelle tribune est terminée, et les travaux de rénovation des trois autres débutent, pour se terminer dans l'année. Le coût total de la remise à neuf du stade est d'environ 72 millions de francs belges (1 800 000 €), partagé entre la ville de Courtrai (55 millions) et le club (17 millions). Suite à ces travaux, la capacité du stade est portée à 15 000 places[1].

Durant les années qui suivent, le nombre de places disponibles est réduit. Une tribune installée derrière un goal (« côté cour ») doit être fermée en raison du cancer du béton qui la touche, amenant la capacité totale du stade à seulement 6 896 places. Elle n'est rénovée qu'en 2008, lorsque le KV Courtrai remonte en Jupiler Pro League. Le stade comporte actuellement 9 399 places, dont 5 749 assises[1].

Annexes

Notes

Références

Sources et liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stade des Éperons d'or de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stade Daknam — Le stade Daknam le 20 juillet 2011 Généralités Noms précédents Het Stedelijk Stadion Nom complet Daknamstadion …   Wikipédia en Français

  • Stade de Sclessin — Stade Maurice Dufrasne UEFA …   Wikipédia en Français

  • Stade olympique d'Anvers — Généralités Surnom Het Kiel, Kielstadion Adresse Anvers, Belgique Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Jan Breydel — UEFA …   Wikipédia en Français

  • Stade Den Dreef — Généralités Noms précédents Leuvens Sportcentrum Nom complet Den Dreef Stadion Adresse Avenue Cardinal Mercier, 46 3000 Louvain …   Wikipédia en Français

  • Stade Constant Vanden Stock — Constant Vanden Stockstadion UEFA …   Wikipédia en Français

  • Stade Arc-en-ciel — Généralités Surnom Le Gaverbeek Nom complet Stade Arc en Ciel Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Herman Vanderpoorten — La tribune principale Généralités Surnom Lisp, Lisperstadion Nom complet Stade Herman Vanderpoorten …   Wikipédia en Français

  • Stade Charles Tondreau — Généralités Adresse Mons (Hainaut) Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Argos Achter de Kazerne — Généralités Noms précédents Achter de Kazerne Scarletstadion Veoliastadion Achter de Kazerne Adresse Malines (Belgique) Coordonnées …   Wikipédia en Français