Gouvernement de Wilna


Gouvernement de Wilna
Carte du gouvernement de Wilna en 1897

Le gouvernement de Wilna, ou Vilna (en russe : виленская губерния), était une entité territoriale de l'Empire russe. Il formait avec les gouvernements de Kovno, Grodno, Minsk, Moguilev et de Vitebsk, le territoire du nord-ouest (Severo-zapadny kraï). Sa capitale était Wilna, l'actuelle Vilnius (l'ancienne Wilno, en polonais).

Sommaire

Historique

Partitions de la Pologne

Ce territoire fut formé en 1795 au troisième partage de la Pologne (entre la Russie, la Prusse et l'Autriche), celui-ci en étant intégré à l'Empire russe. Il comportait les terres de Lituanie polonaise et de l'ouest de la Russie blanche.

Le gouvernement de Wilna est constitué d'abord des ouyezds de Braslaw, de Wilna, de Wilkomir, de Zawilia, de Kowno (l'actuelle Kaunas), d'Oszmiana, de Rosiene (Rossieny en russe), de Telsze (Telchiaï en russe), de Troki, d'Upita et de Chavli (ancienne Schaulen de l'Ordre livonien et Szawle polonaise). En décembre 1796, l'empereur Paul Ier le fusionne avec le gouvernement de Slonim et nomme l'ensemble gouvernement de Lithuanie, avec toujours Wilna comme capitale provinciale.

Alexandre Ier, par oukaze du 9 septembre 1801, partage ce gouvernement en deux: le gouvernement de Lithuanie-Wilna et le gouvernement de Lithuanie-Grodno. Nicolas Ier fait ôter Lithuanie de leur appellation trente ans plus tard, en 1840.

L'ouyezd de Braslaw laisse la place à l'ouyezd de Novoalexandrovsk en 1806 et celui d'Upita rempacé par celui de Poniewiez (Ponovej en russe). En 1842, celui de Zawilia est reemplacé par Swietciany (Svetzany en russe). Un an plus tard, une partie de son territoire est intégré à celui de Kowno. Ne restent alors que les ouyezds de Wilna, d'Oszmiana, de Swietciany et de Troki, tandis qu'y entrent ceux de Lida, qui était dans le gouvernement de Grodno, de Wilejka et de Dzisna (Disna en russe) qui étaient dans le gouvernement de Minsk. Le gouverneur général siège à Wilna.

L'occupation allemande de 1915 bouleverse les limites du territoire.

Tous ses territoires sont partagés en 1920 entre les territoires de la nouvelle Pologne, de la Lituanie et de la république socialiste soviétique de Biélorussie.

Population

Au recensement de 1897, la population du gouvernement s'élevait à 1 561 713 habitants, qui se répartissaient de la manière suivante :

  • Ouïezd de Wiljeka (ou Vileïka en russe), 208 013 habitants, dont 3 560 à Wilejka
  • Ouïezd de Wilna, 363 313 habitants, dont 154 532 à Wilna
  • Ouïezd de Dzina (ou Disna en russe), 204 923 habitants, dont 6 758 à Dzina
  • Ouïezd de Lida, 205 767 habitants, dont 9 323 à Lida
  • Ouïezd d'Oszmiana, (ou Ochmiany en russe), 233 559 habitants, dont 7 214 à Oszmiana
  • Ouïezd de Swietciany (ou Svetzany en russe), 172 231 habitants, dont 6 025 à Swietciany
  • Ouïezd de Troki, 203 401 habitants, dont 3 240 à Troki.

La population urbaine regroupait 198 000 habitants environ, soit 12,7 pour cent. Sur le plan religieux, les catholiques représentaient 59 pour cent et les orthodoxes 26 pour cent de la population. Le gouvernement de Wilna comptait également des juifs ashkénazes et quelques petites minorités protestantes.

Les nationalités de ces sujets de l'Empire se répartissaient ainsi :

  • Biélorusses : 56,1 %
  • Lithuaniens : 17,6 %
  • Juifs : 12,7 %
  • Polonais : 8,2 %
  • Grands-Russes (selon la dénomination de l'époque) : 4,9 %
  • Autres: 0,5 % (surtout des germano-baltes)
  • et dans les ouïezds :
    • Dzina/Disna : Biélorusses 81,1 %, Juifs 10,1 %, Grands-Russes 5,9 %, Polonais 2,4 %
    • Lida : Biélorusses 73,2 %, Juifs 12 %, Lithuaniens 8,7 %, Polonais 4,7 %, Grands-Russes 1,2 %
    • Oszmiana/Ochmiany : Biélorusses 80 %, Juifs 12,1 %, Grands-Russes 2,3 %, Polonais 1,7 %
    • Swietciany/Svetzany : Biélorusses 47,5 %, Lithuaniens 33,8 %, Juifs 7,1 %, Polonais 6 %, Grands-Russes 5,4 %
    • Troki : Lithuaniens 58,1 %, Biélorusses 15,7 %, Polonais 11,3 %, Juifs 9,5 %, Grands-Russes 4,6 %
    • Wilejka/Vileïka : Biélorusses 86,9 %, Juifs 9,5 %, Polonais 2,5 %
    • Wilno/Wilna : Biélorusses 25,8 %, Juifs 21,3 %, Lithuaniens 20,9 %, Polonais 20,9 %, Grands-Russes 10,4 %

Gouverneurs Généraux à Wilna

Source



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gouvernement de Wilna de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wilna [1] — Wilna, litauisch russ. Gouvernement, von den Gouvernements Kowno, Witebsk, Minsk, Grodno und Suwalki umschlossen (s. Karte »Westrußland« beim Artikel »Polen«), umfaßt (nach Strelbitski) 42,529,6 qkm (772,4 QM.). Die Oberfläche bildet eine sandige …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Wilna — (Wilno), 1) Gouvernement im Europäischen Rußland, zu Westrußland gehörig, früher Theil von Lithauen; grenzt aus Baltische Meer, Preußen, Polen u. an die Gouvernements Kowno, Grodno, Minsk u. Witebsk; 767,7 QM.; Boden schwach hügelig, sehr waldig… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Wilna — Wilna, Gouvernement im nordwestl. Teil des Europ. Rußlands, zwischen Njemen und Düna, Wellenland, waldig, 42.530 qkm, 1.591.207 E. (meist Weißrussen und Litauer). – Das Generalgouv. W. umfaßt die Gouv. W., Grodno und Kowno. – Die Hauptstadt W.,… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Gouvernement Kowno — Wappen des Gouvernements Das Gouvernement Kowno (russisch Ковенская губерния/Kowenskaja gubernija) war eine Verwaltungseinheit des …   Deutsch Wikipedia

  • Gouvernement Minsk — Wappen des Gouvernements …   Deutsch Wikipedia

  • Gouvernement Kurland — Wappen des Gouvernements Das Gouvernement Kurland (russisch Курляндская губерния/Kurljandskaja gubernija) war das südlichste der drei russischen Ostseegouvernements im heutigen Lettland. Es bestand landschaftlich aus zwei Teilen dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Gouvernement Witebsk — Wappen des Gouvernements Witebsk …   Deutsch Wikipedia

  • Geschichte Litauens — Wappen Litauens Die Geschichte Litauens ist eng verbunden mit der Kiewer Rus, der Geschichte Russlands, der Geschichte Deutschlands und insbesondere der Geschichte Polens. Litauen tritt als politisches Gebilde spätestens im 13. Jahrhundert in… …   Deutsch Wikipedia

  • César Cui — Pour les articles homonymes, voir César et Cui. César Cui …   Wikipédia en Français

  • Troki (famille) — Les Troki sont une famille de Sages karaïtes (un courant juif scripturaliste, opposé au judaïsme rabbinique traditionnel), tirant leur nom de la ville de Trakai, sise dans le gouvernement de Wilna (actuelle Lituanie). Les membres les plus… …   Wikipédia en Français