Ferdinand Heim

Ferdinand Heim
Heim, Ferdinand
Naissance 27 février 1895
Décès 14 novembre 1977 (à 82 ans)
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany 1903-1918.svg Deutsches Reichsheer
Flag of Weimar Republic (war).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade Général
Années de service - 1944
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Opération Barbarossa
opération Fall Blau
Bataille de Stalingrad


Ferdinand Heim (27 février 1895, Reutlingen, Allemagne - 14 novembre 1977, Ulm, Allemagne) était un général allemand lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Biographie

Heim a servi comme officier d'artillerie dans le XIIIe corps pendant toute la Première Guerre mondiale. Suite à l'armistice de 1918, il reste dans l'armée en tant qu'officier de carrière, atteignant le grade de colonel en Juin 1939, juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 3 septembre 1940, alors que la sixième armée est stationnée dans la presqu'île du Cotentin, dans l'attente de l' invasion de la Grande Bretagne, Heim est nommé chef d'état-major du général Walther von Reichenau. Par la suite il a joué un prépondérant dans la planification de l'invasion allemande de l'Union soviétique (l'opération Barbarossa).

À partir du 1er juillet 1942, il a commande la 14e Panzerdivizion qui se distingue à Kharkov et à Rostov. En conséquence, il est nommé, le 1er novembre 1942, commandant du 48e Panzerkorps qui était stationné dans la la région de Stalingrad. Ce corps d'armée servait de réserve mobile au groupe d'armée B, il protégeait donc les arrières de la VI. Armee en cas d'attaque soviétique. Le 19 novembre 1942 les russes lancent l'opération Uranus sur les flancs de la VI. Armee qui n'étaient protégés par des armée roumaines notoirement sous équipées, qui n'avaient pas été renforcées malgré leurs rapports sur le renforcement des armées russes qui leur faisaient face. Les défenses roumaine effondrent en moins d'une journée face à la puissance de l'offensive soviétique. Le 48e Panzerkorps avec deux divisions panzer en sous-effectifs et une division blindée roumaine qui formait le gros de ses forces ne parvient pas à stopper les unités russes, d'autant qu'on donne à Heim des ordres changeants et contradictoires. Les 220 000 hommes de la VI. Armee, encerclés, reçoivent de Hitler l'ordre de tenir jusqu'au bout mais capitulent, à bout de forces, le 2 février 1943. Heim sera le "bouc-émissaire de Stalingrad" : en janvier 1943, sur l'ordre d'Hitler, il est renvoyé de l'armée, arrêté et placé en cellule d'isolement à la prison de Moabit, avant d'être finalement libéré en avril 1943 et transféré dans un hôpital militaire à Ulm.

Après-guerre, Heim a affirmé que le seul document justifiant son arrestation était l'ordre de Hitler - aucun jugement, aucun acte d'accusation, aucun motif. Il a appris, officieusement, que Hitler avait refusé de jeter le blâme sur les Roumains, il lui fallait donc un bouc émissaire allemand mais les commandants de groupes d'armée et d'armée étant trop précieux "... la seule personne qui lui restait était le commandant de corps, et c'était moi."

Heim a été informé en mai 1943 que sa radiation de l'armée allemande avait été révoquée et qu'il avait été reclassé comme retraité. En août 1944, Heim est rappelé en service pour prendre le commandement de la "forteresse Boulogne", avec ordre de la "défendre jusqu'au bout". Il était chargé de préparer une forte ligne de défense, mais à son arrivé il ne peut que constater que rien n'avait été préparé et il n'y avait aucun des spécialistes requis pour cette tache. La garnison mal préparée et mal équipée subit une intense campagne de bombardement et un assaut de grande envergure, Heim et ses troupes se capitulèrent devant la 3e Division d'infanterie canadienne le 23 septembre 1944.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ferdinand Heim de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Ferdinand Heim — Saltar a navegación, búsqueda Ferdinand Heim El Teniente General Ferdinand Heim (27 de febrero de 1895 14 de noviembre …   Wikipedia Español

  • Ferdinand Heim — Infobox Military Person name=Ferdinand Heim lived=27 February 1895 ndash; 14 November 1977 placeofbirth=Reutlingen placeofdeath=Ulm caption= nickname= allegiance=flagicon|German Empire German Empire (to 1918) flagicon|Germany Weimar Republic (to… …   Wikipedia

  • Heim — steht für: Wohnsitz, den Ort vorrangigen Lebensinteresses Heimat, das Konzept von „Zuhause“ die Kurzform für Altenheim die Kurzform für Pflegeheim das Kurzwort für verschiedene meist soziale und fürsorgliche Einrichtungen, siehe Heimerziehung… …   Deutsch Wikipedia

  • Heim — is the German equivalent of the English word home . It is a common German and Norwegian suffix in place names (for example Mannheim and Trondheim), and may refer to: * Heim, Norway, a village and former municipality in Sør Trøndelag county(In… …   Wikipedia

  • Heim — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot allemand Heim est un équivalent des mots français maison, foyer. Il a la même étymologie que le mot anglais home. C est un suffixe allemand souvent …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand A. Porsche — Ferdinand Porsche um 1905 Ferdinand Porsche (* 3. September 1875 in Maffersdorf bei Reichenberg, Böhmen; † 30. Januar 1951 in Stuttgart) war ein Autokonstrukteur. Er zählt mit Hans Ledwinka und Siegfried Marcus zu den bedeutendsten Automobi …   Deutsch Wikipedia

  • Ferdinand Porsche — (* 3. September 1875 in Maffersdorf (Böhmen); † 30. Januar 1951 in Stuttgart) war ein österreichisch deutscher Autokonstrukteur und Gründer der Firma Porsche in Stuttgart. Ferdinand Porsche um 1905 Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Ferdinand Graf Harrach — (* 27. Februar 1832 in Rosnochau, Kreis Neustadt, Oberschlesien; † 14. Februar 1915 in Berlin) war ein deutscher Kunstmaler, Landschaftsmaler, Historienmaler und Porträtmaler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Ferdinand Graf von Harrach — Ferdinand Graf Harrach (* 27. Februar 1832 in Rosnochau, Kreis Neustadt, Oberschlesien; † 14. Februar 1915 in Berlin) war ein deutscher Kunstmaler, Landschaftsmaler, Historienmaler und Porträtmaler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Ferdinand von Harrach — Ferdinand Graf Harrach (* 27. Februar 1832 in Rosnochau; † 14. Februar 1915 in Berlin) war ein deutscher Landschafts , Historien und Porträtmaler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) 3 …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»