Faisceau de Bessel

Faisceau de Bessel

Un faisceau de Bessel est un champ de radiations électromagnétiques[1],[2],[3], acoustiques ou gravitationnelles dont l'amplitude suit une fonction de Bessel de première espèce. Pour le faisceau de Bessel d'ordre zéro, l'amplitude est maximale à l'origine, alors que qu'un faisceau de plus grand ordre présente une singularité de phase axiale à l'origine où l'amplitude s'annule tel que la fonction le démontre. Un authentique faisceau de Bessel ne diffracte pas, au contraire du comportement habituel des ondes sonores ou lumineuses qui se dispersent lorsqu'elles sont focalisées.

Tout comme une onde plane, il est impossible de créer un faisceau de Bessel : il est en effet sans limite et requiert en conséquence une énergie de création infinie. Cependant, il est possible en pratique de créer des simulacres de faisceaux. Ils ont des applications en optique à cause de leur nature peu diffractives sur de courtes distances. S'ils sont partiellement bloqués de façon pontuelle, ces faisceaux peuvent se reconstruire plus loin selon l'axe du faisceau.

L'ensemble de ces propritésé rendent les simili-faisceaux pour fabriquer des pinces optiques, puisqu'un faisceau maintient sa concentration sur une relativement longue section du faisceau et même s'il est en partie masqué par les particules électriques qui sont pincées. De façon similaire, la manipulation de particules à l'aide de pinces acoustiques est possible avec un simili-faisceau de Bessel qui se diffracte et produit une force radiative provoquée par l'échange du moment acoustique entre le champ d'onde et une particule placée sur son trajet[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10].

La fonction mathématique qui décrit un faisceau de Bessel est solution d'une équation différentielle de Bessel, laquelle apparaît comme solution séparable d'une équation de Laplace ou d'une équation de Helmholtz en coordonnées cylindriques.

La création des simili-faisceaux de Bessel s'effectue en concentrant un faisceau gaussien avec des lentilles d'axicon : ce sont des faisceaux de Bessel-Gauss.

Notes et références

  1. (en) Optical micromanipulating using a self-reconstructing light beam, 2002. Consulté le 2007-02-06
  2. (en) V. Garcés-Chávez, D. McGloin, H. Melville, W. Sibbett et K. Dholakia, « Simultaneous micromanipulation in multiple planes using a self-reconstructing light beam », dans Nature, vol. 419, no 6903, 2002, p. 145 [texte intégral, lien PMID, lien DOI (pages consultées le 2007-02-06)] 
  3. (en) D. McGloin et K. Dholakia, « Bessel beams: diffraction in a new light », dans Contemporary Physics, no 46, 2005, p. 15-28 
  4. (en) F. G. Mitri, « Acoustic radiation force on a sphere in standing and quasi-standing zero-order Bessel », dans Annals of Physics, no 323, 2008, p. 1604-1620 
  5. (en) F. G. Mitri et Z. E. A. Fellah, « Theory of the acoustic radiation force exerted on a sphere by a standing and quasi-standing zero-order Bessel beam tweezers of variable half-cone angles », dans IEEE Transactions on Ultrasonics Ferroelectrics and Frequency Control, no 55, 2008, p. 2469-2478 
  6. (en) F. G. Mitri, « Langevin acoustic radiation force of a high-order Bessel beam on a rigid sphere », dans IEEE Transactions on Ultrasonics Ferroelectrics and Frequency Control, no 56, 2009, p. 1059-1064 
  7. (en) F. G. Mitri, « Acoustic radiation force on an air bubble and soft fluid spheres in ideal liquids: Example of a high-order Bessel beam of quasi-standing waves », dans European Physical Journal E, no 28, 2009, p. 469-478 
  8. (en) « Negative Axial Radiation Force on a Fluid and Elastic Spheres Illuminated by a High-Order Bessel Beam of Progressive Waves », dans Journal of Physics A - Mathematical and Theoretical, no 42, 2009, p. 245202 
  9. (en) F. G. Mitri, « Acoustic scattering of a high-order Bessel beam by an elastic sphere », dans Annals of Physics, no 323, 2008, p. 2840-2850 
  10. (en) F. G. Mitri, « Equivalence of expressions for the acoustic scattering of a progressive high-order Bessel beam by an elastic sphere », dans IEEE Transactions on Ultrasonics Ferroelectrics and Frequency Control 23, no 56, 2009, p. 1100-1103 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Faisceau de Bessel de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques — Cette page n est plus mise à jour depuis l arrêt de DumZiBoT. Pour demander sa remise en service, faire une requête sur WP:RBOT Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou… …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de mathematiques — Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou probabilités et statistiques via l un des trois bandeaux suivants  …   Wikipédia en Français

  • De L'ellipsoïde Au Géoïde — Cet article décrit sommairement les progrès de la géodésie dans le cadre plus large des sciences physiques au cours du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, jusqu à l arrivée des satellites artificiels et la naissance de la géodésie… …   Wikipédia en Français

  • De l'ellipsoide au geoide — De l ellipsoïde au géoïde Cet article décrit sommairement les progrès de la géodésie dans le cadre plus large des sciences physiques au cours du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, jusqu à l arrivée des satellites artificiels et la… …   Wikipédia en Français

  • De l'ellipsoïde au géoïde — Cet article décrit sommairement les progrès de la géodésie dans le cadre plus large des sciences physiques au cours du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, jusqu à l arrivée des satellites artificiels et la naissance de la géodésie… …   Wikipédia en Français

  • Figure de la Terre : l'ellipsoïde et le géoïde — De l ellipsoïde au géoïde Cet article décrit sommairement les progrès de la géodésie dans le cadre plus large des sciences physiques au cours du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, jusqu à l arrivée des satellites artificiels et la… …   Wikipédia en Français

  • HYPERFRÉQUENCES — D’après la définition la plus couramment admise, les hyperfréquences représentent des ondes électromagnétiques dont la longueur d’onde est de l’ordre du centimètre, et que l’on utilise notamment en technique radar et en transmission hertzienne.… …   Encyclopédie Universelle

  • INTERFÉROMÉTRIE STELLAIRE OPTIQUE — Née dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’interférométrie stellaire optique a été utilisée jusque dans les années 1920, puis fut quelque peu délaissée. Elle devait renaître dans les années 1950; elle a depuis lors enregistré de grands succès.… …   Encyclopédie Universelle

  • LUMIÈRE - Diffraction — On dit qu’il y a diffraction quand, dans un milieu homogène et isotrope (même vitesse de propagation pour tous les rayons lumineux quelle que soit leur direction), la lumière ne se propage pas en ligne droite. Les phénomènes de diffraction ne se… …   Encyclopédie Universelle

  • LIGNES DE TRANSMISSION — On appelle ligne de transmission un ensemble de conducteurs cylindriques à génératrices parallèles qui assure le transport de l’énergie électrique entre deux points donnés. Les lignes de transmission présentent une diversité très grande selon les …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»