Groeningemuseum


Groeningemuseum
Groeningemuseum
Informations géographiques
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Ville Bruges
Adresse Dijver 12/16, B-8000 Bruges
Coordonnées 51° 12′ 19″ N 3° 13′ 35″ E / 51.2053, 3.2263951° 12′ 19″ Nord
       3° 13′ 35″ Est
/ 51.2053, 3.22639
  
Informations générales
Date d’inauguration 1930
Collections Beaux-Arts du XVe au XXe siècles
Informations visiteurs
Site web www.brugge.be

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Groeningemuseum

Le Groeningemuseum (Musée Groeninge en français) est un musée abritant une importante collection de primitifs flamands situé à Bruges en Belgique. La fondation de la collection date de la création de l'Académie communale des Beaux-Arts au début du XVIIIe siècle. Construite en 1929-1930, puis agrandie en 1994, sur les plans de Joseph Viérin, la galerie a fait l'objet d'une importante rénovation en 2002-2003.

La section des maîtres anciens, avec les primitifs flamands du XVe siècle et les maniéristes du XVIe siècle, constitue le cœur de la collection.

Le musée conserve également des œuvres contemporaines relevant de l'expressionnisme et du surréalisme belges.

Sommaire

Collections

Primitifs flamands

  • Gérard David, le diptyque du Jugement de Cambyse, (1498), huile sur bois, 183,5 x 318,5 cm, Salle des échevins de l'hôtel de ville de Bruges; le triptyque du Baptême du Christ, début du XVIe siècle, huile sur bois, provient de l'église Saint-Basile, Bruges;
  • Hans Memling, Triptyque Moreel, (1484), huile sur bois, 121,1 x 153,4 cm (panneau central), 120,7 x 69 cm et 121 x 68,6 cm 'volets, retable provenant de l'église Saint-Jacques, Bruges ;
  • Jérôme Bosch, Triptyque du jugement dernier ;
  • Jan van Eyck, La Vierge au chanoine Joris Van der Paele, (1436), huile sur bois, 133 x 107 cm, provient de l'ancienne cathédrale saint-Donatien ; Portrait de Marguerite van Eyck, huile sur bois, 32,6 x 25,8 cm ;
  • Hugo van der Goes, La Mort de la Vierge, (v.1481), huile sur bois, 147,8 x 122,5 cm ;
  • Maître de la Légende de sainte Ursule, Légende de sainte Ursule.
  • Petrus Christus, Isabelle de Portugal et saint Élisabeth, (v.1457-1460), huile sur bois, 59 x 33 cm.

Renaissance

  • Jan Provoost, Crucifixion, (v. 1500), huile sur bois, 117 x 172,5 cm ; Le Jugement dernier, (1525), huile sur bois, 145 x 169 cm, provient de l'hôtel de ville de Bruges
  • Lancelot Blondeel, Saint Luc peignant la Vierge, (1545), huile sur toile, 144,5 x 103 cm ;
  • Adrien Ysenbrandt, Portrait de Paulus de Nigro, (1518), huile sur bois, 34,5 x 27,5 cm ;
  • Ambrosius Benson, Marie Madeleine, huile sur bois, 69,5 x 55,5 cm ; Le repos pendant la fuit en Égypte, huile sur bois, 103 x 65 cm ;
  • Pieter Pourbus, Le Jugement dernier, (1551), huile sur bois, 228,5 x 181 cm, provient du Palais du Franc de Bruges ;
  • Antoon Claeissens, Mars, entouré des Arts libéraux, triomphant de l'Ignorance, (1605), huile sur toile, 197,5 x 279 cm ;
  • Jan Sanders van Hemessen ;
  • Cornelis van Cleve ;
  • Adriaan Key, Portrait d'un homme, (1580), huile sur bois, 79 x 61,5 cm ;

XVIIe siècle

  • Jacob van Oost le Vieux, Portait d'une famille de Bruges, 1645), huile sur toile, 150,5 x 255,5 cm ; Portrait d'un théologien et de son secrétaire(1668), huile sur toile, 116 x 222 cm ;
  • Nicolaas Maes, Portrait de quatre enfants, (1657), huile sur toile, 150 x 112 cm ;

XVIIIe siècle

  • Jan Antoon Garemijn, Le Goûter, (1778), huile sur toile, 59 x 93,5 cm ; La Place du Pandreitje à Bruges, (1778), huile sur toile, 79,5 x 108,5 cm ;

Néoclassicisme

  • Joseph-Benoît Suvée, Portrait de Jean Rameau (v. 1793) ;
  • Jozef Frans Ducq ;
  • Frans Josef Kinsoen, La Mort de l'épouse de Bélisaire, (v.1817), huile sur toile, 258 x 217 cm ;
  • Joseph-Denis Odevaere, Portrait de François Wynckelman, François van der Donckt et Joseph Odevaere, (1805) ; Lord Byron sur son lit de mort (1826) ; Portrait d'homme avec sa fille et son chien (1814) ;
  • Albert Grégorius, Portrait du comte Charles Antoine Chasset, 1813.

Romantisme

  • Edmond van Hove,

Expressionnisme belge

  • George Minne, Trois Saintes Femmes auprès du tombeau, (1896), bronze, 59,4 cm ;
  • Albert Servaes ;
  • Gustave van de Woestijne, La Dernière Cène, (1927), huile sur toile, 395 x 300 cm ;
  • Constant Permeke ; Le Mangeur de bouillie, (1922), huile sur toile, 153 x 170 cm ;
  • Gustave de Smet, le Repas, (1931), huile sur toile, 135 x 120 cm ;
  • Gustave de Smet, Le Grand Tir forain, (1923), huile sur toile, 134 x 155 cm ;
  • Frits van den Berghe, Les Amoureux au village, (1925), huile sur toile, 96,5 x 120 cm ;

Surréalisme

  • René Magritte, L'Attentat, (1932), huile sur toile, 70 x 100 cm.
  • Paul Delvaux, Sérénité, (1970), panneau, 122 x 152 cm, peint spécialement pour le musée.
  • Paul Delvaux, Le Lever, (1930), huile sur toile, 121,5 x 160 cm.

Expositions

  • Van Eyck à Dürer, du 29 octobre 2010 au 30 janvier 2011.

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Groeningemuseum de Wikipédia en français (auteurs)