Flottille royale de Versailles


Flottille royale de Versailles

La flottille royale de Versailles est une flottille qui évolua dès 1669 sur le Grand Canal du château de Versailles. Elle comportait des bateaux de loisir tels que des gondoles, mais également des yachts anglais, des galères et des petits vaisseaux[1]. Elle contribua à montrer la grandeur du Roi Soleil et de sa Marine en plein développement grâce à Jean-Baptiste Colbert.

Sommaire

Composition de la flottille

La composition de la flottille est difficile à donner précisément. Elle a évolué au fil du temps et les différentes sources consultées ne sont pas en accord sur certains points.

Un "État des bâtiments qui sont sur le Canal", daté de juillet 1698, liste des chaloupes, gondoles et de "méchants petits canots". Il cite aussi une galère, un grand et un petit vaisseau, une double-chaloupe, un heu[note 1] et un yack[2],[note 2].

Navires de guerre

  • Le grand vaisseau.
Construit en 1670.
  • Le petit vaisseau.
Il s'agit d'un modèle de frégate, construite à l'origine à Rochefort, sous la direction de Tourville, pour servir de modèle aux différents chantiers navals du royaume. "Le Modèle" sera son nom. Colbert ordonnera qu'il soit démonté et amené à Versailles, "en fagots", pour être reconstruit devant le roi[3]. La taille de ce navire de guerre miniature est estimée à 11 mètres de long, pour un déplacement de 25 tonneaux[3].
  • Le Triomphant.
Construit en 1688.
  • La galère.
Il s'agit d'une galère réale. Elle comporte une chiourme de 42 marins, avec 9 bancs de nage double et trois simples. Elle a une vingtaine de mètres de long.

Navires marchands

  • Le Heu et le Yack.
Il s'agit là de navires marchands. Le Heu est un navire hollandais d'origine, ventru, et qui présente la particularité d'avoir une cabine centrale. Le Yack est une variante anglaise du même type de navire et qui en diffère par sa voilure, voile à corne pour celui-ci, à la livarde pour celui-là[2].
Les deux bâtiments sont commandés en Angleterre, remonteront la Seine jusqu'à Port Marly; là, ils seront placés sur des chariots pour gagner Versailles[4].
  • Autres navires.
Felouque napolitaine.
Yole
Péaute
Chaloupe biscayenne

Bateaux de plaisance

  • Les chaloupes.
Il s'agit de petits bâtiments, naviguant à la voile ou à la rame. On en décompte une vingtaine pendant le règne du roi.
Si les chaloupes sont, à l'origine, des embarcations de service portées par des navires de grande taille, celles de Versailles sont destinées à la promenade. Elles disposent d'un mât et sont divisées en deux parties. A l'avant, les rameurs; à l'arrière, un « carrosse », sorte de tente sur une structure en bois destinée à abriter les passagers.
Elles ont une longueur de 5 à 13 mètres, Elles montrent sculptures et dorures et la coque de chacune est d'une couleur différente[5] lui donnant son nom (« chaloupe bleue », « chaloupe jaune »,...)[6].
Ces chaloupes sont destinées à promener le roi mais aussi la Cour (voire les musiciens requis). Certains des grands personnages de la Cour, comme Monsieur, Mademoiselle ou Seignelay, se feront construire leurs propres chaloupes[7].
On trouve mention de "double-chaloupe" (« La Langeronne ", construite par le marquis de Langeron)[note 3]. Il s'agit, dans ce cas d'un bateau de plus grandes dimensions, pourvu de deux mâts.
  • Les gondoles.
Elles sont offertes en 1674 par la République de Venise, avec des gondoliers[note 4].
On en compte plus d'une dizaine sur le Canal, mais seules quelques unes sont décorées (gondoles d'apparat), les autres restant plus semblables aux véritables gondoles vénitiennes (dites alors « gondoles à la suite »)[8].
Ces gondoles comportent aussi une chambre pour abriter les passagers.

Utilisation de la flottille

La flottille sert à plusieurs usages. Pour distraire la Cour mais aussi pour montrer la puissance du Monarque. Elle aura aussi un rôle dans le développement de la qualité de la marine du roi.

Une flottille pour distraire

Cette flottille a d'abord un but décoratif, pour agrémenter les pièces d'eau. C'est à cette fin que sont représentés un bon nombre des types de bateaux utilisées dans le royaume, comme la yole, la chaloupe biscaïenne ou le Heu.

À côté de cela, la flottille sert aussi aux distractions de la Cour, pour des promenades, accompagnées ou non de la musique d'orchestre embarqués eux aussi. Ce sont principalement les chaloupes qui sont utilisées pour ces promenades.

Une flottille pour impressionner

La flottille offre une image de la « Grande Marine », montrant ainsi la puissance du monarque.

Certains auteurs, comme Charles de La Roncière, estiment que l'existence de la flottille correspond aussi à la volonté de Colbert de susciter l'intérêt du roi pour sa Marine. D'autres auteurs, comme Michel Vergé-Franceschi, estiment que cette volonté de Colbert ne correspond pas à la réalité, Louis XIV ayant par ailleurs montré son intérêt pour les affaires maritimes du royaume[9].

La présence de cette flottille peut aussi correspondre à un côté pédagogique, pour faire découvrir aux Princes la marine du royaume.

Flottille et inventions

La flottille participe aussi au perfectionnement de la Marine du Roi-Soleil.

Le Modèle, comme son nom l'indique, a été construit pour servir de modèle à une série de bâtiments, avant de se voir transporté à Versailles. À une époque où la construction est largement empirique, l'utilisation d'un modèle permettait de réduire les risques de voir construits des vaisseaux de piètres qualités nautiques[10].

La présence de la flottille incitera aussi les inventeurs à proposer au roi leurs idées. C'est ainsi que sera proposé l'un des premiers modèles de navire à aubes[11] ou, en 1756, un bateau pliant[12].

L'entretien de la flottille, la Petite Venise

Pour la mise en œuvre et l'entretien de la flottille, un certain nombre de marins et de spécialistes seront recrutés. La petite Venise, qui les abrite, engloba également un chantier naval.

Origine

Fonctionnement

Le personnel

qui
pendant combien de temps
pour quoi faire (construire, armer).
logement

Les travaux

organisation de la zone (style arsenal, clos de murs, grilles fermées le soir)
Entretien
Construction

Voir aussi

Webographie

Bibliographie

(Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : Ouvrage utilisé comme source pour la rédaction de cet article)

  • Georges Toudouze, "Versailles port de mer", Neptunia[note 5], N° 43.
  • José Paul Verne, "La flottille qui évoluait sur le Grand Canal du Château de Versailles", Neptunia, N° 190, 1993, pages 18-27. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Amélie Halna du Fretay, La Petite Venise sous Louis XIV, 2008, mémoire de master I de l'Ecole du Louvre.
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'histoire maritime, article Louis XIV et la Marine, pages 882 et s., Robert Laffont, Bouquins, 2002, (ISBN 2-221-09744-0). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Pierre de Nolhac, Les jardins de Versailles, Paris, 1906 ouvrage disponible sur le site d'Internet Archive

Liens internes

Notes et références

Notes

  1. Navire aussi connu sous le nom de "galiote hollandaise".
  2. Le nom de « yacht », ou « yack » apparaît en 1702, il désigne alors un bâtiment « servant à la promenade ou à de courtes traversées ». Cf. Du Fretay, § 15, note 55.
  3. Mais ce n'est pas la seule, puisque l'état de 1698, déjà cité, attribue à la double chaloupe le nom de « La Dunkerquoise ».
  4. Venise avait déjà offert de semblables embarcations au roi d'Angleterre à l'occasion de son mariage.
  5. Il s'agit de la revue éditée par l'AAMM, Association des Amis du Musée de la Marine de Paris.

Références

  1. Du Fretay. § 5.
  2. a et b J-P Verne, Neptunia 190, page 20.
  3. a et b J-P Verne, Neptunia 190, page 25.
  4. Verne, page 21.
  5. Verne, page 26.
  6. Verne, page 27.
  7. Du Fretay. § 7.
  8. Du Fretay. § 10.
  9. Dictionnaire d'Histoire Maritime, tome 2, page 884.
  10. Du Fretay, § 17.
  11. Du Fretay, § 18.
  12. Du Fretay, § 19.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flottille royale de Versailles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Versailles — Pour les articles homonymes, voir Château de Versailles et Versailles (homonymie). 48° 48′ 19″ N 2° 08′ 06 …   Wikipédia en Français

  • Grand Canal de Versailles — Pour les articles homonymes, voir Grand Canal. Grand Canal de Versailles Vue aérienne par l’ouest …   Wikipédia en Français

  • Parc de Versailles — Palais et parc de Versailles * …   Wikipédia en Français

  • Parc de versailles — Palais et parc de Versailles 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Parterre du Midi, jardins de Versailles Latitude Longitude Pays …   Wikipédia en Français

  • Grand Canal (Versailles) — Grand Canal de Versailles Le Grand Canal vu des jardins. Le Grand Canal de Versailles est un bassin, faisant partie du parc du château de Versailles, construit à partir de 1667 à l instigation de Le Nôtre. Avant cette date, la grille qui fermait… …   Wikipédia en Français

  • Yacht — Généralités Type Bateau de plaisance Époque sens moderne depuis XIXe Sous types Yacht de luxe Caractéristiques courantes Propulsion Voile ou moteur …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la marine française — L histoire de la Marine française couvre la période du XIIIe siècle au XXIe siècle. Elle est marquée par une alternance de hauts et de bas, la Marine française rencontrant au cours de son histoire trois difficultés majeures qui… …   Wikipédia en Français

  • Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont — Pour les articles homonymes, voir Marmont. Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont Surnom Marmont Ier …   Wikipédia en Français

  • François Joseph Paul de Grasse — Pour les articles homonymes, voir De Grasse. François Joseph Paul de Grasse Comte de Grasse Naissance …   Wikipédia en Français

  • Pierre André de Suffren — Pour les articles homonymes, voir Suffren. Pierre André de Suffren …   Wikipédia en Français