Famille Jouvenel des Ursins


Famille Jouvenel des Ursins
Image représentant deux personnes Cette page explique l'histoire ou répertorie les différents membres de la famille Jouvenel des Ursins, Jouvenel des Ursins d'Harville.

La famille Jouvenel des Ursins ou Juvénal des Ursins est une famille noble française éteinte depuis le milieu du XVIIe siècle.

Elle a donné un maire de Paris en 1388, un chancelier de France, ainsi que Jean, évêque de Beauvais puis de Reims, qui entreprendra le procès de réhabilitation de Jeanne d'Arc.

Cette famille de robe ne doit pas être confondue avec la célèbre famille Orsini, désignée aussi en français comme famille des Ursins, avec laquelle elle n'a aucun lien généalogique.

Sommaire

Origine

La généalogie de cette famille commence avec Pierre Jouvenel des Ursins et dame d'Assenay, parents de Jean Jouvenel des Ursins, prévôt de Paris en 1388. Son grand-père était marchand drapier à Troyes en Champagne. Il épousa en 1386 Michelle de Vitry, nièce de Jean Le Mercier, conseiller des finances du gouvernement des Marmousets sous le règne de Charles VI.

Principaux membres

Famille d'Harville

Cette famille a repris le nom et les armes de la précédente.

La maison de Harville, d'ancienne chevalerie de la Beauce, est connue par les chartes depuis Simon de Harville, chevalier, vivant en 1223.

Dès l'année 1383, Philippe de Harville était fauconnier de Louis de France, comte de Valois, depuis duc d'Orléans, frère du roi Charles VI.

Claude de Harville[1], seigneur de Palaiseau, vice-amiral de France, chevalier des ordres du Roi le 5 janvier 1597, ayant épousé, vers 1578, Catherine Jouvenel des Ursins (décédée depuis 1643), sœur de François II et fille de Christophe Juvénal des Ursins, marquis de Trainel, et de Madelaine de Luxembourg, son petit-fils, François de Harville, marquis de Palaiseau, gouverneur de Charleville et du mont Olympe, fut substitué aux noms et armes de Jouvenel des Ursins par le même marquis de Trainel, son bisaïeul, et c'est depuis cette époque que la branche de Harville-Palaiseau a fait précéder son nom de ceux de Jouvenel des Ursins.

Il y a eu deux autres branches, celles de Beaumont et de la Grange du Bois, éteintes, la première en 1750, la seconde vers 1640.

Source 
Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France : des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 7, 1826 [lire en ligne] 

Famille homonyme

Famille de Jouvenel

Cette famille commence avec Bertrand Jouvenel (+1703), notaire royal à Obazine

Armoiries

Sur les autres projets Wikimedia :

Figure Blasonnement
French heraldic crowns - marquis v2.svg
Blason Jouvenel des Ursins.svg
Christophe Juvénal des Ursins (mort en 1588), seigneur de La Chapelle-Gauthier et de Doue, marquis de Trainel, chevalier de l'Ordre du Roi, lieutenant général au gouvernement de Paris de l'Île-de-France, chevalier du Saint-Esprit (brevet n°12, reçu le 31 décembre 1578)

Bandé d'argent et de gueules de six pièces ; au chef d'argent, chargé d'une rose de gueules, boutonnée d'or, soutenue (« d'une fasce ») du même.[2]

French heraldic crowns - marquis v2.svg
Blason fam it Orsini 02.svg
François II de Jouvenel des Ursins (1570-1650), marquis de Trainel, seigneur de La Chapelle-Gauthier et de Doue, chevalier du Saint-Esprit (brevet n°180, reçu le 2 janvier 1599),

Bandé d'argent et de gueules de six pièces ; au chef d'argent, chargé d'une rose de gueules, soutenue d'une trangle d'or chargée d'une anguille d'azur.[2],[3]

Armoiries d'Aspremont de Chaumont.svg Armes de la famille d'Harville,

De gueules, à la croix d'argent, ch. de cinq coquilles de sable.[3]


Blason fam fr Harville des Ursins de Trainel.svg Armes de la famille d'Harville des Ursins de Trainel

De gueules, à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de sable, dont celle du milieu est cachée (qui est Harville) ; sur le centre de la croix, un écusson bandé d'argent et de gueules ; au chef d'argent, chargé d'une rose de gueules, soutenue d'une divise d'or, chargée d'une bisse (anguille) d'azur, ondée et posée en fasce (qui est Jouvenel des Ursins).[4],[3],[5]

Orn ext comte sénateur de l'Empire GCLH.svg
Blason Louis Auguste Juvénal des Ursins d'Harville (1749-1815).svg
Armes du comte Juvénal Harville et de l'Empire

De gueules, à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de sable, une trois et une (qui est Harville) ; quartier des comtes-sénateurs.[6]

Orn ext comte et pair GCLH.svg
Armoiries d'Aspremont de Chaumont.svg
Armes du comte d'Harville des Ursins du Tresnel, pair de France

De gueules, à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de sable.[7]

Annexes

Bibliographie

Notes et références

  1. Cinquième aïeul du dernier comte de Harville Louis Auguste Juvénal des Ursins d'Harville.
  2. a et b Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, 1996, 204 p. (ISBN 2-86377-140-X) 
  3. a, b et c
    Source 
  4. FranceGenWeb-Héraldique, Harville des Ursins (de) sur www.francegenweb.org. Consulté le 16 août 2011
  5. L'armorial des As, Blason de la famille de Harville des Ursins de Trainel sur dechav.free.fr. Consulté le 16 août 2011
  6. a et b BB/29/974 page 75., Titre de comte accordé à Louis, Auguste, Juvénal Harville. Bayonne (mai 1808). sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France). Consulté le 4 juin 2011
  7. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France : des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 7, 1826 [lire en ligne] 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Famille Jouvenel des Ursins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jouvenel des Ursins — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jouvenel des Ursins ou Jouvenel des Ursins est une famille française : Jean Jouvenel des Ursins (vers 1360 1431), homme politique français ;… …   Wikipédia en Français

  • Jean Jouvenel Des Ursins — ou Jean Juvénal des Ursins, né vers 1360 et mort en 1431, est issu d une famille champenoise, son père Jean Jouvenel était magistrat (il figure dans une décision de 1366, relative aux otages envoyés en Angleterre, pour caution de la rançon du roi …   Wikipédia en Français

  • Jean jouvenel des ursins — ou Jean Juvénal des Ursins, né vers 1360 et mort en 1431, est issu d une famille champenoise, son père Jean Jouvenel était magistrat (il figure dans une décision de 1366, relative aux otages envoyés en Angleterre, pour caution de la rançon du roi …   Wikipédia en Français

  • Jean Jouvenel des Ursins — ou Jean Juvénal des Ursins, né vers 1360 et mort en 1431, est issu d une famille champenoise, son père Jean Jouvenel était magistrat (il figure dans une décision de 1366, relative aux otages envoyés en Angleterre, pour caution de la rançon du roi …   Wikipédia en Français

  • Michel Jouvenel Des Ursins — né en 1408 et décédé en ?, fils de Jean Jouvenel des Ursins et de Michelle de Vitry, et frère de Guillaume Jouvenel des Ursins, Jacques Jouvenel des Ursins, et Jean II Jouvenel des Ursins. De 1455 à 1461 il fut bailli dans la ville qui fut… …   Wikipédia en Français

  • Michel jouvenel des ursins — né en 1408 et décédé en ?, fils de Jean Jouvenel des Ursins et de Michelle de Vitry, et frère de Guillaume Jouvenel des Ursins, Jacques Jouvenel des Ursins, et Jean II Jouvenel des Ursins. De 1455 à 1461 il fut bailli dans la ville qui fut… …   Wikipédia en Français

  • Michel Jouvenel des Ursins — né en 1408 et décédé en ?, fils de Jean Jouvenel des Ursins et de Michelle de Vitry, et frère de Guillaume Jouvenel des Ursins, Jacques Jouvenel des Ursins, et Jean II Jouvenel des Ursins. De 1455 à 1461 il fut bailli dans la ville qui fut… …   Wikipédia en Français

  • Jean Juvénal des Ursins — Jean Jouvenel des Ursins Jean Jouvenel des Ursins ou Jean Juvénal des Ursins, né vers 1360 et mort en 1431, est issu d une famille champenoise, son père Jean Jouvenel était magistrat (il figure dans une décision de 1366, relative aux otages… …   Wikipédia en Français

  • Louis Auguste Juvénal des Ursins d'Harville — Le comte d Harville, Le Sacre de Napoléon (détail), par Jacques Louis David Surnom D Harville Naissance …   Wikipédia en Français

  • Juvénal des Ursins — Jouvenel des Ursins Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jouvenel des Ursins ou Jouvenel des Ursins est une famille française : Jean Jouvenel des Ursins (vers 1360 1431), homme politique …   Wikipédia en Français