Front de libération nationale (Grèce)


Front de libération nationale (Grèce)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EAM et Front de libération nationale.

Le Front de libération nationale grec ou EAM (grec moderne : Εθνικό Απελευθερωτικό Μέτωπο / Ethnikó Apeleftherotikó Métopo, d'où les initiales EAM) est le principal mouvement composant la résistance grecque durant la période d'occupation de la Grèce par les puissances de l'Axe, pendant la Deuxième Guerre mondiale. Fondé par le Parti communiste grec (KKE), le Front de libération national inclut cependant des membres issus de toute la gauche grecque ainsi que des républicains. L'Armée populaire de libération nationale (ELAS) formait sa branche armée, les deux mouvements étant désignés dans leur ensemble sous le nom d'EAM-ELAS.

Entre la fin 1943 et la Libération, le conflit entre les résistants de l'EAM et les groupes résistants rivaux aboutit à une quasi guerre civile, qui ne prend fin qu'avec le renversement du dernier Premier ministre du gouvernement collaborateur, Ioánnis Rállis. À la fin de la guerre, le Front de libération national devient le premier vrai mouvement social de l'histoire grecque et il met même en place son propre gouvernement, le Comité politique de libération nationale (en) le 10 mars 1944. Contrôlant alors l'essentiel du territoire grec grâce à sa branche armée, l'ELAS, le Front de libération national accepte malgré tout de se rallier au gouvernement en exil après l'échec du soulèvement de l'armée grecque libre en avril 1944 et la mise en place de la Conférence du Liban en mai 1944.

Après la Libération, le Front de libération national sort très affaibli des événements de décembre 1944 (el) qui l'opposent aux forces alliées et qui constituent le premier volet de la guerre civile grecque. Persécutés par le gouvernement conservateur qui s'impose progressivement, ses membres soutiennent massivement le KKE et la « République communiste de Konitsa ».

De nos jours, le Front de libération national et ses membres, avec les autres mouvements de la Résistance grecque, apparaissent comme des héros pour une grande partie des Grecs, qui voient en eux les principaux libérateurs de la Grèce.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Front de libération nationale (Grèce) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Front de libération nationale — Pour les articles homonymes, voir FLN et front. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les Fronts de libération nationale ou FLN sont de nombreux mouvements indépendantistes. En Albanie Front… …   Wikipédia en Français

  • Armée populaire de libération nationale (Grèce) — Statue mémoriale EAM ELAS à Ano Liosia Articles connexes : Occupation de la Grèce pendant la Seconde Guerre mondiale, Résistance grecque et Guerre civile grecque. L’Armée populaire de libération nationale (en abrégé ELAS : Ellinikós /… …   Wikipédia en Français

  • Armée de libération nationale (Algérie) — Pour les articles homonymes, voir ALN et Armée de libération nationale (homonymie). Armée de libération nationale ALN …   Wikipédia en Français

  • Action de Libération Nationale — Ação Libertadora Nacional Pour les articles homonymes, voir ALN. L Action de Libération Nationale (ALN), en portugais : Ação Libertadora Nacional, est un groupe armé révolutionnaire brésilien qui lutta contre la dictature à partir de la fin… …   Wikipédia en Français

  • Action de libération nationale — Ação Libertadora Nacional Pour les articles homonymes, voir ALN. L Action de Libération Nationale (ALN), en portugais : Ação Libertadora Nacional, est un groupe armé révolutionnaire brésilien qui lutta contre la dictature à partir de la fin… …   Wikipédia en Français

  • Mouvements de libération nationale — Décolonisation La décolonisation est un processus d émancipation des colonies par rapport aux métropoles. Elle implique le plus souvent l accès à l indépendance des pays colonisés. Elle est supposée avoir commencé dès 1775 en Amérique, mais c est …   Wikipédia en Français

  • Grèce dans la Deuxième Guerre mondiale — Des soldats allemands hissant le drapeau nazi sur l Acropole d Athènes (1941). La Grèce entre dans la Deuxième Guerre mondiale le 28 octobre 1940, lorsque l Italie fasciste l …   Wikipédia en Français

  • GRÈCE MODERNE - Les institutions politiques — Né au temps où le principe monarchique était le dénominateur politique commun des grandes nations européennes (1830), l’État grec fut voué par ses parrains et «protecteurs» à être une monarchie héréditaire. Cette forme politique, qu’il a… …   Encyclopédie Universelle

  • GRECE — Saltar a navegación, búsqueda El Groupement de recherche et d etudes pour la civilitatión européenne (Grupo de Investigación y Estudios para la civilización europea), conocido también con el acrónimo de GRECE, es un movimiento político de origen… …   Wikipedia Español

  • Front Charles-Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.