Expendables : Unité spéciale


Expendables : Unité spéciale
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Expendables.

Expendables : Unité spéciale

Accéder aux informations sur cette image nommée The Expendables.jpg.
Titre québécois Les Sacrifiés
Titre original The Expendables
Réalisation Sylvester Stallone
Scénario Sylvester Stallone
Dave Callaham
Acteurs principaux Sylvester Stallone
Jason Statham
Jet Li
Sociétés de production Nu Image
Millennium Films
Rogue Marble
Pays d’origine États-Unis
Genre Action
Sortie 2010
Durée 103 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Expendables : Unité spéciale (Les Sacrifiés, au Québec[1]) (en VO : The Expendables) est un film d'action et de guerre américain écrit par David Callaham et Sylvester Stallone, et réalisé par Stallone. Le tournage avait débuté le 28 mars 2009, à Rio de Janeiro, en Nouvelle-Orléans, et à Los Angeles, et le film est sorti le 13 août 2010 en Amérique du Nord.

Le film met en scène un groupe de mercenaires d'élite, chargé de renverser un dictateur latino-américain dont les acteurs principaux sont Sylvester Stallone, Dolph Lundgren, Eric Roberts, Mickey Rourke, Jet Li, Gary Daniels, Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger. Le film met également en scène de récents acteurs incluant Randy Couture, Jason Statham, Terry Crews et Steve Austin.

Sommaire

Synopsis

Une équipe d'élite de mercenaires hautement entraînés, les Expendables, sont déployés dans le Golfe d'Aden proche des côtes de Somalie pour arrêter des pirates se préparant à exécuter des otages. L'équipe est constituée de Barney Ross (Sylvester Stallone), de l'ancien soldat et spécialiste des lames Lee Christmas (Jason Statham), de l'expert des arts martiaux Yin Yang (Jet Li), du tireur embusqué Gunnar Jensen (Dolph Lundgren), du spécialiste des armes Hale Caesar (Terry Crews) et de l'expert en démolition Toll Road (Randy Couture). Jensen tire sur les pirates pensant qu'ils allaient exécuter les otages. Yang et Jensen désapprouvaient sa façon de penser, et Ross de son côté, intervient enfin. Suite à son traumatisme psychologique et à sa dépendance aux drogues, Ross renvoie Jensen des Expendables. L'équipe traverse ensuite la Nouvelle-Orléans vers sa base.

Ross et son rival Trench Mauser (Arnold Schwarzenegger) visitent une chapelle pour rencontrer un homme qui répond au nom de "Monsieur Chapelle" (Bruce Willis). Chapelle leur offre une mission basée en Vilena, une île localisée entre le Golfe du Mexique et l'Amérique du Sud, pour y renverser le dictateur et Général Garza (David Zayas). Chargé d'une autre mission, Trench confie le contrat à Ross. Pendant ce temps, Christmas rend visite à sa copine, Lacy (Charisma Carpenter), qui découvre qu'elle l'a quittée pour un autre homme. Celui-ci s'en va emporté par la colère, alors que Lacy lui explique qu'elle l'a quitté car elle ne le voit pas souvent et qu'elle ne sait toujours pas ce qu'il fait comme métier.

Ross et Christmas s'envolent jusqu'en Vilena pour faire reconnaissance après avoir rencontré leur contact, Sandra (Gisele Itié), chargée de les aider dans leur mission.

Fiche technique

  • Titre original : The Expendables
  • Titre français : Expendables : Unité spéciale
  • Titre québécois : Les Sacrifiés
  • Réalisation : Sylvester Stallone
  • Scénario : Dave Callaham et Sylvester Stallone, d'après une histoire de Dave Callaham
  • Direction artistique : Daniel Flaksman
  • Décors : Franco-Giacomo Carbone ; Robert Gould (décoration de plateau)
  • Costumes : Lizz Wolf
  • Photographie : Jeffrey L. Kimball
  • Montage : Ken Blackwell et Paul Harb
  • Musique : Brian Tyler, Creedence Clearwater Revival
  • Production : Kevin King Templeton, Avi Lerner et John Thompson ; Guymon Casady, Boaz Davidson, Danny Dimbort, Basil Iwanyk, Matthew O'Toole, Trevor Short et Les Weldon (exécutifs)
  • Sociétés de production : Nu Image, Millennium Films, Rogue Marble
  • Sociétés de distribution : Drapeau : États-Unis Lions Gate Film, Drapeau : France Metropolitan Filmexport
  • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Durée : 103 minutes / 113 minutes (version non-coupée)
  • Genre : Action
  • Format : Couleurs - 35 mm - 2.35:1 - Son Dolby DTS
  • Dates de sortie en salles : Drapeau des États-Unis États-Unis : 13 août 2010 (sortie nationale) ; Drapeau de France France : 18 août 2010 (sortie nationale)
  • Public :
    • Drapeau : États-Unis Classé R lors de sa sortie en salles
    • Drapeau : France Interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en salles

Distribution

Crews, Austin, Stallone, Lundgren et Couture présentant The Expendables au San Diego Comic-Con International de 2010.

Production et tournage

La production débute le 3 mars 2009. Le tournage commence 25 jours plus tard à Rio de Janeiro et d'autres villes du Brésil, dont Mangaratiba, Niterói, ainsi que la Baie de Guanabara et à Colônia Juliano Moreira et Parque Lage[2]. Après un arrêt le 25 avril 2009, le tournage reprend le 11 mai 2009 en Louisiane à Elmwood et La Nouvelle-Orléans, notamment dans le Quartier Français, St. Peter Street, Fort Macomb, Claiborne Avenue et sur l'autoroute Interstate 10.

Le 2 juin 2009, West Coast Customs Street Customs construit trois Ford F100 de 1955 customisées conduites par Sylvester Stallone dans le film. Une a été utilisé pour la scène de course-poursuite, la seconde pour les tournages sur écran vert et la troisième pour l'usage privé de Stallone. L'hydravion utilisé dans le film est un Grumman HU-16 Albatross. Le tournage s'achève en juillet 2009, mais le 27 octobre 2009, Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger et Bruce Willis se retrouvent pour tourner la scène dans l'église à Hollywood. Sylvester Stallone s'est blessé suite à une scène de bagarre du film contre l'ancien catcheur Stone Cold Steve Austin[3][réf. insuffisante]. Mickey Rourke n'a été disponible que 48h car il tournait Iron Man 2 ce qui explique pourquoi il garde la même coiffure du même film.

Casting

Sylvester Stallone avait déjà tourné avec certains des comédiens du film : Dolph Lundgren dans Rocky 4 en 1985 où il incarnait Ivan Drago, Mickey Rourke dans Get Carter et Eric Roberts dans L'Expert. Mickey Rourke avait déjà joué avec Eric Roberts dans Le Pape de Greenwich Village (1984) et Spun (2002) ; il a également joué avec Bruce Willis dans Sin City en 2005. Dolph Lundgren et Gary Daniels ont collaboré sur Retrograde en 2004. Steve Austin et Eric Roberts ont déjà collaborés dans Hunt to Kill. Terry Crews et Steve Austin ont joué dans Mi-temps au mitard en 2005, Terry Crews et Arnold Schwarzenegger dans À l'aube du 6e jour en 2000. Quant à Jet Li et Jason Statham, c'est leur troisième collaboration après The One (2001) et Rogue : L'Ultime Affrontement (2007). Jet Li et Randy Couture ont collaboré dans le film En sursis.

Steven Seagal, Chuck Norris, Kurt Russell et Jean-Claude Van Damme ont décliné l'offre de jouer dans le film. Danny Trejo décline l'offre pour tourner Machete. Le personnage de Hale Caesar devait à l'origine être incarné par Wesley Snipes mais ce dernier étant menacé de prison, Stallone décide d'attribuer le rôle à Forest Whitaker qui n'a pu l'endosser à son tour en raison d'un planning surchargé. Le rappeur 50 Cent a été un temps pressenti mais les critiques des fans étaient si négatives que Stallone décide finalement d'engager Terry Crews. Ben Kingsley avait d'abord été envisagé pour le rôle de Munroe[2] avant qu'Eric Roberts ne l'obtienne.

Stallone étant un admirateur de la série Dexter, il souhaitait engager Michael C. Hall dans le rôle du général Garza cependant, celui-ci était atteint d'un cancer et a été contraint de décliner. Stallone a donc demandé à David Zayas de reprendre le rôle. Brittany Murphy, quant à elle, devait jouer dans le film mais son rôle aurait été supprimé lors du tournage, quelque temps avant sa mort.

Bande originale

The Expendables : Original Motion Picture Soundtrack
Album par Brian Tyler
The Expendables.jpg
Sortie 10 août 2010
Durée 71:41
Auteur-compositeur Brian Tyler
Label Lionsgate Records

Brian Tyler a annoncé lui-même sur son site qu'il avait signé pour composer la bande originale du film[4]. Il avait déjà travaillé avec Stallone pour John Rambo en 2008. Le groupe de rock Shinedown a enregistré spécialement pour le film la chanson "Diamond Eyes (Boom-Lay Boom-Lay Boom)", qui n'a finalement pas été utilisée dans le film, mais seulement dans la bande-annonce[5]. Les titre "Paradise City" de Guns N' Roses est également présent dans une autre bande-annonce[6]. "The Boys Are Back in Town" de Thin Lizzy apparaît dans les spots TV et dans le générique de fin[7].

Toutes les chansons sont écrites et composées par Brian Tyler

No Titre Durée
1. The Expendables 3:22
2. Aerial 2:58
3. Ravens And Skulls 4:49
4. Lee And Lacy 2:15
5. Massive 3:24
6. The Gulf Of Aden 6:56
7. Lifeline 4:29
8. Confession 2:56
9. Royal Rumble 3:41
10. Scanning The Enemy 3:47
11. The Contact 1:31
12. Surveillance 3:27
13. Warriors 3:49
14. Trinity 4:19
15. Waterboard 3:01
16. Losing His Mind 2:37
17. Take Your Money 2:41
18. Giant With A Shotgun 3:57
19. Time To Leave 1:55
20. Mayhem And Finale 5:47

Réception

Expendables : Unité spéciale a obtenu dans l'ensemble des critiques mitigés dans les pays anglophones lors de sa sortie en salles. Le site Rotten Tomatoes lui attribue un pourcentage de 40 %, basé sur 187 commentaires et une note moyenne de 5.210 sur la catégorie All Critics et un pourcentage de 33%, basé sur 30 commentaires et une note moyenne de 5.210[8]. Le site Metacritic lui attribue une moyenne de 45100, basé sur 35 commentaires, dont 22 mitigés[9].

En France, le film est assez bien accueilli par une partie de la presse ou critiques spécialisées. Le site Allociné, ayant recensé dix-sept titres de presse, obtient une note moyenne de 2.765.

Les commentaires variés n'ont pas empêché au film de connaître un triomphe en salles : aux États-Unis, il reste durant ses deux premières semaines en tête du box-office avec un cumul de 72,5 millions de dollars de recettes engrangées. Au final, le long-métrage a récolté un total de 103 millions de dollars en dix semaines, pour un budget de 80 millions[10]. Toutefois, c'est à l'étranger que le succès s'accroît, puisque à l'international (excepté États-Unis), le film a récolté 171,4 millions de dollars[11]. La Chine a réalisé la meilleure recette avec 31,7 millions de dollars[11].

En France, le film démarre à la première place et 773 121 entrées en première semaine, mais va chuter à la seconde place la semaine suivante, tout en restant dans le Top 10 durant quatre semaines consécutifs, pour finir avec 1,6 million d'entrées[12] Expendables permet à Jason Statham de connaître son plus grand succès commercial sur le territoire français[13], ainsi que le troisième meilleur score en France pour Sylvester Stallone en tant que réalisateur derrière Rocky IV et Rocky III[14].

Box-office

Pays ou région Box-office Box-office
arrêté le…
Nombre de
semaines
Crystal Clear app package network.png Mondial[15] 274 468 524 $ 14
Drapeau des États-Unis États-Unis[15] 103 068 524 $ 21 octobre 2010 10
Drapeau de France France[12] 1 645 513 entrées 26 septembre 2010 6

Clins d'œil

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

Lors de la rencontre entre Trench Mauser, Monsieur Chapelle et Barney, ce dernier dit de Trench, le personnage incarné par Arnold Schwarzenegger, alors gouverneur de Californie, qu'il souhaiterait devenir président. Ce n'est pas la première fois qu'un personnage interprété par l'un des deux comédiens parle de l'autre dans un film : dans Demolition Man déjà, le personnage incarné par Stallone apprend qu'Arnold Schwarzenegger a été président des États-Unis grâce à un nouvel amendement ; dans Last Action Hero, le personnage de Schwarzenegger se rend dans un vidéo-club où l'on découvre Stallone sur une affiche de Terminator 2, dans Jumeaux Julius (Arnold Schwarzenegger) se retrouve face à l'affiche de Rambo III, il regarde le héros bodybuildé de l'affiche, se touche le biceps et rigole.

Suite

La sortie de Expendables 2 est prévue pour 2012[16]. En mars 2011 d'après le site 24 Frames, Sylvester Stallone ne sera ni réalisateur ni scénariste, mais il serait toujours l'interprète de Barney Ross. Ken Kaufman et David Agosto écriront le scénario[17]. En juin 2011, Simon West est confirmé comme réalisateur du projet[18]. Jean Claude Van Damme aurait regretté d'avoir refusé de jouer dans le premier The Expendables et demandé à Sylvester Stallone de lui confier un rôle dans le second film[19]. Sylvester Stallone envisage de faire de Bruce Willis le grand méchant de The Expendables 2 et Arnold Schwarzenegger devrait, peut-être, avoir un rôle plus important[20]. Jean Claude Van Damme devrait être associé à Bruce Willis comme méchant du second volet.

Notes et références

Annexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Expendables : Unité spéciale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expendables 2 — Pour les articles homonymes, voir The Expendables. Expendables 2 Données clés Titre original The Expendables 2 Réalisation Simon West Scénario David …   Wikipédia en Français

  • The Expendables —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes œuvres portant le même titre. Cinéma et télévision The Expendables est un téléfilm américain réalisé en 1962. The Expendables est un film américain réalisé par Cirio H. Santiago en 1988. The …   Wikipédia en Français

  • Jason Statham — en 2007 Données clés Surnom Jay …   Wikipédia en Français

  • Bruce Willis — Pour les articles homonymes, voir Willis. Bruce Willis …   Wikipédia en Français

  • Arnold Schwarzenegger — Arnold Schwarzenegger, photographié en 2010. Données clés Nom de naissance Arnold Alois Sch …   Wikipédia en Français

  • Sylvester Stallone — Pour les articles homonymes, voir Stallone. Sylvester Stallone …   Wikipédia en Français

  • Mickey Rourke — en 2009 à la première de City Island. Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Dolph Lundgren — Pour les articles homonymes, voir Lundgren. Dolph Lundgren …   Wikipédia en Français

  • David Zayas — à la 12e cérémonie des Satellite Awards en décembre 2007 Données clés Nom de naissance Da …   Wikipédia en Français

  • Eric Roberts — Pour les articles homonymes, voir Roberts. Eric Roberts Données clés Nom de naissance Eric Anthony Roberts Naissance 18 avril 1956 (1956 04 18) (55 ans) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.