Fort Decaen


Fort Decaen
Fort Decaen
Feste Schwerin
Defaut.svg
Description
Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz
Type d'ouvrage fort de type von Biehler
Dates de construction 1878 - 1880
Dates de modernisation
Garnison
Armement
Usage actuel désaffecté
Protection néant
Coordonnées 49° 08′ 17″ N 6° 07′ 29″ E / 49.138, 6.124716749° 08′ 17″ Nord
       6° 07′ 29″ Est
/ 49.138, 6.1247167
  

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Fort Decaen

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort Decaen

La Feste Schwerin, rebaptisé fort Decaen par les Français en 1919, est un ouvrage militaire situé près de Metz. Il fait partie de la première ceinture fortifié des forts de Metz.

Sommaire

Contexte historique

Le fort est conçu dans l’esprit des « forts détachés », concept développé par Hans Alexis von Biehler en Allemagne. Le but était de former une enceinte discontinue autour de Metz faite de forts d’artillerie espacés d’une portée de canons. La première ceinture fortifiée de Metz se compose des forts de Saint-Privat (1870), de Queuleu (1867), des Bordes (1870), de Saint-Julien (1867), Gambetta, Déroulède, Decaen, de Plappeville (1867) et du Saint-Quentin (1867), la plupart inachevés en 1870, lorsque la Guerre Franco-prussienne éclate.

Construction et aménagements

Le Feste Schwerin est construit par les ingénieurs allemands entre 1878 et 1880.

Affectations successives

À partir de 1890, la relève dans les forts est assurée par les troupes du XVIe Corps d'Armée stationnées à Metz et à Thionville. Investi par l’armée française en 1919, le fort Schwerin est rebaptisé fort Decaen. Il est repris en 1940 par les Allemands. L’armée allemande occupe le fort de 1940 à 1944. Le fort Decaen est aujourd’hui désaffecté.

Seconde Guerre mondiale

Début septembre 1944, au début de la bataille de Metz, le commandement allemand l’intègre au dispositif défensif mis en place autour de Metz. Le 2 septembre 1944, Metz est en effet déclarée forteresse du Reich par Hitler. La place forte doit donc être défendue jusqu’à la dernière extrémité par les troupes allemandes, dont les chefs ont tous prêté serment au Führer[1]. Le lendemain, 3 septembre 1944, les troupes du général Krause prennent position sur une ligne allant de Pagny-sur-Moselle à Mondelange, en passant à l’ouest de Metz par Chambley, Mars-la-Tour, Jarny et Briey. Après un premier repli opéré le 6 septembre 1944, les lignes allemandes s'appuient maintenant solidement sur les forts de Metz. Le 9 novembre, en guise de prélude à l’offensive sur Metz, pas moins de 1 299 bombardiers lourds B-17 et B-24 déversent 3 753 tonnes de bombes, de 1 000 à 2 000 livres, sur les ouvrages fortifiés et les points stratégiques situés dans la zone de combat de la IIIe armée[2]. La plupart des bombardiers ayant largué leurs bombes sans visibilité, à plus de 20 000 pieds, les objectifs militaires ont souvent été manqués. A Metz, les 689 chargements de bombes destinés à frapper sept forts désignés comme des cibles prioritaires, ne firent que des dégâts collatéraux, prouvant une fois de plus l'inadéquation des bombardements massifs sur des objectifs militaires[3].

Notes et références

  1. René Caboz, La bataille de Metz, Éditions Pierron, Sarreguemines, 1984, p. 132.
  2. Général Jean Colin, Contribution à l’histoire de la libération de la ville de Metz ; Les combats du fort Driant (septembre-décembre 1944), Académie nationale de Metz, 1963, p. 13.
  3. Hugh M. Cole : The Lorraine Campaign, Center of Military History, Washington, 1950 (p. 424)

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fort Decaen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fort de Plappeville — Feste Alvensleben Inspection de Himmler et Dietrich au fort de Plappelville en 1940 …   Wikipédia en Français

  • Fort Gambetta — Feste Hindersin Fort Gambetta Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage …   Wikipédia en Français

  • Fort Saint-Privat — Feste Prinz August von Württemberg Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage fort de type …   Wikipédia en Français

  • Fort de Saint-Julien — Feste Manteuffel Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage fort de type …   Wikipédia en Français

  • Fort des Bordes — Feste von Zastrow Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage fort de type von B …   Wikipédia en Français

  • Fort Déroulède — Feste Kameke Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage fort de type von Biehler …   Wikipédia en Français

  • Fort d'Illange — Feste Illingen Fort d Illange Description Ceinture fortifiée ceinture fortifiée de Thionville Type d ouvrage …   Wikipédia en Français

  • Fort de Queuleu — Feste Goeben Porte du fort de Queuleu Description Ceinture fortifiée première ceinture fortifiée de Metz Type d ouvrage …   Wikipédia en Français

  • Fort de Guentrange — Feste Gentringen Fort de Gentrange Description Ceinture fortifiée ceinture fortifiée de Thionville …   Wikipédia en Français

  • Fort de Koenigsmacker — Feste Königsmachern Description Ceinture fortifiée ceinture fortifiée de Thionville Type d ouvrage fort de type …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.