Glace noire


Glace noire
Glace noire invisible sur la route

La glace noire est un mince film de glace transparente sans bulles d’air, presque invisible sur la chaussée ou ailleurs, qui provient de la condensation de vapeur d'eau, d'un redoux suivi de gel ou d'une pluie fine[1]. Il s’agit donc d’une forme particulière de verglas et le terme est particulièrement utilisé dans ce contexte de la circulation routière[1]. Pour l’observateur, elle prend la couleur du matériau sous-jacent ce qui la rend difficile à détecter et peut causer des chutes ou des accidents automobiles.

L’Organisation météorologique mondiale définit également la glace noire comme une glace mince qui se forme sur une étendue d’eau douce ou salée et dont la couleur apparaît sombre du fait de sa transparence[2]. Finalement, c’est aussi un terme de marine désignant un givrage épais suffisamment lourd pour faire chavirer un petit navire, le résultat d’embruns verglaçants[2].

Sommaire

Terminologie

Selon l'Office québécois de la langue française, le terme glace noire, dans le sens de glace routière, est apparu durant les années 1990 dans les médias et est probablement une traduction littérale de l’anglais « black ice ». L’Office ne peut rien reprocher à la formation correcte en français et de plus le terme s’employait déjà dans le vocabulaire de l’alpinisme en parlant de la glace qui recouvre les rochers[3]. Le terme glace noire est donc plus précis, selon l’OQLF, que le générique verglas donné généralement comme équivalent de « black ice » dans les dictionnaires bilingues[1].

Formation

Routière

Article détaillé : Verglas.

Ce terme est surtout utilisé pour désigner une mince couche de verglas transparent sur la chaussée. Elle peut parfois se former lors de fine pluie ou bruine verglaçante. Cependant, le plus souvent la mince couche d’eau provient de faible pluie ou de la fonte de neige sur une route alors que la température est au-dessus de zéro Celsius et que par la suite la température descend rapidement sous le point de congélation.

La glace noire sur les routes peut provenir également de la déposition sur des structures de vapeur d'eau alors que la température de l’air est bien au-dessous de zéro Celsius[4]. Elle peut provenir de l'évaporation à la surface de lacs ou de rivières non gelés, ou encore des gaz d'échappement sur une route passante. Les ponts sont particulièrement susceptibles à la formation de cette glace noire en hiver.

Étendue d'eau

La formation d'une mince couche de glace transparente sur une étendue d'eau, se produit quand la température descend rapidement sous le point de congélation alors que le vent est très faible ou nul.

Givrage en mer

La glace noire se forme sur un navire quand des vents forts soulèvent des embruns autour du navire et que la température de l'air est sous -3 à -5 °C. Les gouttelettes surfondues gèlent alors au contact sur le bâtiment.

Dangers

Comme tout verglas, la glace noire est très dangereuse et peut causer la chute d’un piéton qui marche sur une plaque de cette glace. De la même façon, un automobiliste peut perdre le contrôle de son véhicule s’il effectue une manœuvre brusque. Dans les deux cas, c’est le caractère invisible de la glace noire qui cause le plus souvent les accidents car elle prend par surprise le piéton ou l’automobiliste. Ceux-ci ne peuvent pas adapter leur comportement ne pouvant la voir.

Pour prévenir ce genre d’incident, des stations météoroutières sont déployées dans plusieurs pays nordiques pour surveiller les conditions de températures et d'humidité de la chaussée. Les services publics vont épandre un abrasif sur la chaussée lorsque les services météorologiques prévoient un rapide gel des températures après un redoux ou sur les approches des ponts. Des panneaux vont également prévenir les automobilistes des zones de formation fréquente de glace noire.

Dans le cas du terme maritime, l'accumulation de glace peut alourdir le navire et le faire couler. Il peut également changer son centre de gravité et conduire à son chavirage.

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c (fr)Glace noire, Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française. Consulté le 2009-12-29
  2. a et b (fr)Organisation météorologique mondiale, « Glace noire », Glossaire météorologique, Eumetcal. Consulté le 2009-12-29
  3. (fr)Doit-on toujours se méfier de la fameuse « glace noire »?, Office québécois de la langue française. Consulté le 2009-12-29
  4. (en)Is there really such a thing as black ice?. Consulté le 2008-12-22

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Glace noire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Glace noire — Auteur Michael Connelly Genre Roman policier Version originale Titre original The Black Ice Éditeur original Little, Brown and Company Langu …   Wikipédia en Français

  • NOIRE (MER) — Étendue sur quelque 435 000 km2 et renfermant 357 000 km3 environ d’eau salée, la mer Noire est une annexe de la Méditerranée avec laquelle elle communique par les détroits du Bosphore et des Dardanelles, lesquels enserrent la mer de Marmara.… …   Encyclopédie Universelle

  • Glace de feu (roman) — Glace de feu est un roman de Clive Cussler paru en 2002 (co écrit avec Paul Kemprecos), dont le héros est Kurt Austin. Au coeur de l ex union soviétique, Mikhaïl Razov, un milliardaire paranoïaque qui pretend descendre des Romanov, veut prendre… …   Wikipédia en Français

  • Glace à l'Ennemi — Objets magiques dans l’univers de Harry Potter Cet article présente les différents objets magiques composant l univers de Harry Potter. Sommaire 1 Artefacts magiques légendaires 1.1 Choixpeau magique 1.2 Coupe de feu …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de hockey sur glace 2010-2011 — 90e saison du championnat de France Présentation Nb équipes engagées 14 (Ligue Magnus) 14 (Division 1) 20 (Division 2) 28 (Division 3) Nb matchs joués 26 (Ligue Magnus) 26 (Division 1) 18 (Division 2) 12 (Divisi …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de hockey sur glace 2008-2009 — 88e saison du championnat de France Présentation Nb équipes engagées 14 Nb matchs joués 26 Champion sortant Dragons de Rouen Équipe promue de D1 Bisons de Neuilly sur Marne …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de hockey sur glace 2007-2008 — Championnat de France de hockey sur glace 2007 08 87e saison du championnat de France Présentation Nb équipes engagées 14 Nb matchs joués 26 Champion sortant Brûleurs de Loups de Grenoble Équipe promue de D1 Diables Noirs de Tours …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de hockey sur glace 2009-2010 — 89e saison du championnat de France Présentation Nb équipes engagées 14 Nb matchs joués 26 Champion sortant Brûleurs de Loups de Grenoble Équipe promue de D1 Rapaces de Gap …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de hockey sur glace 2011-2012 — 91e saison du championnat de France Présentation Nb équipes engagées 14 (Ligue Magnus) 14 (Division 1) 20 (Division 2) 30 (Division 3) Nb matchs joués 26 (Ligue Magnus) 26 (Division 1) 18 (Division 2) 14 (Divi …   Wikipédia en Français

  • Étoile Noire de Strasbourg — Pour les articles homonymes, voir Étoile noire. Étoile Noire de Strasbourg …   Wikipédia en Français